top of page

Vol inaugural pour le B-21 « Raider »!

Hier, le futur bombardier furtif de l’US Air Force le Northrop Grumman B-21 « Raider » a effectué avec succès son vol inaugural ouvrant ainsi le programme d’essais en vol en vue de sa certification.

Premier vol

Le B-21 « Raider » indicatif « RAIDER 33 » a décollé à 6 heures 51 depuis les installations 42 de l'Air Force à Palmdale, escorté par un F-16. L’avion s’est posé une heure et demie plus tard en toute sécurité à Edwards AFB vers 8 heures 30. Le B-21 est maintenant en phase pour débuter les tests de développement par le 420e Escadron d'essais en vol. Cette escadron, réactivé en 2019, planifiera, testera, analysera et rendra compte de tous les essais en vol et au sol du B-21 « Raider ». Pour la petite histoire ce premier B-21 a été baptisé « Cerberus » le chien à trois têtes qui garde les portes des Enfers pour empêcher les morts de sortir. Selon plusieurs sources, les autres appareils reprendront les noms issus de la mythologie grecque tels que Chimère, Méduse, Hydra, Minotaure et autres.

Un renouveau

Le B-21 sera un bon en avant est fera bien plus que le rôle classique du bombardier, tel connu jusqu’ici. Capable de frappes conventionnelles et nucléaires de jour comme de nuit, le B-21 pourra à la manière du F-35 être un nœud « informationnelle » permanent. Le B-21 viendra grossir la famille des systèmes qui fourniront des services de renseignement, de surveillance et capacités de reconnaissance, d’attaque électronique et de réseautage multi-domaine. L’engagement avec des drones « ailiers » semble déjà une évidence.


Le B-21 « Raider » est un bombardier multi-rôle de 6ème génération qui fournira à l’US Air Force une longue portée, une capacité de survie élevée et une flexibilité de charge utile pour les missions. Le B-21 est conçu pour pénétrer les défenses les plus résistantes afin d’effectuer des frappes de précision. Afin de répondre aux futurs engagement l’avionneur Northrop Grumman à établit des normes en matière de technologie pour la furtivité de nouvelle génération et les progrès dans les processus peu observables rendront l’avion plus facile et moins coûteux à entretenir que les systèmes précédents. Une architecture ouverte du B-21 permettra une évolutivité rapide, depuis l'inclusion de nouvelles armes jusqu'aux mises à niveau logicielles, grâce à des capacités réseaux avancés et à une migration dans l’environnement cloud.

En matière de conception Northrop Grumman utilise des outils de développement logiciel et d'ingénierie numérique agiles pour atténuer les risques de production et permettre des pratiques de maintien en puissance modernes pour le programme B-21. Les tests sur le terrain ont démontré l'efficacité de la modélisation numérique avec des résultats qui ont surpassé les normes de l'industrie, ouvrant la voie aux plates-formes et systèmes de nouvelle génération. En profitant des avantages de la fabrication de pointe, Northrop Grumman a investi dans un écosystème numérique pour le B-21 tout au long du cycle de vie de l'avion. Depuis la formation et les outils de réalité augmentée permettant aux techniciens de visualiser les tâches et de résoudre les problèmes avant même de toucher l'avion, jusqu'à la facilitation de l'intégration des pièces des fournisseurs dans l'avion, ces avancées ont réduit les risques, soutenu l'efficacité et développé l'expertise de l'ensemble de la main-d'œuvre de fabrication.

Photos : le B21 « Raider » lors du premier vol @ Northrop Grumman


Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page