top of page

Varsovie reçoit son premier Saab 340 Erieye !

Les choses vont vite, après la présentation en octobre dernier à Linköping en Suède, l’avionneur Saab vient de livrer le premier des deux Saab 340 « Erieye » à la Pologne. 

Saab 340 Erieye @ Saab


La réception

Mardi 6 mars le premier exemplaire des Saab 340 « Erieye » est arrivée en Pologne, pour l’occasion, 

des invités de Suède et de Pologne ont assisté à l'événement, qui a marqué une étape importante dans la livraison rapide du système d’alerte avancé. La solution fournira aux forces armées polonaises un atout national pour renforcer l'intégrité territoriale et la sécurité nationale.

Cette livraison fait suite à l’accord conclu en juillet 2023 pour 600 millions de SEK (environ 52 millions d'euros), et représente une amélioration stratégique des capacités de défense de la Pologne. Cet investissement couvre non seulement l'avion lui-même, mais aussi l'équipement au sol vital, le soutien logistique dans le pays et les accords de service complets s'étendant de 2023 à 2025.

 

Les avions achetés par la Pologne sont d'anciennes machines émiraties. Ce qui explique notamment la rapidité de l’exécution du contrat. Du point de vue de Varsovie, c'est avantageux car ce sont des avions plus jeunes et ont moins de temps de vol que les avions de l'armée de l'air suédoise. Ils ont effectué relativement peu de vols aux Émirats arabes unis (ils ont en fait été achetés à titre d'essai pour vérifier la faisabilité de la solution suédoise) et déjà en 2020, ces appareils ont stocké dans l’attente de la nouvelle version montée sur l’avion Global 6000. 

Saab 340 Erieye polonais @ Saab


Saab 340 « Erieye »

Le Saab 340B AEW&C (Saab 340B) est un avion de ligne bimoteur à turbopropulseur de taille moyenne, capable de transporter plus de 30 passagers et de conception conventionnelle, principalement pour les vols régionaux à courte distance. La cellule principale est cylindrique, avec les ailes placées près de la section médiane de l'avion et de configuration trapézoïdale et mince. Le nez n'est pas arrondi étant plutôt incliné vers le bas, et les ailes et les gouvernes horizontales étant inclinées vers le haut. Les moteurs ne sont pas sous les ailes, car la configuration est celle d'un avion à voilure basse ; au lieu de cela, ils sont placés au-dessus des ailes et logiquement enracinés en eux. La Saab 2000 diffère du modèle de base en ce sens qu'elle est plus grande, plus large, légèrement plus haute et avec plus de surface alaire. Le Saab 340B AEW&C est propulsé par deux turbopropulseurs General Electric CT7-9B de 1870 ch avec une hélice quadripale à vitesse constante Dowty Rotol (ou Hamilton Standard) 14RF19 chacun, permettant à l'avion d'atteindre une vitesse de croisière de 522 km/h (325 mph). Le Saab 340 « Erieye » est doté d’un radar Ericsson Erieye (PS-890) installé au-dessus de la cellule principale avec une portée de 160 degrés de chaque côté à réseau actif à balayage électronique (AESA), ce qui fait de l'avion un avion AEW&C très remarquable, compte tenu de ses capacités. Son développement a commencé en 1985 après l'administration suédoise du matériel de défense, avec une antenne phasée double face factice testée sur la future plate-forme, qui a été testée en essai deux ans plus tard. Il dispose de 200 modules à semi-conducteurs montés dans l'antenne, avec une fréquence en bande S et 3 GHz, avec un "regard" de chaque côté de 120 degrés et une portée allant jusqu'à 300-400 km à une altitude de 6096 mètres (20 000 pieds). Il a une portée d'altitude allant jusqu'à 20 km (65 000 pieds), mais laisse les zones du nez et de la queue comme des angles morts. Cette lacune est compensée par le fait que le radar avec cette conception en particulier peut fournir une meilleure détection et un meilleur suivi grâce au faisceau à balayage électronique, au point de pouvoir balayer d'autres zones tout en se concentrant sur une seule cible. De plus, le PS-890 Erieye peut détecter et suivre des chasseurs, des hélicoptères, des missiles de croisière et même de très petites cibles en mer, car il dispose également d'un mode de surveillance en mer. De plus, les secteurs jugés importants peuvent être scannés avec différents modes à un moment donné, étant capables de fonctionner dans des environnements saturés électroniquement et en tant qu'appareil tous temps, et peuvent discerner entre amis et ennemis grâce à ses capacités et appareils IFF au point de pouvoir balayer d'autres zones tout en se concentrant sur une seule cible.

 

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page