top of page

Tejas, tir réussi d’un ASTRA !

Le Tejas LCA LSP-7 a tiré avec succès le missile air-air d’origine indienne ASTRA BVR au large des côtes de Goa hier. Après le Su-27 et la préparation à l’intégration finale sur le Tejas est en bonne voie. Le suivant étant le Rafale (avianews du 24.07.23 ).

Le tir

Mercredi, l'avion de combat léger (LCA) Tejas a tiré avec succès le missile air-air indigène Astra de type BVR (Beyond Visual Range) au large des côtes de Goa. Le largage du missile a été effectué avec succès depuis l'avion à une altitude d'environ 20 000 pieds. Tous les objectifs du test ont été atteints.


Le point sur le programme Tejas

Concernant le point sur le programme Tejas, le ministère de la Défense, a déclaré qu’à ce jour, que toutes les variantes de chasseurs sous contrat du Tejas LCA Mk-1 avait été livré à l’IAF. L'IAF avait déjà commandé 40 LCA-MK1 en deux lots comprenant 32 chasseurs monoplaces et huit avions d'entraînement biplaces. En outre, l'IAF a commandé 83 LCA Mk1A en 2021 et les livraisons devraient commencer d'ici février 2024.

La nouvelle version, le Tejas MK1A devrait débuter son intégration dans un escadron nouvellement constitué dans l’une des bases opérationnelles de l’IAF, au début de l’année prochaine.


L'ASTRA

La famille de missiles Astra est produite pas la société Bharat Dynamics Ltd (BDL) basé à Hyderabad.

L’Astra est le premier missile air-air indien au-delà de la portée visuelle (BVR), conçu et développé localement par l'Organisation de recherche et de développement pour la défense (DRDO). Il est destiné à engager et à détruire des cibles aériennes dotées d'une grande maniabilité et de vitesses supersoniques. Les capacités avancées de combat aérien du missile lui permettent d’engager plusieurs cibles hautes performances.

Le projet Astra a été officiellement lancé au début des années 2000 avec des paramètres définis et des variantes futures proposées. Le missile Astra MK-1 a été conçu sur la base des exigences spécifiées par l'Armée de l'air indienne (IAF) pour le BVR ainsi que l'engagement de combat rapproché, réduisant la dépendance vis-à-vis des sources étrangères. Les AAM dotés de la capacité BVR offrent de grandes distances de sécurité à leurs propres avions de combat qui peuvent neutraliser les ressources aéroportées adverses sans s'exposer aux mesures de défense aérienne de l'adversaire. Vers 2017, la phase de développement de la version Mk-1 était terminée avec des tirs de qualifications à partir de Sukhoi-30 MKI. L'Astra Mk-1 dispose d’une autonomie d'environ 110 km. Et peut virer sous 40g près du niveau de la mer. Le missile est doté d’un guidage bimode qui consiste en un système de guidage de terminal radar interne et actif amélioré à mi-parcours. Il permet au missile Astra BVR de localiser et de suivre des cibles à différentes altitudes.

Le système d'arme est équipé d'une ogive hautement explosive pré-fragmentée pesant 15 kg.

Un fusible radio de proximité (RPF) développé par HAL active l'ogive. Ce RPF pèse environ 2,5 kg et possède une portée de détection allant jusqu'à 30 m, une portée de détonation de 15 m et une vitesse de cible de missile comprise entre 100 m/s et 1 600 m/s.


Photos : 1 Tir de l’ASTRA par le TEJAS LSP-7 2 Missile ASTRA @ HAL


670 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page