top of page

Premier C295 pour l’Irish Air Corps !

L'Irish Air Corps a pris livraison du premier turbopropulseur C295 de patrouille maritime, a annoncé le ministère de la Défense du pays. L'avion produit par Airbus fait partie d'une commande de deux appareils passée en 2019 après un appel d'offres. Dans l'Air Corps, la division aérienne des Forces de défense irlandaises, les deux C295 remplaceront les deux CASA CN235-100, en service depuis 1994. Le second C295 sera livré avant la fin de l’année 2023.

Rappel

C’est le 16 décembre 2019 que le ministère irlandais de la Défense a annoncé l'acquisition de deux avions de transport moyens Airbus C295 dans une configuration de surveillance maritime.

Avec cette nouvelle commande, l'Irish Air Corps deviendra le 33e opérateur de C295 dans le monde.

Alberto Gutiérrez, responsable des avions militaires chez Airbus Defence and Space, avait déclaré à l’époque : « Nous sommes ravis d'accueillir l'Irish Air Corps dans notre famille d'opérateurs de C295, un signe de confiance continue de la part d'une armée de l'air qui exploite déjà deux Airbus CN235 ».


Modernisation de l’Irish Air Corps

Pour le ministère de la Défense irlandais, les nouveaux avions seront utilisés pour la surveillance maritime, notamment la protection de la pêche, mais assureront également le soutien logistique et le transport de troupes et de matériel, l'évacuation moyenne et de sauvetage, entre autres.


"Le C295 est conçu pour fonctionner dans diverses conditions et terrains, la construction robuste et la polyvalence du C295 en font un atout idéal pour un large éventail de scénarios opérationnels. Qu'il s'agisse de surveillance maritime, de soutien aux Forces de défense intérieures ou extérieures, ou de soutien lors de crises humanitaires, le C295 nous permettra de remplir nos engagements avec efficacité et précision en tant que principal fournisseur d'aviation de l'État », a déclaré le lieutenant-général Sean Clancy.


La version irlandaise du C295 comprend avions le système tactique entièrement intégré (FITS) et de capteurs de mission spécifiques à la pointe de la technologie, ainsi que de l'avionique Collins Aerospace Pro Line Fusion récemment annoncée. Le système FITS tactique entièrement intégré permet de transformer la station au sol COMMOMISS en un nœud d'opérateur supplémentaire. Le système offre une flexibilité opérationnelle dans les missions longues et complexes, partageant les tâches entre les membres de l'équipage tactique en vol et au sol comme l’Intégration avec le réseau C2 de l'opérateur, contribuant à la génération de l'image opérationnelle commune,

Accès immédiat à toutes les données recueillies par les capteurs embarqués pour une analyse en temps réel avec des ressources quasi illimitées disponibles au sol ;et la possibilité de réduire le nombre d'opérateurs (et donc de postes de travail) à bord dans les missions de surveillance persistante.


L’Airbus C-295

Au début des années 1980, l'Espagne cherche un appareil complémentaire au C-212, le constructeur national CASA s'entend avec l'indonésien IPTN pour produire la version de base d'un appareil de transport tactique, les autres versions pouvant être produites nationalement. Le premier vol intervient le 11 novembre 1983 et l'avion entra en service dans l'Ejercito del Aire en 1988.

Le CN-235 reprend les éléments traditionnels du transport tactique : ailes et dérives hautes pour les protéger des projections venues des pistes non préparées, aile droite pour diminuer la vitesse d'approche, rampe de chargement à l'arrière. Le CN-235 peut ainsi transporter 51 combattants, 18 brancards ou 4 palettes.

En 1995, l'Espagne crée une version très modernisée, le C-295, pour compléter sa flotte. Le C-295 dispose d'une soute plus longue de 3 mètres, d'une nouvelle avionique, d'un train et d'une structure renforcés, de points d'emports sous les ailes et de moteurs Pratt & Whitney PW127G entraînant des hélices hexapales. Il peut ainsi transporter 71 combattants, 48 parachutistes, 24 civières ou 5 palettes. Il est également proposé en version Persuader pouvant accomplir des missions de chasse aux sous-marins.


Dans sa version modernisée le C295 est doté d’ailettes marginales (Winglets) et de moteurs modernisés de série, le nouveau modèle fourni aux opérateurs des performances accrues dans toutes les phases de vol. Il est particulièrement adapté aux missions réalisées en altitude et par temps chaud, pour lesquelles il promet une augmentation de charge utile d’au moins 1’000 kg. L’appareil est équipé de turbopropulseurs de Pratt & Whitney, qui motorisent toutes les versions du C295. De nouvelles procédures récemment certifiées au Canada et en Espagne permettent aux opérateurs d’augmenter la puissance, lors des phases ascensionnelles et de croisière. Outre les performances en altitude et par temps chaud, ces procédures améliorent les opérations sur des reliefs très élevés, comme la Cordillère des Andes ou l’Himalaya, avec des répercussions minimes sur les coûts de maintenance. Avec des dimensions de cabine de 12,7 m (41 ft 8 in (longueur)), le C295 possède la cabine longue sans obstacle la plus longue de sa catégorie. Il peut accueillir jusqu'à 71 sièges, offrant une capacité de transport de personnel bien supérieure à celle de ses concurrents dans ce segment. Pour la même raison, il peut transporter beaucoup plus de marchandises palettisées (jusqu'à cinq palettes au standard HCU-6E de 88 po sur 108) avec déchargement direct par la porte de la rampe arrière.


La capacité STOL du C295, associée à un train d'atterrissage solide, lui permet de fonctionner dans les endroits les plus austères et dans les pires conditions de décollage et d'atterrissage. Le C295 est un appareil militaire tactique. L’un des éléments clés des capacités uniques de surveillance et de surveillance du C295 est son système tactique intégré (FITS), qui intègre, contrôle et affiche les capteurs de mission, améliore la prise de conscience de la mission et facilite la prise de décision.


Le concept d'architecture flexible et l'utilisation d'équipement civil militaire à double technologie garantissent le succès des missions tactiques exigeantes, le potentiel de croissance des équipements futurs ainsi que la compatibilité avec le dernier environnement de l'espace aérien civil.


Le moteur gauche est équipé d'un frein d'hélice: lorsqu'il est au sol, le générateur de gaz du moteur peut fonctionner en mode APU avec l'hélice arrêtée pour fournir de l'énergie électrique et purger l'air des systèmes de l'avion. Le système de freinage à hélice fournit les mêmes fonctionnalités de puissance au sol qu'un APU embarqué classique à un coût bien inférieur à son coût, son poids et sa complexité.


Avec une avionique numérique qui comprend quatre grands écrans à cristaux liquides à matrice active (6 po sur 8 po), entièrement compatibles avec les lunettes de vision nocturne. Le système d’avionique intégrée avancée avec écrans multifonctions, améliore la connaissance de la situation et la sécurité des vols, réduit la charge de travail du pilote et améliore l'efficacité de la mission. Les fonctionnalités du système répondent aux exigences des environnements tactiques civils et militaires : aides informatiques CARP/HARP (pour les largeurs de précision), gestion de la performance, VNAV, gestion radio, bases de données tactiques, etc. Le système de pilote automatique et de directeur de vol est certifié FAR-25, soit les exigences relatives aux approches ILS Cat I et Cat II et aux approches de non-précision GPS pour des opérations automatiques ou manuelles.

Photos : Le premier C295 de l’Irish Air Corps @ Airbus DS




Comentários


bottom of page