top of page

Le trafic aérien continue sa reprise !

Malgré de grosses difficultés en matière de personnel, de retards de livraison de nouveaux avions, le trafic total en février 2023 (mesuré en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 55,5 % par rapport à février 2022. À l’échelle mondiale, le trafic représente maintenant 84,9 % du trafic de février 2019.

Attendre 2025

Il faudra probablement attendre 2025 pour que la capacité mondiale des compagnies aériennes retrouve sa pleine forme. Les compagnies aériennes, qui espèrent mettre derrière elles des années de restrictions sanitaires, s’attendent à ce que la demande de voyages progresse encore et dépasse les niveaux de 2019 cette année, mais le manque d’avions pourrait freiner la croissance.


Hausse des prix

Vous l’aurez probablement constaté, depuis la reprise de l’après COVID, le prix du billet d’avion a augmenté. Ce dernier pourrait encore subir des augmentations avant de redescendre. Divers facteurs contribuent à ces augmentations. Les transporteurs doivent combler en priorité les pertes subies durant le COVID, celles-ci ce chiffre en millions. De l’autre, il faut engager et remplacer les départs de personnels. Enfin les transporteurs sont sous pression et doivent répondre à la crise climatique. Des investissements dans de nouveaux aéronefs plus économiques, l’achat de biokérosène SAF sont autant d’augmentations de charges auxquelles il faut palier.


La reprise s’accentue

En parallèle, la reprise s’accentue, selon les derniers chiffres de l’IATA, le trafic international a augmenté de 89,7 % par rapport à février 2022, et toutes les régions ont enregistré de fortes hausses, la région Asie-Pacifique se classant encore une fois au premier rang. Le nombre de RPK internationaux atteignait 77,5 % des RPK de février 2019. Malgré les incertitudes économiques, la demande de voyages aériens demeure forte partout dans le monde, et en particulier dans la région Asie-Pacifique. La demande dans l’industrie est maintenant à 15 % sous la demande de 2019 et l’écart rétrécit chaque mois.

Détails des marchés de passagers pour février

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré en février 2023 une augmentation de trafic de 378,7 % par rapport à février 2022, maintenant ainsi l’élan très positif des derniers mois, depuis la levée des restrictions dans la région. La capacité a augmenté de 176,4 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 34,9 points de pourcentage pour atteindre 82,5 %, le deuxième taux le plus élevé parmi les régions.


Les transporteurs d’Europe affichent une hausse de trafic de 47,9 % par rapport à février 2022. La capacité a augmenté de 29,7 % et le coefficient d’occupation a gagné 9,1 points de pourcentage pour s’établir à 73,7 %, le taux le plus faible parmi les régions.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont vu leur trafic augmenter de 75,0 % par rapport à février 2022. La capacité a augmenté de 40,5 % et le coefficient d’occupation a gagné 15,8 points de pourcentage pour s’établir à 80,0 %.


Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de trafic de 67,4 % par rapport à février 2022. La capacité s’est accrue de 39,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 12,8 points de pourcentage pour s’établir à 76,6 %.


Les transporteurs d’Amérique latine ont connu une augmentation de trafic de 44,1 % par rapport à février 2022. La capacité a augmenté de 34,0 % en février et le coefficient d’occupation a gagné 5,8 points de pourcentage pour atteindre 82,7 %, le taux le plus élevé parmi toutes les régions.

Les transporteurs d’Afrique affichent une hausse de trafic de 90,7 % en février 2023, en glissement annuel. La capacité a augmenté de 61,7 %.

Photos : 1 A380 Thaï Airways @ Pamoth Supachai 2 Intérieur prémium Emirates @ Emirates 3 A320 Latam @ Airbus


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page