top of page

Le Rafale F4.1 arrive au CEAM !

Dernière mise à jour : 6 août 2023

Le Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM) de l’Armée de l’air et de l’espace français a réceptionné sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan dans le sud-ouest de la France, le premier Rafale B codé 30-FU au standard F4.1. L’avion est arrivé le 2 mars dernier, a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué datant du 7 mars. Un second Rafale au standard F4.1 devrait être livré dans les prochaines semaines. Les jets seront ensuite intégrés à la 30ème Escadre de chasse du service pour commencer l’entraînement en prévision d’une décision sur la capacité opérationnelle initiale (COI).

Rappel

Le développement du standard F4 a débuté en 2019, lorsque la ministre des Armées de l’époque, Florence Parly, a signé un contrat de 2 milliards d’euros (2,12 milliards de dollars) avec le constructeur Dassault. De son côté, la Direction Général de l’Armement française (DGA) a commencé les essais en vol pour la norme F4 en avril 2021. Selon le calendrier de l’avionneur Dassault le Rafale au standard F4 devrait être pleinement disponible d’ici 2025.

Les étapes

L’avion livré en début du mois était à l’origine au standard F3R, il a subi une transformation en ce qui concerne la partie logicielle et est passé au standard F4.1 au centre d’essais en vol de la DGA à Istres, près de Marseille.

Au sein du CEAM la première phase va permettre de se familiariser avec la nouvelle norme. L’adoption du nouveau standard va permettre de valider les procédures qui serviront à être utilisées par les pilotes de la 30ème Escadre de chasse en vue d’une généralisation. Cette phase est cruciale afin de permettre l’appropriation du Rafale au standard F4.1 par les forces pour les missions d’entraînement dans un premier temps et d’obtenir la norme de capacité opérationnelle initiale (COI). La phase suivante consistera en l’agrément de la première capacité opérationnelle (PCO) du Rafale F4, suivie de l’ultime étape de pleine mise en service opérationnelle (MSO).


Le Rafale F4

Le standard F4 comprend des mises à niveau des capacités existantes, telles que le radar RBE » AESA de Thales et la nacelle de ciblage « Talios » qui offriront des améliorations dans le mode air-sol. Le nouveau standard offre également des nouveautés avec « enfin » l’arrivée d’un viseur de casque avec le système Thales Scorpion. Un nouveau système de Pronostic et d’Aide au Diagnostic introduisant des capacités de maintenance prédictive. D’autres optimisations de la maintenance sont également programmées, avec notamment des solutions basées sur le Big Data et l’intelligence artificielle.

Dans le but de permettre au Rafale de combattre au niveau collaboratif et en réseau, l’avion est doté d'une liaison de données améliorée et d'une radio numérique cryptée CONTACT, couplée au système de communication par satellite Syracuse IV.

En matière d’armement le F4 sera doté de la gamme de missiles air-air MICA NG (Next-Generation) de MBDA pour le mode air-air. En matière d’attaque au sol la bombe de 1’000 kilogrammes A2SM/ASSM (armement air-sol modulaire) « Hammer » de Safran est articulée autour d’un système de guidage GPS et inertiel.


L’avenir

Le Rafale au standard F4 devrait servir de pont au futur programme tri-national Future Combat Air System (FCAS), qui devrait être déployé vers 2045. Pour ce faire, le standard F5 sera développé avec une mise en place sur la période 2035-2038. Le F5 devrait encore améliorer la connectivité et disposer de meilleures capacités d'association avec/sans pilote. Le Rafale F5 sera également capable d'embarquer le nouveau missile statoréacteur hypersonique ASN4G, qui assurera la continuité de la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire française, en remplacement du missile ASMP-A. Mais d’ici-là, le standard F4.2 devrait équiper l’ensemble de la flotte en service d’ici 2030.

Photos : 1 Le Rafale B F4.1 à son arrivée au CEAM@ CEAM 2 Rafale doté de l’arme A2SM Hammer @ DGA

2 686 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page