top of page

Le premier radar ECRS MK2 !

Le premier prototype de radar AESA Captor-E MK2 de pointe qui équipera la flotte britannique d’Eurofighter « Typhoon II » a été livré à l'installation d'essais en vol de BAE Systems à Warton dans le Lancashire. Ce radar doit à terme venir équiper la flotte de « Typhoon » britannique.

Rappel

L’historique du développement d’un radar AESA pour l’Eurofighter est aussi complexe que l’histoire de l’avion européen. En mai 2007, le Eurofighter Development Aircraft 5 a effectué le premier vol avec un prototype du Captor-E. Le Captor-E est basé sur le radar Captor à antenne mécanique actuellement en service sur les avions Eurofighter. La nouvelle génération de radar est destinée à remplacer les antennes à direction mécanique et les émetteurs haute puissance utilisés sur les avions Eurofighter actuels par un réseau à direction électronique. Cela permet de nouvelles capacités de mission pour les avions de combat telles que les fonctionnalités radar simultanées, la surveillance aérienne, l'air-sol et le contrôle des armes. Le nouveau radar améliore la portée efficace des missiles air-air de l'avion et permet une détection et un suivi plus rapides et plus précis de plusieurs avions avec des coûts de cycle de vie inférieurs. En juillet 2010, il a été signalé que le consortium Euroradar avait fait une offre formelle pour fournir une solution AESA pour l'Eurofighter. Le consortium prévoit de conserver autant d'équipement « Back-End » que possible tout en développant le nouveau radar et a également déclaré que l'inclusion d'un radar AESA était un élément important pour obtenir les commandes des pays étrangers.

Le 19 novembre 2014, au bureau d'Édimbourg de Selex ES, le consortium européen Eurofighter GmbH et l'agence intergouvernementale NETMA (NATO Eurofighter and Tornado Management Agency) ont signé un contrat d'un montant de 1 milliard d'euros pour développer le réseau d'antennes numériques à balayage électronique Captor- E radar pour le Typhoon. Si la base du nouveau radar développé par Selex ES (Leonardo) nommée Captor-E MK0 est acceptée, l’Allemagne et l’Angleterre ont très vite désiré pouvoir y intégrer des composants nationaux. Cette vision à considérablement ralenti l’arrivée en service du nouveau radar.


Le BAE ECRS Captor-E MK2

Le radar ECRS Mk2 (European Common Radar System Mk2) sera intégré au cours de l'année prochaine en vue d'effectuer les premiers essais en vol en 2024 sur un Typhonn britannique.

Le prototype est arrivé sur le site de BAE le 31 mars en provenance d'Édimbourg où il a été développé et fabriqué par Leonardo. Quelques jours plus tôt, le vice-maréchal de l'air Simon Ellard, directeur de l'air de combat chez DE&S, s'était rendu pour vérifier les progrès et aider à l'envoyer depuis le site écossais de Leonardo. De plus, récemment, le PDG de DE&S, Andy Start, a rendu visite à Warton et a été emmené voir le Typhoon monoplace dans lequel le radar européen Common Radar System (ECRS) Mk2 sera intégré.


Le radar ECRS Mk2 transformera davantage le contrôle aérien de l'Eurofighter Typhoon, apportant une capacité de guerre électronique de pointe qui permettra à l'avion de détecter, d'identifier et de suivre simultanément plusieurs cibles dans les airs et au sol. L'ECRS Mk2 dispose d'un réseau multifonctionnel (MFA) innovant qui peut effectuer à la fois des fonctions radar traditionnelles telles que la recherche et le ciblage, ainsi que des tâches de guerre électronique. Cela signifie que l'Eurofighter Typhoon pourra localiser et empêcher l'utilisation du radar d'un adversaire grâce à une puissante attaque de brouillage électronique, tout en restant hors de portée des menaces.

Il soutiendra les opérations dans les situations les plus difficiles, équipant les pilotes de la capacité de supprimer les défenses aériennes ennemies à l'aide d'un brouillage de grande puissance et d'engager des cibles tout en étant hors de portée des menaces. Cela cimentera les avions Typhoon comme l'épine dorsale de la capacité aérienne de combat défendant le Royaume-Uni au pays et à l'étranger pour les décennies à venir.


Le radar va maintenant subir des travaux d'intégration et des tests au sol en vue des premiers vols à bord de l'Eurofighter Typhoon l'année prochaine. Ensemble, cet investissement générera et maintiendra jusqu'à 1 300 emplois de haute qualité dans tout le Royaume-Uni. Dans l'ensemble, le programme Typhoon continuera à soutenir plus de 20 000 emplois à travers le Royaume-Uni. Il est prévu que le nouveau radar équipe la flotte britannique de Typhon pour 2030.


Un avion, trois versions du radar

Le développement de Captor a conduit au projet AMSAR (Airborne Multirole Solid State Active Array Radar) qui a finalement produit le CAESAR (Captor Active Electronically Scanned Array Radar), maintenant connu sous le nom de Captor-E.

Les tergiversations des pays engagés au sein de l'Eurofighter débouchent maintenant sur trois versions du radar CAPTOR-E :

Le CAPTOR-E Mk0 soit la version de base de Leonardo destinée au Qatar et au Koweit.

Le CAPTOR-E MK1 dont l'interface est développée par Hensoldt pour l'Allemagne et l'Espagne.

Le CAPTOR-E en développement au Royaume-Uni par BEA Systems pour la RAF.

Photos : 1 Typhoon FGR4 RAF @ RAF 2 CAPTOR-E MK2 3 Typhoon & CAPTOR-E @ BAE




7 958 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page