top of page

Le Gripen entre en service au Brésil !

Dernière mise à jour : 21 janv. 2023


Ce lundi, la Force Aérienne Brésilienne (FAB) va officiellement ajouter l'avion de combat Saab JAS-39 E/F Gripen, désigné localement sous le nom de F-39, à sa flotte de combat.

Premiers appareils

Le premier des cinq F-39, livrés depuis la Suède se trouve sur la base aérienne d'Anapolis près de la capitale Brasilia. Ces appareils ont dans un premier temps été utilisés pour des tests de validations et de formation avant leur entrée en service. Cette semaine le Gripen E va être reconnu opérationnel et sera comptabilisé au sein du 1er groupe d'aviation, prenant en charge des tâches régulières en temps de paix. Cette unité est chargée de la défense et du contrôle de l'espace aérien au-dessus de la capitale fédérale du Brésil.


Retrait des F-5

Cette étape marquera également le début du retrait des Northrop F-5EM "Tiger II" actuellement utilisés par l'unité. La FAB compte encore 45 Northrop-5 Em et F5 FM encore en service. Ces appareils sont répartis entre trois escadrons de combat et un escadron de combat et d'entraînement combiné. A terme, les Gripen E/F viendront complètement remplacer l'avion américain. Une fois la flotte de F-5 totalement remplacée, viendra le tour des avions de combat légers AMX A-1M /A-1.


Rappel

Le Brésil a passé sa première commande d'une valeur de 4,7 millions de dollars pour 36 Gripen E/F, dont 28 monoplaces et 8 biplaces, en octobre 2014. Un lot supplémentaire de quatre avions a été commandé en avril 2022. Les 15 derniers des 40 avions déjà commandés et ceux qui seront commandés à l'avenir seront assemblés localement, y compris un pourcentage de pièces fabriquées dans le pays. Le pays prépare une seconde commande de 26 appareils. Une troisième est également dans le tube. Selon le général Carlos de Almeida Baptista Júnior, la FAB désire disposer de 66 Gripen E/F d'ici 2030 et pourrait monter la dotation à 80 d'ici 2035.


Coopération Brésil-Suède

Le déploiement des avions de présérie se fera en partenariat avec les équipes d’ingénieurs brésiliens et suédois. Avec les trois appareils de préséries, il sera possible d’affiner au mieux les besoins des deux forces aériennes. Il sera également possible pour les pays intéressés de venir tester l’appareil dans sa configuration définitive.

La chaine de fabrication fonctionne actuellement à un taux faible, mais va progressivement s’accélérer pour permettre les livraisons aux deux pays et pour pouvoir répondre aux besoins des futurs clients de manière rapide.


Un appareil multirôle

Le Gripen E se veut un appareil multirôle doté de l’ensemble des dernières technologies, mais à un prix abordable. Doté d’une architecture de pointe, il est doté de l’ensemble des systèmes de nouvelle génération (radar AESA, IRST, électronique, avionique avec WAD (écran géant couleurs). Le Gripen E dispose de nombreuses solutions de communication à choix, y compris les radios habituelles, radio sécurisée à sauts de fréquence Havequick/SATURN, une liaison de données tactique pour des mises à jour rapides au sein de l'unité tactique, une communication longue distance par satellite et la célèbre Liaison 16 (Link16) pour le commandement et le contrôle (C2) de zone large. Le Gripen E dispose d’une deuxième liaison de données (Link TAU), indépendante du Link16 interopérationnelle qui constitue l’un de ses avantages déterminants par rapport à tous les autres types d’avions. Cette deuxième liaison est exclusivement dédiée à l’échange de données à l’intérieur des formations de Gripen. Pour une communication claire et sans ambiguïté avec un contrôleur aérien avancé (CAA) ou un contrôleur d'attaque terminale conjointe (JTAC) au sol, le Gripen E dispose d'une liaison de données avec le sol qui permet au pilote de recevoir du CAA/JTAC les informations appelées «Nine-Liner» sous forme numérique. Il est aussi possible de transmettre des images de ciblage depuis l'avion au CAA/JTAC, pour vraiment s'assurer que le pilote du Gripen E et le soldat CAA/JTAC au sol partagent la même perception de la cible. Cette liaison de données avec le sol est appelée ROVER.


Photos : Le premier F-39 brésilien @ Saab

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page