top of page

La Tchéquie sélectionne le F-35 !

Le ministère tchèque de la Défense a annoncé hier en fin de journée que le candidat favori pour succéder au Saab JAS-39 Gripen C/D est le Lockheed Martin F-35A « Lightning II ». L’avion américain était pressenti depuis un moment. Les premiers avions devraient arriver en 2030.

Rappel

En juillet dernier, le gouvernement tchèque a décidé que le ministère de la Défense entamerait des négociations avec les États-Unis sur l'acquisition d'avions de chasse américains F-35A « Lightning II » à l'avenir. Le gouvernement a fait ce choix sur la base de la recommandation militaire de l'armée, avait déclaré la ministre de la Défense Jana Černochová. Le ministère de la Défense désire acheter 24 avions. A ce jour l'armée dispose de 14 avions de chasse, des Saab J-39 C/D Gripen suédois pour lesquels Prague a un contrat pour leur utilisation jusqu'en 2027, avec une option de deux ans supplémentaires.


En juin 2023, le Département d’État américain a autroisé la vente potentielle du chasseur F-35 « Lightning II » de cinquième génération, ainsi qu’un intéressant ensemble d’armes guidées, à la République tchèque pour 5,62 milliards de dollars (montant générique).


Le choix

Hier, Prague a rendu publique sa décision d'opter pour les F-35 . Il s’agit d’une solution rentable, car le bénéfice des capacités de ce système au cours de sa durée de vie est nettement supérieur à l’argent que nous paierions si nous devions acquérir un autre type d’avion. Tous les vrais experts conviennent que l'avion de 5ème génération déterminera l'avenir de notre force aérienne tactique pour les décennies à venir, contrairement aux générations précédentes d'avions de combat", a déclaré le Premier ministre Petr Fiala lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion.

Le ministre de la Défense Jana Černochová a présenté les détails du matériel dont l'achat a été approuvé par le gouvernement, en particulier les coûts globaux et les étapes clés du calendrier du projet. L'offre pour l'avion, les équipements associés, la formation, les munitions et la garantie du cycle de vie jusqu'en 2034 s'élève à un peu moins de 5 milliards de dollars et sera payée progressivement entre 2024 et 2034.


De son côté le chef d'état-major général des forces armées tchèques, le général Karel Rzehka a expliqué les raisons du choix du F-35A par rapport à d'autres options. Il a d’abord souligné sa faible signature radar qui garantit une forte probabilité de survie de l’avion et sa capacité à mener des opérations offensives dans un espace aérien contesté : « Si notre patrie est attaquée, nous ne pourrons pas nous défendre sur notre propre territoire. Pour défendre efficacement la patrie et l’ensemble de l’alliance, nous devons être capables d’opérer sur le territoire de l’adversaire. Et pour cela, les avions de 5ème génération sont les meilleurs ».


Un autre aspect clé évoqué est son interopérabilité avec les autres membres de l'OTAN, utilisateurs du F-35 : « Nous devons reconnaître qu'avec le grand nombre de ces avions qui opéreront en Europe et leur interconnectivité, nous pourrons utiliser des capteurs et des informations de nos alliés. Nous parlons d’un réseau de plus de six cents avions, et cela constitue déjà une force dotée d’un potentiel de dissuasion important pour dissuader un adversaire potentiel de tenter de nous attaquer », a déclaré Rehka.


Pour terminer, Rehka a souligner les avantages des nombreux capteurs ultramodernes qui équipent le F-35 et ses nombreuses fonctionnalités évolutives qui n’existent pas chez la concurrences.


Grand intérêt des pilotes

Lors de l’évaluation, groupe de pilotes d’essais tchèques dirigé par le brigadier Jaroslav Míka s’est rendu à Forth Worth. Au cours de celui-ci, l'importance du système d'avion de 5ème génération a été discutée, de la tâche stratégique de dissuasion de l'adversaire à l'utilisation opérationnelle dans des opérations multi-domaines aux rôles individuels du système F-35 dans des scénarios spécifiques. Une partie du programme comprenait une introduction à la production de l'avion F-35, des programmes de formation et une démonstration pratique de l'équipement du pilote. À la fin, les pilotes tchèques ont essayé certains des scénarios discutés sur le simulateur du F-35.

En mai dernier, une équipe de pilotes tchèques s’est à nouveau rendue à Forth Worth pour effectuer des essais avec le simulateur amélioré qui représentera le nouveau standard Block 4. Peu d’informations ont filtré de ces deux rencontres, hormis l’intérêt et la satisfaction des pilotes d’essais.

Photos : 1 F-35A 2 Annonce offcielle @ Gouv Czech 3 F-35 aux couleurs tchèque @ LM


Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page