top of page

La patrouille de France Fête ses 70 ans !

Cette année on fête un anniversaire d’une grande importance chez nos voisins avec les 70 ans de la Patrouille de France. Les festivités débutent ce week-end sur le site de Salon de Provence avec un grand rassemblement aérien. La Patrouille suisse se produira parmi d’autres pour honorer nos voisins. On peu déjà parler d'une année de folie dans l'hexagone !

Un peu d’histoire

Baptisée « Patrouille de France » par Jacques Noetinger, commentateur du meeting d’Alger le 17 mai 1953, lequel clama devant le public « Mesdames, messieurs, la Patrouille de France vous salue ! ».

La Grande Dame venait de naître. Le 14 septembre de la même année, l’état-major entérina le nom.

Ces quatre pilotes seront félicités par M. René Pleven, ministre de la Défense nationale et des forces armées, à l’issue de leur démonstration au meeting du Bourget.

La Patrouille de France est confiée successivement à la 2e escadre de Dijon sur Ouragan, premier avion de chasse français en 1954, puis à la 12e escadre de Cambrai en 1955 et 1956 sur Ouragan et Mystère IVA, à la 4e escadre de Bremgarten (Allemagne) en 1956 sur Ouragan, à la 2e escadre de Dijon de 1957 à 1961 sur Mystère IVA et, enfin, à la 7e escadre de Nancy en 1962 et 1963, toujours sur Mystère IVA.

En 1964 la patrouille de France change une nouvelle fois de monture et adopte le CM.170 Fouga Magister qui restera plus de 15 ans le fleuron de la PAF avant d’être remplacé au début des années 1980 par le nom moins mythique Dassault Alphajet.


La PAF

Trois nouveaux pilotes intègrent chaque année la patrouille. Les candidats volontaires sont cooptés par les pilotes en place, ils doivent être chef de patrouille et totaliser au moins 1’500 heures de vol sur un avion de combat. Chaque pilote occupe une position déterminée et un rôle défini : le leader (Athos 1) est à son poste pendant un an, c'est le chef d'orchestre, les intérieurs (Athos 2 et Athos 3) sont en première année dans la patrouille, placés au plus près du leader, le charognard (Athos 4) est juste derrière le leader (il deviendra leader lui-même l'année suivante.)Les solos (Athos 6 et Athos 7) effectuent les croisements, les extérieurs (Athos 7 et Athos 8) sont les plus éloignés du leader et le remplaçant (Athos 9) est le plus ancien de la patrouille, il est capable de remplacer n'importe quel pilote.

Photos : PAF 2023 @ J.Pasquet Armée de l’air

497 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page