top of page

La Malaisie opte pour l’ATR 72 MPA !


Le ministère malaisien de la Défense a signé un contrat avec l’avionneur italien Leonardo pour l'acquisition de deux ATR 72 Maritime Patrol Aircraft (MPA). L'accord intervient après que l'avion a été sélectionné comme prochain actif aéronautique maritime du pays en octobre 2022. Leonardo fournira également des services de soutien logistique et de formation associés.

Une solution efficace

Pour le ministère de la Défense malaisien cette solution est celle qui offre le meilleur coût/efficacité.

L'ATR 72 MPA combine fiabilité et faibles coûts d'exploitation, tous les avantages de l'avion de transport régional de passagers ATR 72-600, et dispose d'un système de mission Leonardo à la pointe de la technologie. Ce contrat fait suite à la sélection de la solution proposée par Leonardo annoncée en octobre dernier, et comprend la fourniture de deux avions ATR Special Mission en configuration Maritime Patrol ainsi que les services intégrés de soutien logistique et de formation associés.


La version malaisienne

L'avion choisi par la Malaisie conserve la fiabilité, la maintenabilité, les faibles coûts de cycle de vie et les caractéristiques de confort de l'ATR 72-600 de base. Ils seront également équipés d'un système de mission flexible, de capteurs avancés et d'une suite complète de communications pour les missions de commandement, contrôle, communications, renseignement, surveillance et reconnaissance (C4ISR) sur terre et sur mer. Les capteurs et les systèmes de mission pourront fonctionner en mode autonome et centré sur le réseau, permettant la collecte, le traitement et le partage de données stratégiques entre les opérateurs, tout en offrant une connaissance complète de la situation sur le scénario opérationnel. L'ATR 72 MPA est optimisé pour la patrouille maritime, la collecte de renseignements électroniques (ELINT), la détection et le suivi de cibles en surface et submergées, le SAR, la lutte contre les activités illégales (trafic de drogue, piraterie et contrebande) et la protection des eaux territoriales. Il existe un potentiel de croissance pour qu'il évolue vers une plate-forme à part entière de guerre anti-sous-marine (ASW) et de guerre d'unité anti-surface (AsuW).

Les variantes de l'ATR 72 MPA, en service auprès des organisations militaires et des forces de l'ordre, sont équipées du système de mission modulaire Leonardo ATOS (Airborne Tactival Observation ans Surveillance) qui sera également inclus dans la configuration malaisienne.

L'ATOS gère les capteurs embarqués de l'avion, fusionne les informations recueillies et présente une image tactique complète et continuellement mise à jour aux opérateurs du système de mission. Avec un héritage commercial, l'ATR 72 MPA présente une conception ergonomique qui soutient l'efficience et l'efficacité de l'équipage lors de missions qui peuvent généralement durer plus de 8 heures.

Les avions de mission spéciale basés sur ATR sont en mesure de répondre à un large éventail d'exigences des clients dans la région APAC, de nombreux opérateurs locaux du turbopropulseur régional ATR bénéficiant déjà d'un soutien logistique étendu.


Équipement complet

L’ATR 72 MPA utilise le radar Seaspray 7300E V2 qui fonctionne avec les autres capteurs de l'avion pour en faire une plate-forme ISTAR (renseignement, surveillance, acquisition d'objectifs et reconnaissance) à part entière. En plus de surveiller la mer, l'ATR 72 MPA peut surveiller la côte à une distance significative et, en utilisant le mode radar à synthèse d'ouverture (SAR) du radar, créer une image complète de la côte.

Prenant en charge les missions de guerre anti-sous-marine (ASW) et de guerre des unités anti-surface (AsuW), l'ATR 72 MPA serait également équipé d'ULISSES (Ultra-LIGHT SonicS Enhanced System), un système de capteur acoustique intégré conçu pour "écouter" les menaces hostiles sous-marines et déterminer leur emplacement. Comme le Seaspray, ULISSES est également intégré via ATOS pour fournir à l'équipage de l'ATR 72 MPA une image complète de l'environnement. Unique sur le marché, ULISSES intègre une fonctionnalité "multistatique", qui s'appuie sur de multiples sources d'informations pour trianguler l'emplacement des navires sous-marins potentiellement hostiles.

D'autres capteurs intégrés au système ATOS comprennent une tourelle de capteurs électro-optiques avec des caméras couleur et monochromes, des capteurs de guerre électronique offrant une capacité de surveillance électronique à large bande, un système d'identification automatique (AIS) et un radiogoniomètre du système aéroporté de recherche et de sauvetage (ASARS DF). Avec un système de mission hautes performances et des capteurs de dernière génération, l'ATR 72 MPA peut poursuivre ses objectifs de manière efficace et efficiente, en exploitant au maximum ses performances d'autonomie et d'endurance.

L'interopérabilité de l'ATR 72 MPA, avec la station au sol associée et avec les actifs coopératifs, est garantie par la suite complète de communication Leonardo qui permet au système de partager l'image tactique en temps réel, en diffusant des données et des informations en visibilité directe (V/UHF- HF-WBDL) et au-delà de la visibilité directe (SATCOM).

Photos : l’ATR 72 MPA @ Leonardo


2 805 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page