top of page

LA FAA stoppe l'expansion de la production du MAX !

L’incident du Boeing B737-9 MAX du 5 janvier dernier, ne doit plus jamais se reproduire. En conséquence, la Federal Aviation Administration (FAA) annonce des mesures supplémentaires pour garantir la sécurité de chaque avion. 

La décision

On s’attendait à une telle décision de la part du régulateur américain. Mercredi la FAA a informé l’avionneur Boeing qu'elle n'accordait aucune expansion de la production du MAX, y compris du B737-9 MAX. Cette action s'ajoute à l'enquête de la FAA et au renforcement de la surveillance de Boeing et de ses fournisseurs. La FAA a également approuvé un processus d'inspection et de maintenance approfondi qui doit être effectué sur chacun des 171 Boeing B737-9 MAX cloués au sol. Une fois terminé, l'avion pourra être remis en service. 

La FAA a approuvé cet ensemble détaillé d'instructions d'inspection et de maintenance après un examen approfondi des données de 40 inspections d'avions au sol. La FAA a également convoqué un Comité d'examen des actions correctives (CARB). Le CARB, composé d'experts en sécurité, a scruté et approuvé le processus d'inspection et de maintenance.

Une fois le processus amélioré de maintenance et d'inspection sur chaque avion terminé, les bouchons de porte du B737-9 MAX seront conformes à la conception originale et pourront être utilisés en toute sécurité. Cet avion ne fonctionnera pas tant que le processus n'est pas terminé et que la conformité à la conception originale n'est pas confirmée.  


Le processus de maintenance amélioré nécessitera 

  • Une inspection de boulons spécifiques, de rails de guidage et de raccords

  • Inspections visuelles détaillées des bouchons des portes de sortie centrales gauche et droite et des dizaines de composants associés

  • Resserrage des fixations

  • Corriger tout dommage ou condition anormale


Une sécurité le plus élevée 

Après avoir cloué au sol le Boeing B737-9 MAX début janvier, la FAA a présenté une série d'actions visant à renforcer la surveillance des lignes de production de Boeing.

« Les problèmes d'assurance qualité que nous avons constatés sont inacceptables », a déclaré Whitaker. « C’est pourquoi nous aurons davantage de troupes sur le terrain pour examiner et surveiller de près les activités de production et de fabrication » a déclaré Mike Whitaker, administrateur de la FAA.


Les activités de surveillance accrues comprennent  

  • Plafonnement de la production accrue du nouvel avion Boeing B737 MAX pour garantir la responsabilité et le plein respect des procédures de contrôle qualité requises.

  • Lancement d'une enquête scrutant le respect par Boeing des exigences de fabrication. La FAA utilisera toute l’étendue de son pouvoir d’application pour garantir que l’entreprise soit tenue responsable de tout non-respect.     

  • Élargir de manière agressive la surveillance des nouveaux avions avec une présence accrue au sol dans toutes les installations de Boeing.

  • Surveiller de près les données pour identifier les risques

  • Lancer une analyse des réformes potentielles axées sur la sécurité autour du contrôle qualité et de la délégation.


La FAA continuera de soutenir l'enquête du National Transportation Safety Board (NTSB) sur le vol 1282 d'Alaska Airlines. Le NTSB est responsable de l'enquête et fournira toute mise à jour.

 

Reprise des vols

Si des mesures doivent être prises en ce qui concerne la qualité des opérations sur le chaîne d’assemblage de Boeing (Audit en cours avianews du 17.01.24) la FAA autorise par ailleurs les avions ayant subi un contrôle à reprendre les vols. 

 

Photo : B737-9 MAX d’Alaska Airlines @ AA

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page