top of page

l'USAF a réussi le tir d'un missile hypersonique !


L'US Air Force (USAF) a lancé avec succès le premier missile opérationnel AGM-183A hypersonique. Le missile a été lancé par un bombardier B-52H "Stratofortress" au large de la côte sud de la Californie le 9 décembre, mais l'emplacement exact n'a pas été révélé.


Tir complet

Jusqu'à présent l'USAF avait déjà procédé à des lancements de l'AGM-183A, d'essais qui ne comprenaient que des tests du booster. Cette fois, l'arme était complète, s'étant séparée de l'avion, atteignant plus de cinq fois la vitesse du son et atteignant la cible. Il s'agit d'une double réussite, d'une part la conception du missile hypersonique n'a duré que 5 ans et le ce tir marque une complète réussite du programme. L'USAF doit encore procéder à de nouveaux lancements dans les mois à venir afin d'obtenir une capacité opérationnelle pour 2023.


Contexte international

Lancé en réponse aux développements chinois et russes dans le domaine des armes hypersoniques, l’AGM-183A est un projet de prototypage rapide qui vise à déployer une arme opérationnelle au début des années 2023. Selon un rapport du Government Accountability Office de juin 2020 sur les programmes d'armement américains, l'US Air Force a acheté quatre AGM-183A pour des essais de tir réel à but de validation.


Rappel

L'US Air Force a octroyé un contrat de 780 millions de dollars à Lockheed Missile and Fire Control en 2017 pour développer l’ARRW, soit un Système hypersonique appelé « boost glide », le véhicule utilise une fusée pour accélérer sa charge utile à des vitesses élevées, avant que la charge utile ne se sépare de la fusée et glisse sans puissance vers sa destination à des vitesses hypersoniques allant jusqu'à Mach 7 au minimum.


L’AGM-183A ARRW


L'arme de réaction rapide lancée par air AGM-183A (AARW) est une arme de frappe hypersonique mise au point par l'US Air Force (USAF). Lancée à haute altitude haute altitude l'ogive va venir à Mach 7 voir plus, frapper une cible au sol. Le missile AGM-183A pourrait être déployé par des bombardiers tels que B-1, B-2 et B-52, ainsi que par le futur B-21.

Le concept TBG de l’ARRW implique que le missile soit accéléré à une vitesse hypersonique et à haute altitude par une section de fusée à combustible solide de premier étage, qui a des ailettes repliables pour réduire ses dimensions pour le transport. Le véhicule d’arme lui-même est libéré après le largage du nez aérodynamique du booster. L'effecteur en forme de coin non alimenté glisse ensuite vers sa cible à grande vitesse. Aucun détail concernant les performances de portée ou de vitesse n'a été publié, mais une plage considérablement supérieure à 1000 miles est probable, tandis que la vitesse sera supérieure à Mach 7.

Photos : 1 B-52H avec l'AGM-183 2 AGM-183 @ USAF

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page