top of page

L’Indonésie commande le F-15Ex « Eagle II »

Dernière mise à jour : 24 août 2023


Après avoir valider la dernière tranche de Rafale (avianews 13.08.23) la République d'Indonésie vient de finaliser son engagement pour l’achat de 24 avions de combat Boeing F-15EX « Eagle II ». L’accord fait suite à la visite du ministre indonésien de la Défense Prabowo Subianto aux États-Unis. « Après le Rafale, le F-15 fera de l'Indonésie une nation forte alors que nous continuons à construire une diplomatie de défense mature", a déclaré le porte-parole du ministère de la défense.

Volonté d’indépendance

Face à une hausse de tensions dans la région, Jakarta travaille depuis quelques années à moderniser ses forces armées tout en travaillant au renforcement de ses alliances. La semaine dernière Washington a approuvé la vente de 36 avions de type F-1 EX pour 14 milliards de dollars. Avec le Rafale et l’Eagle II, Jakarta renforce de manière significative sa capacité de défense et devient également un important partenaire régional. Le pays de part ces deux achats contribue à freiner l’influence chinoise dans la région. L’Indonésie s’oppose aux revendications territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale, notamment autour des îles Natuna, où Jakarta proteste régulièrement contre les incursions de bateaux de pêche chinois dans ses eaux territoriales. De son côté, la Chine revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, ce que contestent plusieurs pays riverains comme la Malaisie, le Vietnam, les Philippines, Taïwan ou l’Indonésie.


La signature

La signature d'un protocole d'accord par le vice-maréchal de l'air Yusuf Jauhari, chef de l'Agence des installations de défense, ministère indonésien de la Défense, et Mark Sears, vice-président et directeur du programme Boeing Fighters, a eu lieu hier au sein des installations de la société Boeing à St. Louis. après une visite de la chaîne de production du F-15EX. Boeing et l'Indonésie travaillent en partenariat depuis près de 75 ans pour soutenir le développement des capacités aérospatiales et de défense du pays par la formation, le développement de la chaîne d'approvisionnement et des collaborations. Aujourd'hui, la présence de Boeing en Indonésie couvre l'aviation commerciale, la défense, l'espace, la chaîne d'approvisionnement, les partenariats universitaires et les efforts de développement des talents dans l'industrie locale.


Boeing F-15 EX « Eagle II »


Boeing a doté le F-15EX d’une version améliorée du radar Raytheon APG-63 (V) 3 à balayage électronique actif (AESA), avec une nouvelle suite de guerre électronique dénommée EPAWSS « Eagle Passive/Active Warning Survivability », et un capteur IRST et une liaison de données améliorée permettant de travaillant en binôme avec le F-22 et le F-35.

Le F-15 ainsi modernisé, offre la possibilité de travailler directement avec le F-22 et le F-35 en appuis avec une forte capacité de tir grâce au transport de missiles accrut, mais il permettrait également de fonctionner de manière plus furtive avec l’armement monté dans les trappes. La particularité réside dans le fait, qu’il sera possible en fonction de la mission, de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnel, emportde carburant et armes en externes.

Avec la possibilité d’emporter jusqu’à 24 missiles air-air, le F-15EX « Advanced » sera bien supérieur à ses concurrents, mais il pourra également emporter une gamme complète d’armes comme par exemple : le JSOW, le Harpoon, le missile antiradar HARM. On parle également d’adapter progressivement des armes à énergie dirigée comme les lasers, une fois que ceux-ci seront disponibles. Par ailleurs, il peut lancer des armes hypersoniques jusqu'à 22 pieds de long et pesant jusqu'à 7 000 livres. La grande taille de l’avion en facilitera l’intégration. Dernier élément, le F-15EX pourra travailler en binôme avec des drones pour les actions de frappes en profondeur.


La plate-forme nécessite également une formation transitoire minimale sans main-d'œuvre supplémentaire et peu ou pas de changements d'infrastructure, assurant la poursuite de la mission. L'architecture OMS permet l'insertion rapide des dernières technologies aéronautiques. Pour soutenir davantage la cellule numérique et faire avancer l’insertion de technologique, le programme F-15EX utilise le précurseur à l’initiative DevSecOps du ministère de la Défense, visant à développer des logiciels sécurisés, flexibles et agiles. De plus, l'architecture des systèmes de mission ouverts garantit sa viabilité pendant des décennies. L'épine dorsale numérique du F-15EX, ses systèmes de mission ouverts et sa capacité de charge utile généreuse cadrent bien avec la nouvelle vision de l’USAF d'une future guerre en réseau. Le F-15EX réunit les avantages de l'ingénierie numérique, des systèmes de mission ouverts et du développement de logiciels agiles rester abordable et évolutif pour les décennies à venir. Le moteur F110-GE-129 de General Electric est le seul moteur testé, intégré et certifié pour le F-15EX « fly-by-wire ». La famille de moteurs F110 a dépassé les 10 millions d'heures de vol.

Photos : F15EX « Eagle II »@ Boeing




Posts récents

Voir tout
bottom of page