top of page

L'Inde commande 97 Tejas et 156 « Prachand » !

C’est une décision historique pour l’Inde avec la commande portant su 97 avions de combat HAL Tejas Mk1A pour un montant estimé à 7 milliards de dollars et 156 hélicoptères de combat LCH « Prachand ».

Historique

Dans le cadre d'un important renforcement du système de défense indien, le ministère de la défense approuvé ce jeudi l'acquisition d'un lot supplémentaire de 97 avions de combat légers Tejas et de 156 hélicoptères « Prachand » "Cette décision vise à renforcer la capacité de combat globale des forces armées", ont indiqué des sources officielles. Cette double commande est simplement « historique », d’une part en ce qui concerne le nombre d’aéronefs en commande, mais également du fait que ces appareils soient conception indienne.

Les futurs Tejas vont venir renforcer les 40 LCA en cours de livraison. Ces deux commandes vont alimenter à 98% l’industries nationales, ce qui met l'accent sur une poussée vers l'autonomie.


Le HAL Tejas MK1A

Le LCA Mk1A est un Mk1 amélioré. Une partie de ces dernières proviennent des améliorations testées sur le prototype du MkII. Il s’agit des capacités suivantes : ravitaillements en vol, des capacités de guerre électronique améliorées et l’adjonction du radar Elta EL/M-2052 de type AESA dans un premier temps. Puis l’avion doit recevoir le radar AESA de conception indienne « Uttam » construit localement qui peut suivre 50 cibles dans le ciel à une distance de plus de 100 kilomètres et engager environ quatre d'entre elles en même temps, selon l'Organisation de recherche et de développement pour la défense (DRDO). La variante est capable de tirer le missile MBDA ASRAAM et les missiles air-air au-delà de la portée visuelle (BVR) Astra, en plus de la combinaison actuelle du Vympel R-73 / Rafael Derby-ER. Doté d'un guidage terminal radar actif et d'une liaison de données, l'Astra a été développé par l'Organisation indienne de recherche et de développement pour la défense (DRDO).


HAL LCH « Prachand »

C’est en 2006 que l’Indian Army et l’Indian Air Force firent savoir à Hindustan Aircraft Limited (HAL) qu’elles souhaitaient disposer d’un nouveau modèle d’hélicoptère de combat léger. Le programme prévoit que le futur appareil puisse mener à la fois des missions de lutte antichar, d’attaque au sol, et de reconnaissance armée. N’ayant pas d’expérience dans les hélicoptères de combat les ingénieurs ont travaillé sur la base de l’hélicoptère indigène Dhruv. Le programme est alors nommé LCH, pour Light Combat Helicopter. En 2010 un premier démonstrateur TD-1 réalisa son premier vol, suivi en juin 2011 du TD-2 mais les essais ne s’avèrent pas concluent. Une nouvelle configuration est présentée en 2014, mais des retards considérables apparaissent aux niveaux des systèmes qui doivent être résolus. La version définitive est approuvée en 2022. Hindustan Aircraft Limited baptisa son hélicoptère « Prachand » soit la férocité en indien.


L’hélicoptère est équipé du moteur Shakti, codéveloppé par HAL et le français Safran. Il peut voler à une vitesse maximale de 288 km/h et possède un rayon de combat de 500 km, pouvant aller jusqu'à un plafond de service de 21 000 pieds.

L'hélicoptère peut mener des activités telles que la recherche et le sauvetage au combat (CSAR), la destruction de la défense aérienne ennemie (DEAD), des opérations contre des avions lents et des avions télépilotés (RPA), des opérations de destruction de bunkers à haute altitude, des opérations de contre-insurrection dans la jungle et en milieu urbain et apporter un soutien aux forces terrestres.

L'hélicoptère est équipé de missiles Helina, dont la version aérienne s'appelle Dhruvastra. Il emporte également un canon THL-20 des paniers à douze roquettes Thales à guidage laser de calibre 70 millimètres et enfin des missiles air-air MBDA Mistral à hauteur de deux par points d’emport.


Photos : 1 Tejas MK1A 2 LCH Prachand @ HAL

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page