top of page

Jakarta finalise la dernière tranche de Rafale !

Dernière mise à jour : 13 août 2023

Cette semaine Jakarta a finalisé l’achat de la troisième et dernière tranche d’avion de combat Dassault Rafale.

Rappel

Le 10 février 2022, Djakarta signe un contrat qui portant sur l'acquisition de 42 avions de combat français Rafale, pour un montant de 8,1 milliards de dollars. Puis est venue l'activation de la seconde tranche via un premier paiement, qui a permis de valider 18 appareils au sein du carnet de commande de l’avionneur français.


Troisième tranche

Le 10 août dernier, l’Indonésie a validé la troisième et dernière tranche portant sur 18 appareils. Les Rafale indonésiens seront au standard F4. Le standard F4 comprend des mises à niveau des capacités existantes, telles que le radar RBE » AESA de Thales et la nacelle de ciblage « Talios » qui offriront des améliorations dans le mode air-sol. Le nouveau standard offre également des nouveautés avec « enfin » l’arrivée d’un viseur de casque avec le système Thales Scorpion. Un nouveau système de Pronostic et d’Aide au Diagnostic introduisant des capacités de maintenance prédictive. D’autres optimisations de la maintenance sont également programmées, avec notamment des solutions basées sur le Big Data et l’intelligence artificielle.

Dans le but de permettre au Rafale de combattre au niveau collaboratif et en réseau, l’avion est doté d'une liaison de données améliorée et d'une radio numérique cryptée CONTACT, couplée au système de communication par satellite Syracuse IV.

En matière d’armement le F4 sera doté de la gamme de missiles air-air MICA NG (Next-Generation) de MBDA pour le mode air-air. En matière d’attaque au sol la bombe de 1’000 kilogrammes A2SM/ASSM (armement air-sol modulaire) « Hammer » de Safran est articulée autour d’un système de guidage GPS et inertiel.


La stratégie indonésienne

Si l’Indonésie était un bon client de la Russie avec des avions de combat de type Sukhoi en majorité jusqu’ici, les choses ont bien changé. Le pays s’éloigne ainsi du giron de Moscou et porte maintenant son attention sur l’Occident. Le choix du Rafale en est clairement le marqueur. Ce dernier est appuyé par le récent rachat des Mirage 2000-5 qataris (avianews du 14 juin 23). Cet achat doit faire patienter la Force aérienne dans l’attente de l’arrivée du Rafale.


En parallèle, Jakarta est toujours engagée financièrement avec l’avionneur Coréen KAI Aerospace a poursuivre son engagement au sein du programme KF-21 « Boromae ». Cette nouvelle vision montre que le pays souhaite diversier ses sources d'approvisionnement militaires dans un contexte de tensions grandissantes dans la région, notamment entre la Chine et les États-Unis.


Photo : Rafale @ Dassault Aviation

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page