top of page

Des Yak-130 pour l’Iran !

Moscou a livré deux exemplaires de l’avion école et d’attaque au sol légère de de type Yakovlev YAK-130 « Mitten » à l’Iran. Les appareils se trouveraient sur la base aérienne d'Ispahan.

Yak-130 iranien

L’information est relayée avec les images d’un YAK-130 aux couleurs de l’armée de l’air iranienne (IRIAF). L’arrivée de l’avion d’origine russe serait liée à un échange de fournitures en faveur de Moscou engagé dans le conflit en Ukraine. La livraison de YAK-130 à l’Iran confirme par ailleurs l’intérêt de Téhéran en direction d’avions de combat d’origines russes. De plus, l’appareil va permettre de moderniser considérablement la formation des pilotes iraniens et permettre une transition en direction du Sukhoi Su-35 « Flanker-E ». Il n’est pas encore clair combien de Su-35 ont été transférés, les informations sont contradictoires depuis plusieurs mois. Il semble qu’un exemplaire au moins soit déjà dans le pays, sans plus de précision.


Yakovlev YAK-130 « Mitten »

Le Yakovlev Yak-130 « Mitten » est un avion d'entraînement biréacteur avancé russe. Yakovlev débuta la conception à fin 1991. Des pourparlers débutèrent à fin 1992 pour trouver un partenaire occidental. Ce qui fut le cas avec l’italien Alenia Aermacchi. Le premier vol eu lieu le 25 avril 1996 sur la base de Joukovski. Il rejoignit ensuite l'Italie à l'été 1997, il était prévu que l'avion soit assemblé par Aermacchi sous la désignation Yak/AEM-130. Pour donner suite à divers problèmes, la collaboration entre les deux avionneurs fut stoppée en 2000.

Trois prototypes furent construits pour la qualification de l'appareil. La qualification préliminaire permettant son utilisation par l'armée de l'air russe en tant qu'avion d'entraînement avancé fut attribuée en novembre 2007 par le centre d'essai en vol Glitz, à Akhtubinsk. La qualification pour l'entraînement au combat a été donnée en 2009.


En 2005 la force aérienne russe passa une première commande de 12 YAK-130. A ce jour 109 appareils sont en service. L’avion est doté de moteurs Ivchenko-Progress AI-222-25 de 24,7 kN de poussée sèche chacun. En matière d’avionique, il est doté de deux écrans multifonctions (3 à l'export), un système de navigation GLONASS (l'équivalent russe du GPS) et son système permet de simuler toutes les armes en service en Russie. Il est capable de simuler les caractéristiques de chasseurs modernes, y compris de 5e génération. La cellule peut encaisser entre +8G et -3G. L'appareil peut opérer à partir de terrains mal ou peu préparés, et voler à un angle d'incidence supérieur à 42°.

Le Yak-130 dispose de 9 points d'emport, dont 3 sous chaque aile, pour une charge de 3 000 kg. Il possède un radar Osa développé par Zhukovsky, capable de suivre 8 cibles et d'en prendre à partie 4. Il emporte des leurres, un système d’alerte radar et un brouilleur. Il dispose du pod de guidage Platan et il peut employer des missiles air-air R-73 ou air-sol Kh-25, des bombes de 50, 250 kg ou à sous-munitions, des roquettes B-8M ou B-18. Il est équipé d’une nacelle canon GsH-23 ou un canon GsH-301.

Photos : YAK-130 aux couleurs de l’Iran @ IRNA

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page