top of page

Des Black-Hawk et Chinook et à Payerne !

Dernière mise à jour : 14 mai

Du 13 au 17 mai 2024, deux unités d’hélicoptères du 1-214th Aviation Regiment basé en Allemagne stationnent sur la base aérienne de Payerne à des fins d’entraînement avec les Forces aériennes suisses.


Black-Hawk du 1-214th arrivée à Payerne@ Neo Falcon


L’entraînement commun renforce la capacité de défense

L’exercice a pour but de développer les capacités tactiques avec d’autres nations et de promouvoir la coopération militaire entre la Suisse et les États-Unis. Afin d’intensifier la collaboration avec les unités de l’United States Army stationnées en Europe, plusieurs visites et échanges auront lieu cette année. Dans ce cadre, des éléments de l’U.S. Army viendront à Payerne avec six hélicoptères, trois UH-60 « Black Hawk » et trois CH-47 « Chinook ».

 

Au total, une vingtaine de membres des Forces aériennes suisses participeront à l’exercice, qui offre aux militaires la possibilité de développer leurs compétences en matière d’approche opérationnelle commune. Grâce à l’échange de connaissances et de procédures, les pays partenaires peuvent améliorer leur efficacité et leur disponibilité opérationnelle respectives. En outre, les équipages des deux unités d’hélicoptères de l’U.S. Army pourront développer leurs compétences pour le vol en montagne grâce aux conseils et à l’expérience conseils de la Suisse dans le domaine de la compétence en matière de vol en montagne et en haute montagne. (Sources DDPS) 


Chinook du 1-214th a Payerne@ Neo Falcon


Histoire du 1-214th Aviation Regiment

La 12e brigade d’aviation de combat s’est d’abord organisée en tant que 12e groupe d’aviation à Fort Benning, en Géorgie, le 18 juin 1965. L’unité a été déployée au Vietnam en août en tant qu’élément de commandement pour les unités d’aviation non organiques de l’armée et, en novembre 1965, le groupe comprenait 11 000 personnes et 34 unités d’aviation. Affecté à la IIIe région militaire du Vietnam, le 12e groupe était la plus grande unité de ce type à servir au combat. Ses couleurs, ornées de 18 banderoles de campagne, témoignent de son rôle dans la guerre du Vietnam. L’unité a reçu la Citation d’unité méritoire, deux Croix vietnamiennes pour bravoure avec palme et la Médaille d’action civique vietnamienne, première classe au Vietnam.

 

À son retour en mars 1973, le 12e groupe d’aviation devient un commandement subordonné majeur du XVIIIe corps aéroporté, à Fort Bragg, en Caroline du Nord. En novembre 1979, le 12e groupe d’aviation a été déployé à la base aérienne de Lindsey, à Wiesbaden, en Allemagne, en tant que commandement subordonné majeur du Ve corps des États-Unis, assurant le commandement et le contrôle des unités d’aviation dans toute la zone d’opération du Ve corps. En avril 1984, la compagnie du quartier général du 12e groupe d’aviation a déménagé à la base aérienne de Wiesbaden.

 

Après les attentats à la bombe contre les ambassades et les casernes des Marines au Liban en 1984, le V Corps de l’armée américaine en Europe a envoyé des moyens et des moyens aériens lourds à Chypre pour soutenir l’ambassade des États-Unis à Beyrouth. Cette opération, connue sous le nom de pont aérien de Beyrouth, a permis au personnel de l’ambassade d’entrer et de sortir de Beyrouth en toute sécurité à bord d’avions militaires américains, ainsi que d’assurer le flux continu de fournitures nécessaires à la poursuite des opérations de l’ambassade pendant le conflit. Les hélicoptères UH-60 Blackhawk et CH-47 Chinook ont été déployés à Chypre en petits éléments de la taille d’une compagnie et par rotation. Le pont aérien de Beyrouth a continué jusqu’en 1998, date à laquelle le pays a commencé à se stabiliser après le début du retrait progressif israélien du Sud-Liban.

 

En octobre 1987, dans le cadre d’une restructuration à l’échelle de l’armée, le 12e groupe d’aviation a été rebaptisé 12e brigade d’aviation, avec ses unités subordonnées : 5e bataillon, 158e régiment d’aviation ; Compagnie C, 7e Bataillon, 158e Régiment d’aviation ; et la compagnie B, 6e bataillon, 158e régiment d’aviation. À la fin de 1988, la brigade s’est restructurée à nouveau lorsque le 5e escadron (AH 64) du 6e régiment de cavalerie est arrivé en Europe.

 

Le 16 août 1990, deux semaines seulement après que les forces irakiennes aient franchi la frontière du Koweït, la 12e brigade d’aviation a été déployée en Arabie saoudite pour participer à l’opération Bouclier du désert, initialement rattachée à la 101e division aéroportée (assaut aérien). Lorsque Desert Shield est passé à Desert Storm, la brigade est devenue un commandement subordonné majeur du XVIIIe corps aéroporté et a fourni des combats aériens et un soutien logistique à travers le secteur du corps. Peu après la fin de l’opération Tempête du désert, les moyens aériens du V Corps se sont déployés en Turquie afin de soutenir l’opération Provide Comfort. Des hélicoptères d’attaque, stationnés à Incirlik, en Turquie, pour faire respecter la zone d’exclusion aérienne dans le nord de l’Irak et fournir une aide humanitaire au peuple kurde.

 

Le 15 juin 1992, le 5e escadron du 6e régiment de cavalerie a été désactivé dans le cadre de la réduction des effectifs de l’USAREUR. Le 3e bataillon du 58e régiment d’aviation (services de la circulation aérienne) a rejoint la brigade le 16 juin 1992.

 

À la fin de la guerre froide, la brigade a joué un rôle majeur dans les opérations de maintien de la paix des États-Unis. En décembre 1992, 12ième Déploiement de la brigade d’aviation pour fournir une force opérationnelle intérimaire de l’aviation à l’appui de la 10ième Division de montagne en Somalie pendant les premiers jours de l’opération Restore Hope. La brigade a également déployé des soldats en Hongrie et en Bosnie en 1995 pour faire respecter la paix lors des opérations Joint Endeavor et Joint Guard.

 

En avril 1999, la brigade a été déployée à Tirana, en Albanie, dans le cadre de la Force opérationnelle Hawk à l’appui de l’opération Force alliée de l’OTAN. Avec la déclaration de paix en juin 1999, la brigade a transporté des éléments de la 82Nd Division aéroportée en Macédoine et au Kosovo moins de 48 heures après la signature de l’accord militaro-technique. La brigade a volé à l’appui des opérations en Albanie, en Macédoine et au Kosovo avec des CH-47 et des éléments du contrôle de la circulation aérienne soutenant la Force opérationnelle Falcon jusqu’en mars 2001 et juin 2000 respectivement.

 

Après son retour de la Task Force Hawk et de la Task Force Falcon, la 12e brigade d’aviation s’est préparée à des initiatives de restructuration et de restationnage. La directive de mouvement 5-00 de l’USAREUR ordonnait à tous les éléments de la brigade d’aviation stationnés à l’aérodrome militaire de Wiesbaden de se déplacer vers l’aérodrome militaire de Giebelstadt. Le 30 juin 2000, le 5e bataillon du 158e régiment d’aviation, le plus grand bataillon d’aviation sur le théâtre composé de 840 soldats, s’est scindé en deux bataillons distincts, le 3-158e régiment d’aviation et le 5-158e régiment d’aviation. Le 31 août 2000, toutes les unités de Wiesbaden se sont rapprochées de l’aérodrome militaire de Giebelstadt.

 

Après les attentats du 11 septembre 2001, les premières contributions de la 12e brigade d’aviation à la guerre contre le terrorisme ont été un effort conjoint avec la sixième flotte de la marine américaine en Méditerranée orientale et en soutien à l’opération Enduring Freedom. Les UH-60 Blackhawks du 3-158e bataillon d’hélicoptères d’assaut ont participé aux opérations d’interdiction maritime de la flotte, décollant des ponts des navires de la marine américaine pour effectuer une surveillance aérienne des navires et transporter des équipes d’abordage lors de raids sur des navires suspects. Toujours à l’appui de l’opération Enduring Freedom, des soldats du 3-58e Régiment d’aviation ont été déployés en Afghanistan de 2002 à 2003 afin d’effectuer la mission de contrôle de la circulation aérienne dans le sud de ce pays.

 

À partir d’octobre 2002, la 12e brigade d’aviation a été déployée au Koweït en prévision de la guerre avec l’Irak. Avec l’ajout d’un bataillon d’attaque de la 1re division de cavalerie, la 12e brigade d’aviation a effectué des patrouilles le long de la frontière entre le Koweït et l’Irak jusqu’au début de la guerre terrestre en mars. Lorsque l’invasion a commencé, ces unités ont été les premiers hélicoptères non membres des opérations spéciales à traverser la frontière dans le cadre de l’opération Iraqi Freedom. La brigade a continué à opérer en Irak jusqu’au début de 2004.

 

En février 2005, la 12e brigade d’aviation a été déployée en Afghanistan sous le nom de Task Force Griffin, opérant en deux groupes opérationnels de bataillon organisés, Sabre et Storm, dans les commandements régionaux est et sud. En novembre 2005, un tremblement de terre a frappé la région du Cachemire au Pakistan, faisant près de 75 000 morts et plus de 100 000 blessés au Pakistan. Coupées de toute aide par les dégâts, plus de 120 000 personnes ont créé un effort de secours international très compliqué. La 12e brigade d’aviation a envoyé des hélicoptères CH-47 Chinook pour aider à la crise, en livrant de la nourriture et des fournitures médicales indispensables et en transportant les victimes en sécurité depuis les régions éloignées des montagnes du Pakistan.

 

Au début de 2006, le V Corps a consolidé des unités du 11e régiment d’aviation et de la 12e brigade d’aviation. Le 11e régiment d’aviation a été désactivé. Au cours du processus de réalignement, la deuxième guerre israélo-libanaise a commencé, et la 12e brigade d’aviation a de nouveau envoyé des hélicoptères à Chypre pour soutenir l’évacuation des civils du Liban dans un deuxième pont aérien de Beyrouth.

 

Le 6 août 2006, les unités de la 4e brigade de la 1re division d’infanterie, combinées à des unités de la 12e brigade d’aviation et de l’ancien 11e régiment d’aviation, ont été rebaptisées 12e brigade d’aviation de combat.

 

Après la transformation en 12e CAB, la brigade a continué à soutenir les conflits en cours en Irak et en Afghanistan. Le 12e CAB a été déployé pour la première fois en tant que brigade d’aviation de combat en Irak en juillet 2007. Le quartier général a opéré à partir de Balad en tant que brigade d’aviation du Corps multinational irakien pendant une période de quatre mois avant de déménager à Taji avec le 3-158e bataillon d’hélicoptères d’assaut (AHB) et un élément logistique avancé (FLE) du 412e bataillon de soutien aérien (ASB). De plus, le 2-159e bataillon de reconnaissance d’attaque (ARB) et le 5-158e bataillon d’aviation de soutien général (GSAB) ont travaillé en tant que brigade d’aviation sous la division multinationale de Bagdad. Le reste du 412e, ainsi que le 2-159e ARB et le 5-158e GSAB restèrent à Balad sous le commandement de la Task Force 49 de l’Alaska. Au cours de cette période, le 3-58e Régiment d’aviation (services de la circulation aérienne) a été rebaptisé 3-58e Bataillon d’opérations d’aérodrome (AOB). La brigade est retournée en Allemagne après 15 mois de combat en soutien aux opérations de renforcement en Irak.

 

Le 3-159th ARB a été déployé séparément en Irak en août 2008 attaché à la Task Force 34, opérant à partir de Balad et de Bagdad. Le 3-159th effectua un transfert avec le 2-159th et assuma la même mission que le 12 CAB redéployé. Le 3-159th retourna en Allemagne un an plus tard, juste à temps pour que le reste de la brigade puisse se déployer en Irak une dernière fois.

 

En novembre 2009, alors qu’une grande partie du CAB était déployée en Irak, le 5-158th GSAB et une compagnie du 2-159th ARB, qui a été déployée séparément à Shindand en Afghanistan, et le 3-159th ARB et la majorité du 1-214th GSAB sont restés en Allemagne. La majeure partie du 2-159th ARB était dans le nord de l’Irak, tandis que le 3-158th AHB avait ses forces affectées à la fois à Balad et à Bagdad. Certains éléments du 1-214th opéraient également à partir de Balad. Le 3-58th AOB a mené sa mission à partir de Bassorah, tandis que le 412th ASB et le quartier général du 12th CAB étaient à Tallil, en Irak. Seul le 412e ASB est resté sous le contrôle opérationnel du quartier général du 12e CAB pendant le déploiement. Tous les autres éléments déployés étaient sous le commandement d’un autre quartier général militaire. Le 12e CAB avait le contrôle opérationnel de plusieurs unités de garde et de réserve, dont le 1-130th ARB (Garde nationale de Caroline du Nord), le 2-285th AHB (Garde nationale de l’Arizona), la Compagnie C 3-238th GSAB (Garde nationale du New Hampshire) et la Compagnie B 5-159th GSAB (Unité de réserve de Virginie). La brigade est retournée en Allemagne en juillet 2010.

 

Alors que la majeure partie du CAB retournait en Allemagne, la compagnie Charlie 1-214th Aviation s’est déployée dans le sud-ouest de l’Afghanistan pour fournir une capacité d’ambulance aérienne aux Marines américains qui y combattaient de juillet 2010 à août 2011, avec un peloton restant au combat jusqu’en novembre. Pendant le redéploiement du 214e, une compagnie du 3-159e ARB a été déployée séparément à Tarin Kowt pour renforcer les forces déjà présentes dans le sud de l’Afghanistan.

 

En février 2012, une tempête hivernale soudaine a frappé le Monténégro, laissant des centaines de personnes bloquées dans les montagnes de ce pays d’Europe de l’Est. Alors que la majeure partie de la brigade se préparait à un déploiement à venir, le 1-214th GSAB a envoyé deux hélicoptères UH-60 Blackhawk, avec des pilotes, des équipages et du personnel médical pour intervenir. Sur place, les équipages ont travaillé avec des pilotes et des civils monténégrins et ont combiné leurs efforts avec des hélicoptères de Croatie, de Slovénie et de Grèce pour livrer de la nourriture et des aliments pour le bétail, ainsi que pour transporter des civils blessés vers des installations médicales sur place.

 

En mai 2012, le CAB a déployé cinq de ses sept bataillons en Afghanistan, tout en envoyant un bataillon d’attaque, le 3-159th ARB, au Koweït pour soutenir l’opération Spartan Shield dans le golfe Persique. Il ne restait plus que le 1-214e en Allemagne. Les bataillons d’aviation étaient organisés en forces opérationnelles équipées de manière similaire, chacune capable d’assurer la même mission et le même soutien aux unités opérant dans les RC Est, RC Ouest et RC Nord. Le 3-58 AOB, connu sous le nom de TF Guardian, a été déployé pour gérer l’aérodrome de Tarin Kowt dans la RC South. Alors que le quartier général de la brigade s’est redéployé en septembre dans le cadre du retrait des forces de renfort, les forces opérationnelles du bataillon Storm, Gunslinger, Guardian, Ready et Pirate sont restées en Afghanistan pour fournir un soutien direct aux unités à travers le pays. La Task Force Pirate, une unité de la Garde nationale aérienne de l’Utah, s’est jointe à la brigade Griffin pour ce déploiement, offrant une intégration transparente avec leurs homologues en service actif dans RC North. Au plus fort du déploiement, le 12 CAB avait des soldats et des équipages d’hélicoptères opérant à partir de plus de 30 endroits différents.

 

En mars 2013, pour la première fois depuis 2007, l’ensemble des 12 CAB sont retournés en Allemagne où ils ont continué à s’entraîner et à opérer à l’appui des missions d’urgence de l’EUCOM et de l’AFRICOM. G/52Nd Aviation Company a déménagé de Manheim à Wiesbaden en 2013 et a rejoint le 1-214ième Régiment d’aviation avec la compagnie VIP, détachement d’aviation de combat (CAD). 1-214ième a opéré des détachements au SHAPE, en Belgique, à Stuttgart, en Allemagne, et une compagnie d’évacuation sanitaire à Landstuhl, en Allemagne. D’ici 2015, CAD, SHAPE, G/52Nd ainsi que le peloton de Stuttgart désactivé sous le nom de 1-214ième a commencé à se réorganiser et à se restructurer en tant que GSAB moderne. La compagnie MEDEVAC, C Co. 1-214ième déplacé à Grafenwoehr et les CH-47 faisaient autrefois partie du 5-158ième Le régiment d’aviation de Katterbach a été rebaptisé compagnie B 1-214ième GSAB.

 

En 2015, le 12e CAB a commencé à réduire ses formations. Le 412ième Bataillon de soutien aérien, 3-158ième Bataillon d’hélicoptères d’assaut, 5-158ième Bataillon de soutien général, ainsi que le 3-159ième Le bataillon d’aviation d’attaque a été désactivé et restructuré, laissant le 1-214ième GSAB comme seule unité biologique des 12ième Brigade d’aviation de combat. Après l’agression russe en Crimée, l’arrêt immédiat du retrait a conduit à l’affectation du 1-3 AB au 12 CAB.

 

Le quartier général de la 12e brigade d’aviation de combat, basé dans la communauté d’Ansbach en Bavière, et ses bataillons résident sur les aérodromes militaires de Katterbach, Grafenwoehr et Wiesbaden. La 12e brigade d’aviation de combat se compose actuellement du quartier général et de la compagnie de quartier général, du 12e CAB, du 1-214e bataillon d’aviation de soutien général et du 1-3e bataillon d’attaque.

 

Depuis sa création en 1965, la 12e brigade d’aviation de combat a été un membre clé de l’équipe interarmes, dédiée à la préservation de la paix. La devise de la brigade, « Wings of Victory », continue d’illustrer la norme selon laquelle la brigade mène ses missions à l’appui des États-Unis d’Amérique.

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page