top of page

Arrivée du T-7 « Red Hawk » à Edwards AFB !

Le premier avion d'entraînement avancé Boeing/Saab T-7A « Red Hawk » destiné à l'US Air Force a terminé son vol cross-country de 1 400 milles vers la base aérienne d'Edwards en Californie pour entamer sa prochaine phase. d'essais en vol. L'avion, identifié d'APT-2, est le premier avion représentatif de la production à sortir de la chaîne de montage et a été piloté par un équipage conjoint de l'US Air Force et de l’avionneur Boeing.

Rappel

En septembre 2018, l'US Air Force a attribué à Boeing un contrat de 9,2 milliards de dollars pour la fourniture de 351 avions d'entraînement avancés et de 46 simulateurs d'entraînement au sol. Saab fait équipe avec Boeing et fournit le fuselage arrière de l’avion. Boeing/Saab ont livré le premier «Red Hawk » à l'Air Force le 15 septembre dernier.


Vol de convoyage

Le T-7A « Red Hawk » a fait escale dans les bases de l'Air Force en Oklahoma, au Nouveau-Mexique et en Arizona pour faire le plein et offrir aux employés de la base un aperçu du nouvel entraîneur avancé avant la dernière étape vers Edwards. « Il s'agit d'un moment charnière pour le programme T-7 », a déclaré Evelyn Moore, vice-présidente et responsable des programmes T-7. "Amener le T-7A Red Hawk au cœur de la communauté d'essais de l'US Air Force à Edwards pour des essais en vol dynamiques prouvera les performances de l'avion à réaction en tant qu'avion d'entraînement agile et sûr pour les futurs pilotes."


Une fois que les pilotes d’essai de l’Air Force se seront familiarisés avec l’avion, ils élargiront le domaine de vol en commençant par les tests de flottement. Deux autresT-7 « Red Hawk » suivront pour tester divers attributs et systèmes de vol dans le cadre d'une série de tests rigoureux.


Le T-7B « Red Hawk » de Boeing/Saab

Le T-7B « Red Hawk » de Boeing/Saab dérivé du T-7A de l’US Air Force comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles.


Photo : Arrivée du T-7 APT-2 à Edwards @ Boeing


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page