top of page

Vol inaugural pour le T-7 de série !

Boeing et l'US Air Force ont achevé hier le vol inaugural du premier T-7A « Red Hawk » de série, marquant le début de la phase d'ingénierie et de développement de la fabrication (EMD) du programme.

Rappel

En septembre 2018, l'US Air Force a attribué à Boeing un contrat de 9,2 milliards de dollars pour la fourniture de 351 avions d'entraînement avancés et de 46 simulateurs d'entraînement au sol. L’avionneur suédois Saab fait équipe avec Boeing et fournit le fuselage arrière de l’avion. L’appareil doit venir remplacer progressivement la flotte de Northrop T-38 « Talon ».


Vol inaugural

Au cours du vol d'1 heure et 3 minutes, le major de l'US Air Force Bryce Turner, du 416 ème Escadron d'essai, et Steve Schmidt, pilote d'essai en chef du Boeing T-7, ont validé des aspects clés de l'avion et démontré la puissance et l'agilité du premier appareil de série. L'avion est l'un des cinq avions EMD qui seront livrés à l'Air Force Air Education and Training Command pour des tests supplémentaires.

"Les performances stables de l'avion et son cockpit et ses systèmes avancés changent la donne pour les élèves-pilotes et les instructeurs de l'US Air Force", a déclaré Turner, dont le grand-père et le père étaient tous deux pilotes de chasse de l'US Air Force. "Nous avons parcouru un long chemin dans la formation depuis que mes modèles familiaux ont volé."

"C'est une période passionnante pour toute l'équipe", a déclaré le colonel Kirt Cassell, responsable du programme T-7A Red Hawk de l'US Air Force. La conception numérique du Red Hawk intégrant des capacités de formation avancées améliorera considérablement la formation des pilotes pour la prochaine génération de pilotes de chasse et de bombardiers. Le T-7A est passé du concept ferme aux essais en vol en 36 mois. Une combinaison d'ingénierie basée sur des modèles, de conception 3D et de fabrication avancée a augmenté la qualité initiale de 75 % et réduit les heures d'assemblage de 80 %.


Le T-7 doit apporter des améliorations en termes de formation


Amélioration de la préparation des pilotes : le tout nouveau système avancé de formation des pilotes utilise des systèmes et des simulateurs de formation au sol à haute résolution pour offrir des capacités de formation en direct, virtuelles et constructives intégrées robustes et réalistes.

Sécurité : l'ingénierie basée sur des modèles a permis des tests tout au long de la conception et de la construction de l'avion pour aider à garantir la sécurité avant le premier vol. Le système d'évacuation du poste de pilotage du T-7A est le plus sûr de tous les entraîneurs.

Flexibilité pour toutes les missions : avec un logiciel à architecture ouverte et des commandes de vol numériques, le T-7A prend en charge la formation d'une grande variété de pilotes de chasse et de bombardiers et peut évoluer à mesure que les technologies, les menaces et les besoins de formation changent.

Le T-7A « Red Hawk » de Boeing/Saab

Le T-7A « Red Hawk » de Boeing/Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles.


L’hommage

Les queues rouges du T-7A sont un hommage aux Tuskegee Airmen, les premiers aviateurs militaires américains afro-américains qui ont piloté des chasseurs à queue rouge pendant la Seconde Guerre mondiale.

Photos : 1 & 3 le premier T-7 de série 2 le simulateur @ Boeing

1 998 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page