top of page

Vol inaugural pour le KF-21 biplace !

Le quatrième prototype de l’avion de combat sud-coréen KF-21 « Boramae » a effectué son vol inaugural avec succès ce lundi. L’avion est un biplace qui marque ainsi le signe de progrès dans le projet de développement de l'avion.

Le point sur le vol

Le prototype du biplace a décollé de la 3e Escadre d'entraînement au vol de l'armée de l'air à Sacheon, à environ 300 kilomètres au sud de Séoul, à 11h19 et a effectué un vol de 34 minutes, selon l'Administration du programme d'acquisition de la défense (DAPA). Les premiers et le deuxième prototype du KF-21 ont effectué leurs premiers vols en juillet et novembre de l'année dernière, respectivement, tandis que le troisième a effectué son vol inaugural le mois dernier. Alors que les trois prototypes dévoilés plus tôt disposent d'un seul siège chacun, le quatrième est un biplace. Lors des essais de lundi, un seul pilote était à bord du prototype car le vol initial était uniquement destiné à vérifier la sécurité du modèle.

L’appareil n°4

La DAPA a déclaré que ce quatrième prototype sera utilisé pour voir si la différence entre les prototypes monoplace et biplace aura un impact sur le fonctionnement de l'avion et effectuera également des tests d'avionique sur le radar avancé à balayage électronique actif (AESA) ainsi que sur les divers systèmes électroniques qui viendront équiper l’avion de série. Le modèle biplace doit être largement utilisé pour former les pilotes, selon la DAPA.

Radar Hanwha Systems


Le radar AESA développé par Hanwha systems sera le dispositif clé pour les avions de chasse KF-21. Le radar AESA émettra plusieurs faisceaux de fréquence en même temps pour détecter les cibles ennemies. Il peut réduire considérablement les possibilités d'attaques d'avions par opposition au radar à faisceau à fréquence unique.

En détectant et en suivant les cibles, le radar AESA acquiert les informations, y compris la distance à la cible, l'azimut, l'élévation, la vitesse, etc. de la cible. Dans le cas du programme radar KF-21 AESA, il marque les premiers efforts de développement du radar AESA en Corée du Sud. Le radar KF-21 AESA est l'un des capteurs avioniques les plus essentiels, qui effectue diverses missions telles que la surveillance, la détection de cibles aériennes et terrestres et la génération de leurs images vidéo. Comme il s'agit d'une technologie hautement sophistiquée et donc très difficile à développer, seul un petit groupe de pays avancés comme les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Suède et Israël détient la technologie source du radar AESA.

Les composants clés du radar AESA, y compris l'antenne, les modules d'émission/réception à semi-conducteurs, peuvent être réutilisés à 100 % pour le radar MFR avec la même bande de fréquences. Ainsi, le radar AESA est facilement adaptable à d'autres nouvelles entreprises à l'avenir. Le radar du KF-21 de type AESA dispose d'un module d'environ 1’088 récepteurs émetteurs, avec un angle de direction du faisceau de 60 à 70 degrés. Le nombre d'émetteurs-récepteurs devrait finalement augmenter à environ 1'300 dans la version finale.

La suite du programme

Au total 6 prototypes volants (quatre monoplaces et deux biplaces) ainsi que deux cellules d'essai au sol sont prévus. Le centre d’essais de KAI a mentionné que près de trois sorties sont ont lieu quotidiennement. Il est prévu d’effectuer plus de 2'200 vols pour atteindre la certification. L’une des prochaines grandes étapes sera un vol supersonique qui est programmé prochainement.

Korea Aerospace Industries poursuivra la campagne d'essais en vol avec les quatre prototypes déjà en vol. D'ici le milieu de l’année, le prototype n° 5 devrait également décoller pour la première fois encore cette année. Le troisième prototype est destiné à mesurer la robustesse de la structure du fuselage lors d'accélérations et de manœuvres violentes générant des valeurs de charge G élevées.

Selon l’avionneur KAI, 95% des tests au sol pré-vol ont été effectués à ce jour. KAI KF-21 « Boromae »

Le KF-21 est considéré comme un avion de 4,5 ème génération, mais avec des propriétés (capteurs, guerre en réseau) proche du F-35, cependant en moins furtif. La production de masse du KF-21 Block I commencera lorsque six prototypes auront effectué environs 2’200 sorties au cours des quatre prochaines années. Près de 8 milliards de dollars doivent être dépensés pour le développement du KF-21 entre 2015 et 2028 dans le cadre du projet KF-X.

Environ 65% des composants du KF-21 sont en production localement. Parmi les composants construits par les développeurs sud-coréens figurent le radar matriciel actif à balayage électronique (AESA), la suite de guerre électronique, le module de recherche et de suivi infrarouge (IRST) et le module de ciblage électro-optique.

Photos : 1 le biplace en vol ce matin 2 Radar AESA @ Hanwha 3 Lors de sa préparation @ KAI Aerospace


942 vues

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page