top of page

USAF: objectif de 72 avions par année !

Guerre en Ukraine, menace chinoise, deux raisons de moderniser rapidement l’US Air Force ! Telle est la motivation de cette dernière. Pour se faire les dirigeants de l’USAF ont demandé cette année au Congrès un effectif complet de 72 avions de combat annuel.

Forte pression

Selon le communiqué de l’USAF, il devenu primordial d’obtenir un minimum de 72 avions de combat par année la fois pour moderniser la flotte et réduire l'âge moyen. Cette demande est basée sur une analyse récente qui démontre que l’Air Force n'aura pas assez de nouveaux avions pour remplacer les chasseurs vieillissants et à la retraite, comme le F-15C « Eagle ».

Mais cet objectif a longtemps été hors de portée. Pendant des années, le Congrès a approuvé des achats d’aéronefs qui sont en deçà de l'objectif souhaité par l'Air Force, parfois de manière significative.

Avec cette manière de faire, l’USAF rompt avec la méthode traditionnelle. C’est effectivement ce qui a été réalisé avec l’exercice 2024 (avianews 13.03.23 ) publié en mars, qui a rompu pour une première fois la méthode, en demandant directement de l'argent pour acheter 48 nouveaux F-35A et 24 F-15EX « Eagle II ».


Il faut comprendre que jusqu’ici l'Air Force n'a pas demandé tout ce qu'elle voulait dans ses demandes de budget de base et a inclus certains éléments souhaités dans une liste de priorités non financées.

Par exemple, la demande de budget FY23 demandait à l'origine 33 nouveaux F-35A et 24 F-15EX soit 57 appareils. Un ajout additionnel de 7 F-35A supplémentaires a été effectué dans le cadre de sa liste de souhaits de 4,6 milliards de dollars cette année-là.

Le Congrès a finalement approuvé un total de 43 F-35A, ainsi que 24 F-15EX, pour un total de 67 appareils.

La nouvelle approche de l’USAF veut ainsi s'éloigner de cette approche, alors qu'elle essaie de planifier de manière plus fiable ses besoins futurs.

Nombreux efforts

La liste des achats de 2,5 milliards de dollars de l'Air Force pour l'exercice 24 représente un peu plus de la moitié de la taille de la liste de l'exercice précédent et ne demandait aucun avion de combat supplémentaire. Car l’Air Force doit également moderniser d’autres secteurs. Plus de 633 millions de dollars sont planifiés pour accélérer la livraison des Boeing E-7A qui remplaceront les E-3 « Sentry », et près de 64 millions de dollars pour acheter une douzaine de réservoirs de carburant conformes pour le F-15EX, ce qui étendra leur gamme et capacité d'armement. Ces derniers n’étant pas achetés en « paquet », le coûts d’exploitation du F-15EX devra donc en tenir compte !


Modernisation, renforcement

La planification de l’USAF est de se doter à terme d’un total de 104 F-15EX « Eagle II », les 24 derniers devant être demandés au cours de l'exercice 25. Les documents budgétaires de l'Air Force montrent que le service prévoit de demander 48 nouveaux F-35 chaque année jusqu'à l'exercice 28. A partir de 2030, le plan prévoit de retirer les 32 avions F-22A « Raptor » ce qui permettrait d'économiser environ 2,5 milliards de dollars sur cinq ans, ce qui serait orienté vers la plate-forme Next Generation Air Dominance (NGAD) de sixième génération. L’effort sera alors effectué entre le F-35 et le NGAD.

Photos : 1 F-35A @USAF 2 F-15EX Eagle II @ Boeing 3 le futur F-35 & NGAD @ USAF


1 903 vues

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page