top of page

Une nouvelle variante AWACS du KJ-200 !


L’avionneur chinois développe une nouvelle variante pour son appareil d'alerte avancée et de contrôle (AEW&C) KJ-200 « Moth ». Cette nouvelle version a débuté ses essais en vol et devrait prochainement rejoindre l'Armée populaire de libération (APL) chinoise.

Le prototype

Selon plusieurs observateurs la nouvelle version de l’avion d'alerte avancée et de contrôle (AEW&C) KJ-200A « Moth » qui est identifiée KJ-200B a été vue sur les installations de la base aérienne de Xian-Yanliang en décembre 2017. À l'époque, l'avion avait un schéma de peinture jaune qui est couramment vu sur les avions effectuant des essais. Une image apparue sur les réseaux sociaux chinois en février 2022 suggérait que l'avion était en cours de préparation pour être livré l'année dernière. L'image la plus récente montre l'avion en vol.


Rappel

En 2001, la manufacture d'avions de Shaanxi a reçu une directive en vue de développer un avion de surveillance aérienne sur la base de l'avion de transport Y-8, soit une version chinoise de l’Antonov An-12. Les variantes antérieures du KJ-200 sont en service au sein de l'APL depuis 2007 en tant qu'avions AEW&C au côté des appareils SAIC KJ-500 de Xi'an Aircraft Industry Corporation (XAC) et le KJ-2000.


Le KJ-200 « Moth »

Le KJ-200 est un avion aéroporté d'alerte avancée et de contrôle (AEW&C) développé en Chine sur la base de la cellule de transport Y-8. En outre, le KJ-200 fourni des capacités de collecte de renseignements et de surveillance maritime. Au début de 2008, le KJ-200 AEW&C était encore en cours de développement. L'armée de l'air pakistanaise a commandé quatre avions sous la désignation ZDK-03 basés sur l'avion à turbopropulseur Y-9.


Le China Aerospace Studies Institute (CASI) a publié des données suggérant que l'avion est équipé de communications radio "traditionnelles" en visibilité directe. Le principal radar actif à balayage électronique (AESA) du KJ-200 fonctionne dans la fréquence de la bande E. Le système a une couverture de 240°. Actuellement, 11 unités de la série classique KJ-200A ont été produits et sont utilisées par la PLAAF et 6 KJ-200H utilisées par la marine chinoise. La nouvelle variante KJ-200B semble incorporer de nouvelles capacités en matière d’écoute électronique, un nouveau radar de type AESA, un système de guerre électronique amélioré et un système de communication par satellite.

En ce qui concerne les avions chinois de type AEW&C, l’identification avec les lettres « KJ » ou Kōng Jǐng (qui est l'abréviation de Kōng Zhōng Yù Jǐng) qui signifie Airborne Early Warning).


Photos : 1 prototype du KJ-200B @ CMA 2 En jaune le KJ-200B et l’actuel KJ-200A @ CVI


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page