top of page

Quel hélicoptère léger pour la Belgique ?

La Belgique cherche à remplacer ses hélicoptères légers Leonardo A109 et 4 NH90 TTH dans le cadre du plan STAR (Sécurité&Service Technologie Ambition Résilience). L’investissement s’élève à 250,8 millions d’euros, le choix devrait être effectué cette année et les livraisons débuter en 2025 pour s’étaler sur deux ans.

Rappel

La composante d’hélicoptère de l’Armée Belge dotée à l’origine de 46 aéronefs A109 de Leonardo (ex Agusta) est entrée en service au début des années 1990. Ces appareils qui ont dès le début manqué de puissance moteurs n’ont jamais été modernisé. Un grand nombre sont déjà retirés du service alors que les derniers 18 appareils sont encore opérationnels. Plus récemment le pays a fait l’acquisition de 4 NH90 TTH. L’arrivée du nouvel appareil était fort attendu, mais la déception est forte depuis. En effet, un rapport du ministère de la Défense belge fait état d’un surcoût à l’heure de vol devenu insupportable. Ce dernier mentionne des coûts compris entre 10 ‘000 et 15’000 euros par heure de vol, soit plus cher qu’une heure de vol sur un avion de combat de type F-16 ! Ce dernier sera donc retiré du service plus rapidement que prévu. Cette problématique des coûts semble correspondre aux décisions similaires faites en Australie et en Norvège.


Trois concurrents

Trois appareils sont en course pour une première acquisition de 15 machines, il s’agit de l’Airbus H145M, du Leonardo AW169 et le Bell Textron 429. Pour autant, il semble qu’un très net avantage soit en faveur de l’Airbus H145M. La possibilité d’une coopération avec le Luxembourg et l’Allemagne est en soi un atout important pour le choix de l’appareil. Le Luxembourg possède deux H145M acquis par la Défense pour le compte de l’armée et de la police luxembourgeoises avec un double emploi civil-militaire. Ils sont stationnés auprès de la Luxembourg Air Ambulance à l’aéroport de Luxembourg et seront opérés par ses pilotes jusqu’en décembre 2023. L’armée luxembourgeoise devrait ensuite fournir des pilotes. De son côté, la Bundeswehr allemande en possède une quinzaine et l’utilise comme soutien pour ses forces spéciales. Elle a également fait l’acquisition d’une version SAR de l’appareil avec 7 exemplaires. Alors avantage pour le H145M ?


Airbus H145M

Le H145M est la réponse aux opérations les plus exigeantes d'aujourd'hui pour lesquelles une grande polyvalence, des performances élevées et une rentabilité sont nécessaires.

Une caractéristique clé du H145M est la large gamme d'équipements de mission optionnels disponibles qui peuvent être rapidement installés et retirés, en fonction des exigences de la mission. En quelques minutes, l'avion peut être reconfiguré du transport de troupes avec sièges à une mission de recherche et de sauvetage avec treuil de sauvetage et brancards, ou à un hélicoptère armé avec un ensemble d'armes et de protection balistique.

La puissance, la portée, l'endurance et la capacité de charge utile du H145M offrent une variété de possibilités de déploiement, en particulier lorsqu'il fonctionne dans le sable et la poussière et dans des conditions élevées et chaudes à des altitudes de 6 000 pieds et à des températures de 95 °F/35 °C.

La préparation à la mission du H145M est renforcée par les deux moteurs Safran Arriel 2E du giravion avec des commandes de moteur numériques à double canal (FADEC) et une transmission améliorée.

Le H145M peut être équipé du système d’armes HForces d'Airbus, un système d'armes incrémentiel, modulaire et économique qui peut être utilisé sur n'importe quelle version militaire de la gamme d'hélicoptères civils d'Airbus (H125M, H145M et H225M).

Trois packages différents sont disponibles pour augmenter les capacités de l'avion, du tir balistique via l'affichage monté sur casque, au tir balistique via le système électro-optique (EOS) ou le tir d'armes guidées.

La cellule compacte du H145M offre un profil bas, amélioré par l'agilité de l'hélicoptère en vol et la redondance des systèmes intégrés.

Les réservoirs de carburant auto-obturants, la protection balistique et le suppresseur infrarouge, ainsi que la résistance aux chocs conçue dans le fuselage et les sièges, contribuent à sa capacité de survie.

Le système de guerre électronique et les distributeurs de paillettes/fusées apportent un niveau de protection supplémentaire dans les environnements à haut risque.

Le H145M est équipé d'un cockpit en verre numérique moderne (suite avionique avancée Helionix® d'Airbus), est compatible avec les lunettes de vision nocturne et dispose d'un pilote automatique numérique à 4 axes qui réduit considérablement la charge de travail du pilote.

Les améliorations comprennent un système de transmission amélioré et l'incorporation du rotor de queue blindé Fenestron® d'Airbus pour un meilleur contrôle anti-couple.

En service en tant qu'hélicoptère utilitaire léger de l'armée américaine, la version UH-72A Lakota a démontré un taux de disponibilité supérieur à 90 %.

Une maintenance optimisée et une grande fiabilité sont des facteurs clés pour la rentabilité des opérations exigeantes.


Leonardo AW169

L'AW169M - la version militaire de l'AW169 - est le nouvel hélicoptère bimoteur intermédiaire léger avec des performances de pointe et une capacité multi-rôle pour fonctionner de jour comme de nuit dans des conditions austères, urbaines et difficiles. L'AW169M répond aux exigences des utilisateurs militaires, de la sécurité intérieure et du gouvernement. Il peut remplir avec succès une grande variété de rôles, notamment le transport de troupes, le soutien logistique, la surveillance et la reconnaissance, les opérations des forces spéciales, le commandement et le contrôle, l'évacuation médicale et des blessés, la recherche et le sauvetage (SAR) et la récupération du personnel. L'avionique et les systèmes avancés améliorent les capacités multi-rôles de l'AW169M. Le cockpit en verre intégré compatible VFR/IFR NVG mono/double pilote réduit la charge de travail du pilote et maximise la visibilité externe, permettant à l'équipage de se concentrer sur la mission. Les puissants moteurs Pratt & Whitney Canada PW210A, avec FADEC, combinés au système de rotor avancé offrent des performances supérieures à chaud et élevé. La cabine dégagée peut transporter jusqu'à 10 soldats et peut être convertie pour accueillir deux brancards. Il existe une protection balistique optionnelle pour le cockpit et la cabine, tandis que les réservoirs auto-obturants et une suite d'aides défensives garantissent des niveaux élevés de capacité de survie et de résistance aux chocs. De grandes portes coulissantes permettent une entrée et une sortie rapides, ainsi que des missions de levage et de descente en rappel/rapide. L'AW169M peut être personnalisé avec une large gamme d'équipements, de capteurs et de systèmes d'armes pour offrir une flexibilité de mission exceptionnelle aux opérateurs militaires. Les options comprennent les communications militaires, le radar, le dispositif électro-optique/infrarouge (EO/IR), le projecteur, les haut-parleurs, le treuil de sauvetage et le crochet de chargement, et les armes collectives. Cockpit en verre intégré compatible VFR/IFR NVG à faible charge de travail, mono/double pilote, avec avionique et systèmes avancés, offrant une excellente connaissance de la situation et maximisant l'efficacité de la mission. Deux puissants moteurs Pratt & Whitney Canada PW210A, avec FADEC, combinés au système de rotor avancé offrent des performances supérieures "à chaud et à haut niveau". La cabine spacieuse à plancher plat peut transporter jusqu'à 10 soldats rapidement jusqu'à leur point de débarquement ou peut être convertie en récupération jusqu'à 2 brancards en vol. De grandes portes coulissantes (1,60 m/5 pi 3 po) permettent une entrée/sortie rapide, l'utilisation d'un treuil et d'un équipement de rappel/rapide à la corde. L'architecture de systèmes ouverts modulaires de dernière génération permet l'intégration d'une large gamme d'équipements de mission, y compris les communications militaires, le radar, le dispositif électro-optique/infrarouge (EO/IR), le projecteur, les haut-parleurs, le treuil de sauvetage et le crochet de chargement et les armes servies par l'équipage. Les armes internes incluent une mitrailleuse de 12,7 mm ou deux mitrailleuses de 7,62 mm montées sur un pivot

Les armes externes comprennent des mitrailleuses de 7,62 mm/12,7 mm et/ou des roquettes guidées et non guidées et/ou des missiles air-sol.


Bell Textron 429M

Une grande cabine personnalisable équipée de sièges club pouvant accueillir jusqu'à six personnes. Différents styles d'intérieur pour répondre à vos goûts particuliers. Et la porte de cabine la plus large de sa catégorie évitant toute contorsion de vos passagers. Le logiciel BasixPro effectue des calculs pour faciliter le vol, et les écrans intelligents affichent tout ce que vous devez immédiatement savoir. Le système de communication tactique du Bell 429M comprend des fonctions radio multi-bandes VHF, UHF et SATCOM. Ce système de communication permet à l'opérateur d'envoyer, de recevoir, de disséminer et de coordonner les communications de façon latérale et horizontale dans l'ensemble de l'environnement des opérations. Le Bell 429M est équipé de cartes mobiles, d'un éclairage compatible avec jumelles de vision nocturne et altimètres radar. C'est la plateforme idéale pour effectuer des vols de terrain et des manœuvres de camouflage afin de soutenir les opérations de reconnaissance, de protection, de garde, de sécurité et d'attaque rapide. Avec un treuil externe, un brancard et système ambulatoire pour patient configurables et un capteur EO/IR tout-temps en option, le Bell 429M est un excellent appareil pour les missions de recherche et sauvetage quel que soit l'environnement des opérations : désert aride, haute altitude en montagne, jungles ou toundra arctique. Outil personnalisable créé à partir de l'expérience issue d'opérations tactiques et spéciales, le système de gestion de mission permet une navigation facile pour l'utilisateur et un commandement et un contrôle sans faille de l'exécution de la mission. L'interface intuitive et le système sophistiqué permettent d'améliorer l'efficacité opérationnelle tout en réduisant la charge de travail du pilote. Les emplacements et les distances des cibles peuvent être transmis de PATHFINDER™ à un système de gestion des armes numérique optionnel. Les zones de lancement acceptables ou les zones d'engagement d'armes peuvent être affichées sur la carte mobile PATHFINDER™. Doté de capteurs visibles et infrarouges, l'EO/IR permet une identification précise et à longue portée des cibles pour repérer les menaces à distance et par mauvais temps, de jour comme de nuit. Lorsqu'il est équipé du système avionique Bell Basix Pro, l'EO/IR peut être intégré à et affiché directement sur les écrans multifonction.


Photos : 1 A109 belge @ Stephane Lehautan 2 H145M @ Airbus 3 AW169 @ Leonardo 4 Bell 429M @ Bell Textron

Posts récents

Voir tout
bottom of page