top of page

Le Canada retire ses CT-155 « HAWK » !

La nouvelle est un peu passée sous silence, la Royal Canadian Air Force (RCAF) a retiré sa flotte d'avions d'entraînement de combat BAE Systems CT-155 Hawk. Le programme de remplacement n’en est qu’à ses débuts.


CT-155 Hawk @ RCAF


Plus de jet école

La décision de ce printemps laisse la RCAF sans avions d'entraînement pour former les nouveaux pilotes de chasse. Une solution intermédiaire a été mise en place avec le programme Euro-OTAN Joint Jet Pilot Training (ENJJPT) à Sheppard AFB, au Texas, qui accueille actuellement cinq pilotes instructeurs canadiens et jusqu'à 7 élèves canadiens. Des élèves supplémentaires doivent être envoyés à l'École internationale de pilotage de Decimomannu, en Italie, prochainement.

 

Il fait se rappeler que le programme d'entraînement en vol de l'OTAN au Canada (NFTC) a exploité 22 un total de BAE CT-155 « Hawk »  (Hawk MK115) depuis Moose Jaw, en Saskatchewan, au sein du 419e Escadron d’entraînement, le premier ayant été livré en 2000.

 

Un retrait qui fait grincer des dents

Selon le communiqué officiel, le Hawk aurait ainsi atteint la fin de sa durée de vie après 20 ans d’exploitation. Cette explication en fait sourire plus d’un au pays de la feuille d’érable. Il semble plus vraisemblable que la véritable raison de ce retrait prématuré soit d’ordre financier. Pour un certain nombre de pilotes instructeurs, l’avion avait encore un excellent potentiel.  

 

Transférer par la route

Les CT-155 Hawk de la Royal Canadian Air Force, sont en cours de remorquage jusqu’au site de la16 Wing/CFB Borden du 13 et 14 mai et 14 et 15 mai entre environ 20 heures et 6 heures.


CT-155 @ RCAF


Le 419e Escadron d’entraînement

Le 419e Escadron est mis sur pied à l’origine à la base de la Royal Air Force (RAF) Mildenhall, à Suffolk, en Angleterre, en décembre 1941, comme composante active du 3e Groupe du RAF Bomber Command pendant la Seconde Guerre mondiale. L’Escadron accomplit alors de nombreuses missions avec des bombardiers Wellington, Halifax et Lancaster. À la fin de la guerre, les bombardiers de l’unité sont ramenés au Canada, et l’Escadron est dissous.

Réactivé en mars 1954, le 419e Escadron entame sa deuxième vie, maintenant à titre d’escadron de chasseurs tout temps, exploitant le CF-100 Canuck. Il continue ses activités jusqu’à sa nouvelle dissolution en décembre 1962.

La troisième vie de l’Escadron commence en décembre 1970, après son déménagement à Cold Lake, en Alberta, en tant que 1re École de pilotage des Forces canadiennes. L’Escadron exploite à ce moment le T‑33 Silver Star mais fait la transition au CF-5 Freedom Fighter. L’Escadron atteint l’état opérationnel en novembre 1975, mais est dissous de nouveau 20 ans plus tard, au moment du retrait du service du CF-5 en juin 1995.

Le 419e Escadron d’entraînement à l’appui tactique est réactivé une quatrième fois le 23 juillet 2000. Cet escadron a mené la Phase IV du programme d’entraînement en vol de l’OTAN au Canada (NTFC) pour le Canada, l’Autriche, le Danemark, l’Italie, la Hongrie, l’Arabie saoudite, Singapour, les Émirats arabes unis et le Royaume-Uni. Ce programme a permis de former des pilotes d’avion à réaction à devenir des pilotes de chasse et de les préparer à l’entraînement à bord des appareils CF-188 au moyen d’une instruction sur les tactiques de combat air-air et air-sol pendant une période de six mois.

Le 8 mars 2024, le 419e Escadron cesse officiellement ses opérations, car le contrat du NFTC avec CAE Inc. a pris fin, et la flotte de CT-155 Hawk a été retirée du service. Dans le cadre de la transition globale vers le F-35, l’ARC passe au programme d’entraînement initial des pilotes de chasse dans le cadre duquel les pilotes de chasse canadiens suivront leur formation initiale aux États‑Unis, en Finlande et en Italie jusque dans les années 2030. Toutefois, le 419e Escadron restera actif sur le plan administratif et sera mis en service ultérieurement, doté d’un nouvel avion d’entraînement de nouvelle génération, et rapatriera l’entraînement des pilotes de chasse au Canada.

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page