top of page

Le C919 entre en service commercial !

China Eastern Airlines Corp Ltd a mis en service dimanche son premier avion d’origine chinoise le C919. L’avion a ainsi effectué son premier vol commercial, marquant une étape importante dans les efforts du pays pour devenir plus autonome.

Rappel

Le C919 est le produit de Commercial Aviation Corp of China (COMAC), soutenu par l'État, qui a commencé à développer le jet il y a 15 ans pour rivaliser avec les familles de jets monocouloirs A320neo d'Airbus et B737 MAX de Boeing.

Le C919 a effectué son premier vol en 2017 après des années de retard et a subi de nombreux vols d'essai depuis.

Indépendance chinoise

Le président Xi Jinping a salué le projet comme un triomphe de l'innovation chinoise, tandis que dimanche, les médias d'État ont vanté l'avion comme un symbole de prouesse industrielle et de fierté nationale. "Après des générations d'efforts, nous avons finalement brisé le monopole de l'aviation de l'Occident et nous nous sommes débarrassés de l'humiliation des occidentaux » a écrit le Beijing Daily, faisant référence aux premières années de la réforme économique il y a environ 40 ans, lorsque la Chine fabriquait principalement marchandises de faible valeur en provenance d’Europe et des Etats-Unis.

Premier vol commercial

Le C919 numéro de vol MU9191 a décollé à 10h32 (02h32 GMT) de l'aéroport international de Shanghai Hongqiao, où COMAC et China Eastern Airlines ont leur siège, et a atterri deux heures plus tard à l'aéroport de Beijing Capital. L'avion doit retourner à Shanghai dimanche, puis effectuer un vol aller-retour plus long vers la ville de Chengdu, dans le sud-ouest du pays, lundi. China Eastern Airlines, soutenue par l'État, a commandé cinq des avions en mars 2021. Elle a pris livraison du premier en décembre et a déclaré qu'elle s'attend à recevoir le reste cette année.

Au total, COMAC avait remporté 1 035 commandes auprès de 32 clients à fin 2022. Un responsable de l'entreprise a depuis déclaré aux médias que le chiffre dépassait 1 200. L'avionneur s'attend à ce que la production annuelle atteigne 150 avions C919 d'ici cinq ans, ont rapporté les médias nationaux en janvier.


Restrictions internationales

Pour autant il sera difficile pour l’avionneur chinois de vendre son avion à l’étranger. En effet, pour l’instant le C919 n’a pas obtenu sa certification européenne par l’EASA ni aux Etats-Unis par la FAA. L’avion est donc principalement réservé au marché intérieur chinois et dans un second temps sur des destinations en Asie, si régulateurs de ces pays acceptent l’avion.

Photos : 1 Premier vol MU9191 2 Dessin du prototype C919 @ COMAC

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page