top of page

Le Boeing T-7A « Red Hawk » progresse !

Les bonnes nouvelles sont plutôt rares ces derniers temps en provenance de l’avionneur américain Boeing. Trois étapes importantes en vue de la certification de l’avion école T-7A « Red Hawk » viennent d’être franchies. 


Le T-7 en approche à Edward AFB @ USAF


Test en chambre climatique

L'avion T-7A APT-3, l'un des cinq avions de développement d'ingénierie et de fabrication, a subi des tests rigoureux à la base aérienne d'Eglin, supportant des températures allant de -25°F à 110°F. Ce test a évalué les performances du système de l'avion, y compris la propulsion, l'hydraulique, le carburant, l'électricité, l'alimentation secondaire, le contrôle environnemental et les opérations globales dans des conditions environnementales extrêmes. L'avion est depuis retourné à Saint-Louis pour des tests.


Test climatique, au froid @ Boeing


Test du système d'évacuation

Boeing et l'Air Force ont effectué un test dynamique sur traîneau en février à la base aérienne de Holloman au Nouveau-Mexique. Le test s'est concentré sur les améliorations de conception de Collins Aerospace, une entreprise RTX, du siège éjectable ACES 5 et du système de fracturation de la verrière de Pacific Scientific EMC pour réduire le risque de blessure. Au cours du test, l'équipe a mis en œuvre un timing variable pour ralentir le siège éjectable, à l'aide du parachute de freinage, et a étudié les modèles de système de fracturation de la verrière. L’équipe se prépare maintenant à passer à la prochaine série de tests de développement.


Test climatique, au chaud @ Boeing


Loi sur les commandes de vol

Boeing a achevé en février le développement d'une nouvelle loi sur les commandes de vol logicielles et depuis lors, il a piloté l'avion plus de 10 fois, atteignant un angle d'attaque de 25 degrés. De plus, trois de ces vols ont démontré la capacité de l'avion à réaliser un suivi précis sous un angle d'attaque élevé, une capacité clé pour la formation des pilotes. L'incorporation de la loi de contrôle 17.5 ouvre la voie à l'Air Force pour lancer des tests d'angle d'attaque élevé et de résistance au départ à la base aérienne d'Edwards.


Le programme en bonne voie 

"Le T-7A Red Hawk est sur le point de révolutionner la formation des pilotes, en offrant une sécurité, des performances et une adaptabilité améliorées, et le franchissement de ces trois étapes montre des progrès significatifs dans le développement du programme", a déclaré Evelyn Moore, vice-présidente et responsable de programme, programmes T-7.  "Nous poursuivrons les essais en vol et la prochaine série de tests de systèmes d'évacuation tout au long de cette année et jusqu'en 2025."


Préparation de la ligne d’assemblage

Alors que le T-7A Red Hawk continue de progresser dans les essais et les vols, Boeing construit également une nouvelle ligne de production pour la production initiale à faible cadence (LRIP) du T-7A. La société devrait charger les premiers fuselages avant et arrière pour le LRIP au milieu de l'année, car les fournisseurs sont déjà en train de développer des pièces pour la production.

 

Boeing/Saab T-7A « Red Hawk »

 Le T-7A de Boeing/Saab est conçu conformément aux exigences de formation des futurs pilotes de chasseurs et de bombardiers militaires de l’US Air Force. Le T-7A spécifique est la variante dédiée à l’US Air Force. L’avion T-7A représente une entreprise courageuse dans la conception d’innovations et est développé d’une manière qui transformera le paradigme de l’augmentation des coûts et des longs délais de développement pour les avions militaires. Boeing et Saab ont prouvé qu’en se concentrant sans relâche sur la production et la maintenance, le T-7A a brisé la courbe des coûts sans sacrifier le temps, la sécurité ou les performances. Les systèmes de chasse d’aujourd’hui et de demain exigent des avions d’entraînement modernes et des outils d’entraînement au sol de niveau technique et tactique équivalent.

Le T-7A est conçu pour la maintenance afin de réduire les coûts et la complexité. Un soutien logistique intégré, à bord et hors-bord, ainsi qu’une fiabilité et une disponibilité élevées minimisent le coût du cycle de vie de l’ensemble du système T-7A.

Le T-7A « Red Hawk » comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fournissent un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles.

 

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page