top of page

La FAB réceptionne le 5 ème EMB 145 AEW&C !

Embraer a livré à l'armée de l'air brésilienne (FAB) son cinquième avion EMB 145 AEW&C, modernisé et désigné E-99M au sein de la FAB. L'avion a été mis à jour pour remplir des fonctions d'alerte précoce et de contrôle aéroporté (AEW&C), ainsi que pour participer à des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance aéroportée.

L’E-99M

Développé en utilisant la plate-forme établie par le jet régional à succès ERJ 145, le FAB E-99 est capable de détecter, suivre et identifier des cibles dans sa zone de couverture et de transmettre les informations via Data Link. L'avion effectue des missions de surveillance de l'espace aérien, de contrôle et de gestion des interceptions, de renseignement électronique et de surveillance des frontières.

L'E-99M est équipé d'un radar « Erieye » mis à jour et de systèmes de commande et de contrôle (C2). L'avion comprendra également un nouveau système de guerre électronique (sans communication - NCOM), un nouveau transpondeur IFF, sept radios V/UHF définies par logiciel, un nouveau système Mission Audio avec technologie VoIP et un nouvel enregistreur audio et données de mission, ainsi qu'une fonction Data Link adaptée à une nouvelle architecture. L'intérieur de l'avion a également été mis à jour pour améliorer le confort de l'équipage et augmenter la capacité opérationnelle avec cinq consoles repensées et optimisées pour une utilisation plus efficace des systèmes mis à niveau.

Le projet

Le projet E-99M est dirigé par le Comité de coordination du programme d'avions de combat (COPAC) en collaboration avec Embraer et des fournisseurs internationaux tels que SAAB, Aeroelectronica International (AELI) et Rohde & Schwarz. Atech, filiale d'Embraer, participe au projet en développant une partie du système de commandement et de contrôle, ainsi que six stations de planification et d'analyse de mission qui offriront des opportunités de formation et de développement aux équipages.


Photos : EMB/E-99M @ Saab




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page