top of page

L’USAF accepte le premier T-7A « Red Hawk » !

Dernière mise à jour : 23 sept. 2023

Les choses ont été vite pour une fois, cinq ans après l'attribution du contrat, l'US Air Force a accepté le 14 septembre dernier, le premier des cinq avions de développement technique Boeing/Saab T-7A « Red Hawk ». Cet avion commencera bientôt les essais en vol de qualification, d'abord à Saint-Louis, puis à Edwards AFB.

Rappel

En septembre 2018, l'US Air Force a attribué à Boeing un contrat de 9,2 milliards de dollars pour la fourniture de 351 avions d'entraînement avancés et de 46 simulateurs d'entraînement au sol. Saab fait équipe avec Boeing et fournit le fuselage arrière de l’avion.


Le choix du nom « Red Hawk » est un hommage aux « Tuskegee Airmen », soit le groupe d'aviateurs afro-américains, pilotes et mécaniciens, parmi les premiers à se battre sur le front lors de la Seconde Guerre mondiale et au cours de laquelle ils se sont particulièrement illustrés de par leurs actions lors de différentes batailles. Les « Red Tails » sont aussi célèbres pour avoir peint en rouge la dérive et l'arrière de leur avion. Pendant la guerre, les pilotes du 99th Fighter Squadron, premier escadron afro-américain de l'US Army Air Forces, ont volé sur Curtiss P-40 Warhawk, Republic P-47 Thunderbolt et North American P-51 Mustang.


Tests de qualification

Les cinq 5 avions d'ingénierie, de fabrication et de développement (EMD) commenceront rapidement les tests et rejoindront les deux avions représentatifs de production « appartenant à l'entrepreneur » qui ont effectué plus de 500 vols pour tester leurs performances et leurs qualités de vol. De plus, l’examen de l’état de préparation aux tests et la planification des tests en vol ont été achevés.

Les deux premiers T-7 voleront vers la base aérienne d'Edwards en Californie, où ils subiront une série de tests de plus en plus intensifs mesurant leurs performances et leur maniabilité.


Le troisième avion se rendra à la base aérienne d'Eglin en Floride pour environ six semaines d'essais climatiques au McKinley Climatic Laboratory. Ces tests ont lieu dans une chambre conçue pour émuler différentes températures et conditions météorologiques afin de garantir que les avions peuvent fonctionner en toute sécurité dans tous les climats.

Selon l’avionneur le T-7 était en bonne voie pour une décision d'étape C autorisant une production initiale à faible taux au premier trimestre 2025.


Maladies de jeunesse

Tous les nouveaux avions montrent à leurs débuts des maladies de jeunesse, le T-7 n’en n’est pas exempt, des mises à jour doivent en effet, venir corriger le système d'éjection du T-7 ainsi que le logiciel de commande de vol qui s’avère défectueux. Les problèmes avec le logiciel de contrôle de vol du T-7 sont toujours en cours de résolution. En vue de la qualification, une fois les correctifs effectués, un test complet visant à valider l’ensemble du système devrait avoir lieu en février 2025.


60 appareils par an

Saab, qui fabrique le fuselage arrière du T-7 à West Lafayette, dans l'Indiana et d'autres fournisseurs clés de Boeing ont déjà fabriqué des composants d'assemblage majeurs pour la prochaine vague de T-7. Cela permettra à Boeing d’assembler les T-7 à Saint-Louis et d'être prêts à être livrés dès que la production initiale à faible cadence sera autorisée. Boeing devrait construire environ 60 T-7 par an. En cas de choix de la part de l’US Navy en vue du remplacement des actuels T-45 « Goshawk », Boeing devra revoir sa production à la hausse. Selon l’avionneur une augmentation de l’assemblage ne serait pas un problème.


Boeing/Saab T-7A « Red Hawk »

Le T-7A de Boeing/Saab est conçu conformément aux exigences de formation des futurs pilotes de chasseurs et de bombardiers militaires de l’US Air Force. Le T-7A spécifique est la variante dédiée à l’US Air Force. L’avion T-7A représente une entreprise courageuse dans la conception d’innovations et est développé d’une manière qui transformera le paradigme de l’augmentation des coûts et des longs délais de développement pour les avions militaires. Boeing et Saab ont prouvé qu’en se concentrant sans relâche sur la production et la maintenance, le T-7A a brisé la courbe des coûts sans sacrifier le temps, la sécurité ou les performances. Les systèmes de chasse d’aujourd’hui et de demain exigeront des avions d’entraînement modernes et des outils d’entraînement au sol de niveau technique et tactique équivalent.

Le T-7A est conçu pour la maintenance afin de réduire les coûts et la complexité. Un soutien logistique intégré, à bord et hors-bord, ainsi qu’une fiabilité et une disponibilité élevées minimiseront le coût du cycle de vie de l’ensemble du système T-7A.

Le T-7A « Red Hawk » comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le T-7A dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le "Hornet" et le "Gripen". Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le « Red Hawk » est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab T-7A est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles.

Photos : 1 & 3 T-7A Red Hawk 2 Cockpit du simulateur @ Boeing

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page