top of page

L’USAF abandonne le laser à bord des AC-130J !

Certains projets relèvent parfois du rêve, c’est le cas pour le projet d’arme laser futuriste à bord des AC-130J « Ghostrider ». L’US Air Force vient d’annoncer la fin du projet. 

AC-130J Block20 avec l'AHEL ventral @ AFSOC


Trop de défis

L’US Air Force abandonne son projet d'installer et d'utiliser une arme laser à haute énergie sur un avion de combat des opérations spéciales en raison des défis techniques. Cette annonce clos définitivement l’objectif de mettre au point un système aéroporté à énergie dirigée après des années de développement.

Selon un porte-parole du commandement des opérations spéciales de l'Air Force (AFSOC) le laser aéroporté à haute énergie, ou AHEL, a manqué sa fenêtre d'intégration et de test en vol disponible pour les opérations à partir d’un AC-130J « Ghostrider » destiné aux essais au sol en dans l’air.

 

Il faut rappeler que les essais aéroportés de l'AHEL devaient débuter en janvier dernier et se terminer en juin de cette année, soit avec un retard de près de 3 années.

 

Jusqu’ici, le système avait réalisé un fonctionnement significatif et notamment lors des essais à haute puissance au sol. Les problèmes se sont accentués lors des tentatives d’intégration à bord de l’aéronef et n’ont cessé de croître. 

 

Dans un premier temps le démonstrateur laser AHEL a été installé à bord d’un AC-130J Block 20. Or, l’AHEL doit en finalité être installé sur la nouvelle variante Block 30 qui est équipée d'un ensemble de frappe de précision (PSP) amélioré, qui comprend des fonctionnalités améliorées, notamment une « console de gestion de mission mise à jour, une suite de communications robuste, deux capteurs électro-optiques/infrarouges, un équipement de contrôle de tir avancé, un système de précision. "une capacité de livraison de munitions guidées, ainsi que des armes pouvant être entraînées à bord de 30 mm et 105 mm", selon l'USAF. Les Block 30 disposent également de nouveaux sièges d’équipage dotés de fonctionnalités de sécurité supplémentaires et d’équipements qui ont été déplacés « dans des emplacements plus optimaux ». Ces modifications signifient que le système AHEL sur les Block 20 est situé à un emplacement différent et sera confronté à de nouveaux problèmes d'intégration à bord des Block 30. 

Il semble donc que le principal problème vienne de ce changement de position à bord qui oblige une refonte du système AHEL. 

 

L’AHEL à bord d’un autre vecteur

Pour autant le système laser AHEL n’est pas abandonné et pourrait à l’avenir être installé à bord d’un autre aéronef, sans oublier un usage au sol et à bord d’un bâtiment de surface. 

L’intérêt d’une arme à haute énergie garde tout son intérêt. En effet ce type d’arme permet une utilisation à faible probabilité de détection sur un champ de bataille complexe pour soutenir les opérateurs spéciaux contre des cibles telles que « les nœuds de communication, les véhicules légers à moyens et les infrastructures électriques ». La frappe laser se fait sans le moindre bruit, explosion et les cibles clés sont définitivement neutralisées.

 

L’AC-130J «Ghostrider»

AC-130J "Ghostrider Block30 @ AFSOC


C’est au tout début du mois de janvier 2013 que le premier MC-130J est arrivé pour commencer sa transformation en AC-130J «Ghostrider». L’AC-130J «Ghostrider» est doté d’un radar à ouverture synthétique, de capteurs infrarouge d’un canon de 30mm, de missiles AGM-176 «Griffin». L’avion pourra également mettre en œuvre la bombe de petit diamètre de type GBU-39 (SDB laser). Les capteurs permettent d’identifier visuellement ou électroniquement, les forces et les cibles terrestres amies à tout moment, même dans des conditions météorologiques défavorables. L'avion est optimisé pour le ravitaillement en vol en mode universelle avec le système «Air Prise Slipway». Pour répondre aux exigences de puissance imposées par l’avionique et les différents systèmes, l'AC-130J est équipé de 60 générateurs d'amplification qui offrent une production accrue en électricité.

 


Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page