top of page

L’Indian Air Force réceptionne son premier Tejas biplace !

L'Indian Air Force a réceptionné le premier des 8 Tejas Mk1A biplace ce matin à Bangalore. Cette livraison fait suite à celle des 32 aéronefs monoplaces livrés à ce jour. La version biplace permettra de former et qualifier les pilotes sur l’avion en tant qu’avion formateur et de contrôle.

Rappel.

L'IAF a déjà commandé 40 LCA-MK1 en deux lots comprenant 32 chasseurs monoplaces et 8 avions d'entraînement biplaces. Un second lot de 83 LCA Mk1A a été ajouté en 2021 et les livraisons devraient commencer d'ici février 2024. La nouvelle version, le Tejas MK1A devrait débuter son intégration dans un escadron nouvellement constitué dans l’une des bases opérationnelles de l’IAF, au début de l’année prochaine.

Pour l’Inde le programme Tejas est le porte-drapeau des efforts de l'IAF en faveur de l'indigénéisation de sa flotte d'avions et symbolisait l'autonomie de l'Inde dans le secteur aérospatial.


Le HAL Tejas MK 1A

Le LCA Mk1A est un Mk1 amélioré. Une partie de ces dernières proviennent des améliorations testées sur le prototype du MkII. Il s’agit des capacités suivantes : ravitaillements en vol, des capacités de guerre électronique améliorées et l’adjonction du radar Elta EL/M-2052 de type AESA dans un premier temps. Puis l’avion doit recevoir le radar AESA de conception indienne «Uttam» construit localement qui peut suivre 50 cibles dans le ciel à une distance de plus de 100 kilomètres et engager environ quatre d'entre elles en même temps, selon les réclamations de l'Organisation de recherche et de développement pour la défense (DRDO). Il transportera un brouilleur d'autoprotection Elta ELL-8222WB, le module de ciblage/reconnaissance Rafael Litening. L’avion est doté du siège éjectable zéro-zéro Martin-Baker 16LG. La variante est capable de tirer le missile MBDA ASRAAM et les missiles air-air au-delà de la portée visuelle (BVR) Astra, en plus de la combinaison actuelle du Vympel R-73 / Rafael Derby-ER. Doté d'un guidage terminal radar actif et d'une liaison de données, l'Astra a été développé par l'Organisation indienne de recherche et de développement pour la défense (DRDO). L’avion est doté du système de génération d'oxygène de bord (OBOGS). Les affichages du cockpit seront également améliorés. L’avion est motorisé par un General Electric F404-F2J3 de 53,9 kN et de 85 kN avec postcombustion.


IAF sous pression

L'effectif des chasseurs de l'armée de l'air indienne (IAF) est en passe d’être sérieusement diminué. En effet, le rapport du Comité parlementaire permanent de la défense tire la sonnet d’alarme. L'IAF compte actuellement 31 escadrons de chasse et, avec le retrait imminent de trois escadrons d'avions de combat Mig-21 d'ici 2025, l'IAF se retrouvera avec moins de 30 escadrons. Il est donc impératif d’accélérer l’arrivée du Tejas d’une part et de l’autre de faire avancer le programme MRFA pour l’acquisition de 114 avions de combat. En conséquence, il ne devrait y avoir aucun retard dans les projets MRFA, Tejas MK-1A et les projets en sous-développement du Tejas MK-2 et le futur Advanced Medium Combat Aircraft (AMCA). En vue de combler les départ l’IAF a annoncé, lors du salon Aero india, de cette année vouloir acheter 50 Tejas MK-1A supplémentaires en plus des 83 Tejas MK-1A déjà sous contrat. Si l’AMCA a les faveurs des politiques car développé en Inde, ce dernier ne sera pas disponible avant 2035. L’inquiétude du moment est liée au fait qu’un achat d’avion étranger dans le cadre du programme MRFA est intimement lié à un assemblage en Inde. Or, cette manière de faire va considérablement ralentir l’arrivée en escadron des appareils. L’avionneur indien HAL compte un peu là-dessus, pour obtenir des commandes supplémentaires de son Tejas.


Photos : Tejas MK1A biplace lors des essais de l'avionneur @ HAL

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page