top of page

Jets légers et avions de transport pour l’Autriche !

L’Autriche avance dans une première phase de modernisation de sa flotte aérienne. Cette première étape devrait permettre l’achat d’un avion école léger à réaction et de moderniser la flotte d’avions de transport. La seconde phase viendra plus tard pour venir remplacer la petite flotte d’Eurofighter T1 en service.

Un jet d’entraînement polyvalent

Vienne prévoit l’acquisition de 18 avions d’entraînement polyvalent pour venir combler le vide qui fait suite au départ à la retraite des Saab 105. L’objectif de l’Autriche est double. Il s’agit de disposer d’un nouvel avion école d’une part et de l’autre de reconstruire une capaciter d’attaque au sol. D'ici l'été, l’équipe chargée du choix de l’avion devraient avoir pris contact avec deux avionneurs. Le groupe doit également explorer d'éventuels partenariats, et les conditions préalables à un accord de gouvernement à gouvernement seront également examinées. Les nouveaux avions école à réaction seront stationnés à Hörsching (Haute-Autriche), où la Saab 105 était également basé.

Deux avionneurs semblent déjà sur les rangs pour fournir un jet écoles et d’appuis au sol léger. Il s’agit de l’italien Leonardo avec le M-346(FA) et le tchèque Aero Vodochody avec le L-39NG. Le choix devrait intervenir en fin d’année et la commande passée sur le budget de 2024.


Le Leonardo M-346FA/FT

La variante M-346FT (Fighter Training) ou FA (Fighter Attack) emporte le radar Selex-ES Grifo multimodes à antenne mécanique qui est capable d’assurer le combat air-air courte-portée et les opérations de surfaces. L’avion dispose de cinq points d’emport externes et pourra tirer des bombes à guidages laser et GPS. Par ailleurs une liaison de données Link16 et un nouveau système de communication sécurisé sont installés. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2'880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multifonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital « Fly-by-Wire »

Dernièrement, l’avionneur a testé le prototype du M-346FT pour le largage de bombes de type Mk82 de 500lb, ainsi que des bombes « Lizard » d’Elbits Systems. Les essais ont également montré la possibilité d’installer un pod canon de 12.7mm et des roquettes guidées.

Cette nouvelle variante du M-346, doit permettre aux utilisateurs actuels de pouvoir grâce à l’armement de bord, préparer les pilotes à l’attaque au sol avec des moyens modernes. Mais cette nouvelle version peut aussi venir concurrencer les actuels Embraer EMB-312 « Super Tucano » et Beechraft AT-6 notamment sur les marchés de la contre-insurrection et de l’antiguérilla.


Aero Vodochody L-39NG

Le L-39NG est alimenté avec un nouveau moteur Williams FJ44-4M. L'avion a effectué son premier vol le 14 septembre 2015 avec notamment une nouvelle centrale électrique. Le L-39NG est doté du système Genesys Aerosystems qui comprend un nouvel affichage multifonctions (MFD) et un affichage tête haute (HUD). Le système comprend un système d'instruments de vol électroniques (EFIS) à vision synthétique, des niveleurs d'aile analogiques à faible coût, des systèmes numériques à trois axes avec directeur de vol et protection d'enveloppe, des écrans intelligents IDU-680, ADAHRS (Air Data, Attitude, and Heading Reference Système) et récepteur GPS.

Pour l’avionneur tchèque le L-39NG est un avion école moderne et efficace, conçu comme un système d'entraînement complet et unifié pour les forces aériennes modernes. Le L-39NG est basé sur le concept aérodynamique du célèbre L-39, mais utilise les dernières technologies. La nouvelle avionique de l'avion permettra de venir former les futurs pilotes d'avions de 4 ème et de 5 ème génération. Le L-39NG est équipé de cinq points de fixation pour des armes. L'avion dispose d'un large éventail de technologies de simulation, y compris l'intégration dans les centres de simulation tactique de haute technologie dans le but d'accroître l'efficacité de l'entraînement.

Pour Aero Vodochody le L-39NG est une solution moderne ayant un faible coût. Ce concept doit répondre aux besoins des Forces aériennes qui doivent régulièrement revoir les dépenses à la baisse.


De nouveaux transporteurs

Vienne désire également moderniser sa flotte d’avions de transport. Les nouveaux poids lourds doivent être là d'ici la fin de la décennie, ce qui signifie que l'appel d'offres doit être lancé dans les deux prochaines années. Le nouveau jet doit pouvoir transporter au moins un véhicule blindé à roues Pandur ou l'hôpital mobile.

Deux concurrents sont sur les rails, le brésilien Embraer C-390 et l’américain Lockheed Martin avec le C-130J « Super Hercules ».


Embraer C-390

Le C-390 MILLENNIUM est l'avion militaire multi-missions de nouvelle génération qui apporte une mobilité inégalée, une productivité élevée et une flexibilité opérationnelle à de faibles coûts opérationnels sur une plate-forme moderne unique et unique.


Le C-390 est capable de transporter et de lancer du fret et des troupes et d'effectuer un large éventail de missions, notamment : évacuation médicale, recherche et sauvetage, recherche et sauvetage humanitaires, ravitaillement en vol (chasseurs et hélicoptères), lutte contre les incendies aériens et assistance humanitaire.

L'avion KC-390 à double turboréacteur est conçu pour être reconfiguré en moins de trois heures pour prendre en charge différentes missions. Il peut être ravitaillé en vol et peut être utilisé pour le ravitaillement en vol ou au sol d'autres aéronefs.

Le jet 20t est techniquement avancé et dispose de la technologie « fly-by-wire », qui optimise les résultats de la mission pour réduire la charge de travail du pilote. Il contribue également à accroître la sécurité et la capacité d'exploitation sur des pistes courtes et rustiques.

L'avion militaire dispose d'une soute équipée d'une rampe arrière similaire à celle des avions Hercules et est capable de transporter une variété de marchandises (pesant jusqu'à 26 t), y compris des véhicules blindés.

Il est équipé de systèmes de chargement et de déchargement à la pointe de la technologie pour la manutention des marchandises.

Le KC-390 utilise la technologie de point de largage d'air calculé (CARP) intégrée au système fly-by-wire pour fournir une plus grande précision lors du largage aérien, réduisant ainsi la charge de travail de l'équipage.

Le biréacteur Embraer KC-390 intègre les solutions technologiques développées pour les avions commerciaux Embraer 190.

Il peut transporter 84 militaires et la cabine de fret peut être configurée pour transporter des blessés ou des malades lors de missions MEDEVAC.L'avion pèse environ 23 600 kg et sa masse maximale au décollage est de 74 400 kg.

Le cockpit du KC-390 est équipé du système avionique Pro Line Fusion de Collins Aerospace qui comprend cinq écrans LCD haute résolution compatibles avec le système d'imagerie de vision nocturne (NVIS) de 15 pouces. L'interface homme-machine avancée a une conception intuitive avec un accès simplifié à des fonctions telles que la planification de vol, l'évitement des dangers et la surveillance des performances de l'avion.

Le système avionique avancé permet une meilleure connaissance de la situation, grâce à ses capacités de vision synthétique et à sa planification de vol graphique.

L'architecture ouverte de Pro Line Fusion permet l'intégration de nouvelles technologies pour répondre à l'évolution des exigences opérationnelles.

Le système offre une efficacité opérationnelle grâce à des fonctionnalités telles que la gestion automatisée de la base de données, le système d'alerte de l'équipage intégré aux listes de contrôle procédurales et les systèmes d'informations météorologiques graphiques et sur le trafic activé par liaison de données.

La suite d'autoprotection (SPS) de l'avion tactique comprend la détection et les contre-mesures telles que le récepteur d'alerte radar (RWR), le système d'avertissement d'approche de missile (MAWS), le système d'avertissement laser (LWS), le système de vision améliorée (EVS) et l'infrarouge directionnel contre-mesures (DIRCM).

Le KC-390 dispose d'une protection balistique contre les balles de 7,62 mm. Il est également équipé de systèmes de paillettes et de fusées éclairantes pour distraire et contrer les menaces de missiles entrants.

Le système de propulsion de l'avion comprend deux moteurs V2500-E5 d'International Aero Engines (IAE). Le moteur de 2 400 kg fournit une poussée vers le haut d'environ 31 330 lb (138 kN) et une interface avion-moteur entièrement électronique.

Le KC-390 peut voler à une altitude maximale de 10 973 m. Sa vitesse maximale est de 987,8 km/h. Les autonomies normale et ferry de l'avion sont respectivement de 2 590 km et 6 130 km.

Train d'atterrissage

Le train d'atterrissage robuste et fiable permet à l'avion d'opérer avec de lourdes charges utiles et d'atterrir même sur des aérodromes semi-préparés. Le KC-390 est équipé d'un système d'amortisseur à double chambre et de systèmes hydrauliques modernes.



Lockheed Martin C-130J « Super Hercule

Le Lockheed Martin C-130 est le principal avion de transport tactique de fret et de personnel de l'US Air Force. Le C-130J Hercules est le dernier modèle, doté d'un cockpit en verre, d'une avionique numérique et d'un nouveau système de propulsion avec une hélice à six pales.

Le C-130 est en production continue depuis 1954 et les avions Hercules sont opérationnels dans plus de 70 pays.

Les améliorations apportées au C-130J, qui est entré en production en 1997, ont amélioré les performances de l'avion en termes d'autonomie, de temps de plafond de croisière pour monter, de vitesse et d'exigences d'aérodrome.

Une version allongée, le C-130J-30, a été développée et désignée CC-130J par l'USAF. Le premier C-130J-30 pour la RAF britannique (le client de lancement) a été livré en novembre 1999.

Le C-130J est entré en service actif avec l'USAF à la base aérienne de Little Rock en avril 2004 et a été déployé pour la première fois en décembre 2004.

L'US Air Force a attribué un contrat de mise à niveau de blocs de 167 millions de dollars à Lockheed Martin en décembre 2011 pour la révision du C-130J Hercules avec la configuration Block 8.1.

La configuration du bloc 8.1 contient une extension des capacités logicielles et matérielles telles que l'identification modernisée ami ou ennemi (IFF), la diffusion de surveillance dépendante automatique, la communication, la navigation et la liaison de données de gestion du trafic aérien.

Le C-130J est composé de deux pilotes et d'un arrimeur (load-master). Le nouveau cockpit avec écrans EFIS comprend quatre systèmes L-3 avec des écrans multifonctions à cristaux liquides pour les commandes de vol et les systèmes de navigation.

Chaque pilote dispose d'un affichage tête haute (HUD) Flight Dynamics. Fournis par BAE Systems IEWS, les ordinateurs à double mission exploitent et surveillent les systèmes de l'avion et fournissent des mises à jour de statut à l'équipage.

Le cockpit est équipé de l'écran radar couleur Northrop Grumman à faible puissance. La carte montre les données d'image stockées numériquement.

Le C-130J est équipé d'un système de positionnement global / système de navigation par inertie (GPS / INS) Honeywell, d'un système amélioré d'alerte de trafic et d'évitement de collision (E-TCAS), d'un système d'évitement de collision au sol, d'un système de maintien en position SKE2000, et un système d'atterrissage aux instruments (ILS).

En juillet 2008, Lockheed Martin a annoncé que les éléments suivants seraient inclus dans la configuration de base des nouveaux C-130J: l'unité de carte numérique mondiale Elbit Systems, l'affichage de mission portable TacView et l'unité de capteur du système d'atterrissage GPS commercial InegrFlight, fournie par CMC du Canada.

La soute du C-130J a un volume total utilisable de plus de 4 500 pieds³ et peut accueillir des charges allant jusqu'à 37 216 livres. Par exemple, trois véhicules blindés de transport de troupes, cinq palettes, 74 litières (brancards), 92 troupes de combat équipées ou 64 parachutistes. La baie est équipée de rouleaux de manutention de fret, d'anneaux d'arrimage, de conteneurs de rangement et de rangements pour les sièges des troupes.

Le système d'alerte de missile ATK AN/AAR-47 utilise des capteurs électro-optiques pour détecter l'échappement des missiles et des algorithmes avancés de traitement du signal et de sélection spectrale pour analyser et hiérarchiser les menaces. Les capteurs sont montés près du nez juste en dessous de la deuxième fenêtre du cockpit et dans le cône de queue.

Le récepteur d'alerte radar BAE Systems AN/ALR-56M est un récepteur superhétérodyne fonctionnant dans les bandes 2 GHz à 20 GHz. Une antenne à bande basse et quatre antennes à quadrant à bande haute sont installées près de la section avant sous la deuxième fenêtre du cockpit et dans le cône de queue.

Le système de contre-mesures AN / ALE-47 de BAE Systems Integrated Defense Solutions (anciennement Tracor) est capable de distribuer des paillettes et des fusées éclairantes infrarouges en plus des leurres consommables actifs POET et GEN-X.

Le système de contre-mesures infrarouges Lockheed Martin AN/ALQ-157 génère un signal de brouillage infrarouge agile en fréquence variable. L'émetteur infrarouge est monté en surface à l'extrémité arrière du carénage de la baie du train d'atterrissage principal.

L'USAF a sélectionné le système Northrop Grumman Large Aircraft Infra-red Countermeasures (LAIRCM), un système supplémentaire d'autoprotection de guerre électronique (EWSP), pour équiper ses avions C-130. LAIRCM est basé sur l'AN/AAQ-24(V) NEMESIS.

Le système a atteint sa capacité opérationnelle finale (FOC) en décembre 2019.

Le radar météorologique et de navigation Northrop Grumman MODAR 4 000 couleurs est installé dans le radôme diélectrique articulé vers le haut dans le nez de l'avion. Le radar météo a une portée de 250nm.

Le C-130J est équipé de quatre turbopropulseurs Allison AE2100D3, chacun d'une puissance nominale de 4 591 chevaux (3 425 kW). Le système d'hélice R391 à six pales tout composite a été développé par Dowty Aerospace.

Les moteurs sont équipés d'un contrôle électronique numérique à pleine autorité (FADEC) de Lucas Aerospace. Un système de contrôle automatique de la poussée (ATCS) optimise l'équilibre de puissance sur les moteurs, permettant des valeurs inférieures de vitesses de contrôle minimales et des performances supérieures sur les aérodromes courts.

L'avion peut transporter une charge de carburant interne maximale de 45 900 lb. Un supplément de 18 700 lb de carburant peut être transporté dans des réservoirs de carburant externes sous les ailes. La sonde de ravitaillement installée au centre du fuselage a été déplacée à bâbord, au-dessus du cockpit.

Le C-130J-30 est la version allongée du C-130J. La longueur du plancher de chargement de la version allongée est augmentée de 40 pieds à 55 pieds, ce qui augmente considérablement la capacité de transport aérien de l'avion.

Le C-130J-30 allongé peut transporter huit palettes de 463L, 97 portées, 24 bundles CDS (US Container Delivery System), 128 combattants équipés ou 92 parachutistes.


Photos : 1 Saab 105 autrichien @ BubdesHeer 2 M-345FA@ Leonardo 3 L-39NG@ Aero Vodochody 4 C-390 @ Embraer 5 C-130J Super Hercules @ LM

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page