top of page

Double réussite pour la marine indienne !

La marine indienne vient de réussir un doublé avec l’appontage et le décollage d’un avion de combat HAL Tejas-N sur le nouveau porte-avion INS Vikrant. Soit deux systèmes de conception indiennes. C’est une « étape historique » qui vient d’être franchie, a déclaré le commandant Vivek Madhwal, le porte-parole de la marine indienne.

Rappel

En janvier 2020, le LCA Tejas-N avait déjà apponté sur l’INS Vikramaditya avec aux commande le Cmdt Jaideep Maolandar un porte-avions racheté à la Russie en 2013. Ce qui fit entrer l’Inde dans le cercle très fermé des pays capables de développer des avions embarqués.


L’étape historique

C’est aux commandes du LCA Tejas-NP2 que le Capitaine Shivnath « DAX » Dahiya, commandant de l'Escadron d'essais en vol naval (INAS 552) que cette première historique a été réalisée. L'événement n'est pas seulement une première dans le domaine de l'aviation, mais c'est une très bonne surprise dans l'effort continu pour préparer l'INS Vikrant sur le plan opérationnel pour réceptionner ses futurs avions. L'arrivée aujourd'hui d'une Tejas-NP sur le pont du Vikrant lance officiellement les essais aéronautiques, qui ne devaient commencer que vers la fin de cette année. En d'autres termes, l'équipe travaillant sur Vikrant et les équipes de test LCA étaient suffisamment confiantes pour aller de l'avant.

HAL Tejas-NP LCA

La marine utilise le Tejas en version test pour la composante aviation du porte-avions indien. e HAL Tejas est la plate-forme de combat la plus récente et la plus récente de l'Inde et représente un effort de conception indigène aboutissant à des décennies de recherche et de développement. Le HAL Tejas est né d'une initiative indienne interne visant à produire un design de chasseur local et son développement ultime découle du programme d'avions de combat légers (LCA) adopté dans les années 1980 dans le but de remplacer le Mikoyan-Gurevich MiG-21 soviétique de l'époque de la guerre froide. Depuis janvier 2011, le Tejas a été officiellement accepté en service opérationnel avec l'IAF avec un contrat d'approvisionnement prévu pour numéroter quelque 200 avions monoplaces ainsi que 20 autres entraîneurs biplaces. La marine indienne envisageait également l'achat de la nouvelle monture avec une commande de 40 personnes dans le but de remplacer sa flotte vieillissante de « Sea Harrier ». Pour autant la version marine semblait avoir du plomb dans l’aile, mais pourrait peut-être à nouveau être d’actualité. L’avenir nous le dira.

Tejas MK1/MKII

Le programme d’avion de combat léger (LCA) nommé Tejas (« Glorieux » en langue sanskrit) est un programme national indien lancé en 1982, dont la mise au point aura duré 30 ans ! Les premiers appareils destinés à la Force aérienne indienne ont débuté leurs mises en service cette année avec le standard MkI, mais restent encore, au stade de préparation en vue de l’arrivée du standard MkII. Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. Ce programme est sous la responsabilité du constructeur indien HAL (Hindustan Aeronautic Ltd).

Les appareils de série devaient être motorisés avec le General-Electric F414G, le moteur Kaveri indien ayant été abandonné. Mais au dernières nouvelles, faute de moyen, c’est toujours le moteur General-Electric F-404-IN20 qui est utilisé.

Le LCA Mk1A est un Mk1 amélioré. Une partie de ces dernières proviennent des améliorations testées sur le prototype du MkII. Il s’agit des capacités suivantes : ravitaillements en vol, des capacités de guerre électronique améliorées et l’adjonction du radar Elta EL/M-2052 de type AESA dans un premier temps. Puis l’avion doit recevoir le radar AESA de conception indienne «Uttam» construit localement qui peut suivre 50 cibles dans le ciel à une distance de plus de 100 kilomètres et engager environ quatre d'entre elles en même temps, selon les réclamations de l'Organisation de recherche et de développement pour la défense (DRDO). La variante est capable de tirer le missile MBDA ASRAAM et les missiles air-air au-delà de la portée visuelle (BVR) Astra, en plus de la combinaison actuelle du Vympel R-73 / Rafael Derby-ER. Doté d'un guidage terminal radar actif et d'une liaison de données, l'Astra a été développé par l'Organisation indienne de recherche et de développement pour la défense (DRDO).

Photos : Tejas-NP2 sur le INS Vikrant @ HAL/marine indienne



Posts récents

Voir tout

Comentarii


bottom of page