top of page

Tir d’un Iris-T depuis le KF-21 !

Nouvelle première pour le l’avion de combat coréen KAI Aerospace KF-21 « Boromae » avec le tir d’un missile Diehl Defence Iris-T.


KF-21 "Boromae" @ KAI Aerospace


Tir réussi

Le missile air-air à courte portée IRIS-T (AIM-2000) de Diehl Defence a été tiré pour la première fois en tant que missile guidé par le KF-21 de Korea Aerospace Industries (KAI), le chasseur indigène de 4,5e génération de Corée du Sud en cours de développement.Le tir réussi de ce mois-ci fait suite à une série de réalisations antérieures dans les tests d’intégration de l’IRIS-T à bord du KF-21. Quelques mois seulement après le premier vol de l'avion au début de 2023, un essai de séparation de sécurité a été effectué en tirant un missile non guidé en vol en mai 2023. Aujourd'hui, en mai 2024, le missile a été engagé à l’aide du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) à bord, engageant un drone cible. Ce test complet de bout en bout valide la capacité air-air initiale du chasseur et souligne les performances de l'IRIS-T et sa parfaite intégration au nouvel avion.


Tir de l'Iris-T depuis un KF-21 @ KAI Aerospace


Également sur le FA-50

Avec sa prochaine intégration dans le KF-21, l’IRIS-T démontre sa compatibilité avec les avions de chasse existants et modernes. En février 2024, KAI et Diehl Defence ont convenu de commencer l'intégration d'IRIS-T dans le FA-50 de KAI. Équipées d'IRIS-T, les deux plates-formes, KF-21 et FA-50, seront préparées pleinement opérationnelles pour les missions avenir.

 

Diehl Defence Iris-T

 Le missile guidé IRIS-T a été développé comme armement d'avion pour des missions air-air dans le cadre d'un programme de coopération européen.

La combinaison du vecteur de poussée et du contrôle aérodynamique confère au missile une agilité extrêmement élevée. Un saut technologique supplémentaire a été réalisé avec la tête chercheuse d'imagerie IR associée au traitement intelligent de l'image. La désignation des cibles se fait par radar aéroporté ou via le viseur du casque du pilote. Les fonctionnalités exceptionnelles d'IRIS-T permettent même d'engager des cibles derrière l'avion ainsi que d'intercepter les missiles de l'adversaire.

Outre les partenaires du consortium que sont l'Allemagne (pays pilote), la Grèce, l'Italie, la Norvège, la Suède et l'Espagne, d'autres pays dans le monde ont décidé de se procurer IRIS-T. Il a été sélectionné comme arme standard pour les avions de combat Eurofighter, F-16, EF-18, Tornado et Gripen.

Outre son rôle d'armement d'avion, IRIS-T est actuellement également utilisé comme missile guidé lancé en surface, par ex. dans le système de défense aérienne au sol IRIS-T SLS pour la protection des objets et à courte portée. De plus, l'armée de l'air norvégienne a démontré pour la première fois la capacité d'IRIS-T à engager également des cibles maritimes lors d'un tir d'essai en 2016.

Diehl Defence est maître d'œuvre du programme IRIS-T, produisant le missile depuis 2005 en coopération avec des partenaires industriels de six pays européens du programme.

 

 

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page