top of page

Super Hornet, bisbille entre la Navy et Boeing !

Dernière mise à jour : 29 mars 2023

L’avionneur Boeing et l'US Navy (USN) sont aux prises avec un différend concernant la production de 20 avions de combat F/A-18 E/F « Super Hornet ». Ceci fait par suite de l’approbation par le Congrès du financement de 20 nouveaux avions de combat Boeing F/A-18 du Block III que la marine américaine n'a simplement pas demandé. En résulte une bataille juridique entre la Navy et le constructeur aéronautique.

L’origine du problème

Le problème tient son origine d’une commande approuvée par les législateurs du Congrès dans les budgets de la défense 2022 et 2023 pour 20 « Super Hornet ». Sauf que l’US Navy pas de son côté émis de contrat pour la production de ces avions. Cette situation fait suite à la décision de la Navy de mettre fin à ses achats de nouveaux « Super Hornet, ». Cette dernière favorisant le Lockheed Martin F-35 B/C et le développement du futur avion F/A-XX.

La décision de la Navy a directement influencé l’avionneur Boeing dans sa prévision de fermeture de sa chaîne de production de F/A-18 dans les années à venir. Cela fait craindre au Congrès que les 20 « Super Hornet » supplémentaires ne fassent jamais partie de l'inventaire américain.


Situation rocambolesque

L'US Navy n'ayant pas demandé ces 20 « Super Hornet » en cause. Le Congrès, comme cela arrive souvent dans le processus législatif, a indépendamment ajouté le financement de ces jets dans le budget final. Cela se fait parfois parce que les législateurs ne sont pas d'accord avec une priorité stratégique ou comme un moyen d'augmenter les dépenses fédérales dans les districts où le matériel militaire est produit. Alors que le Département de la Défense (DoD) a une autorité limitée pour « reprogrammer » les fonds alloués à un objectif spécifique, le Pentagone est généralement tenu d'utiliser son budget tel qu'adopté par le Congrès. Dans le cas des 20 F/A-18, l'US Navy cherche apparemment à modifier les conditions d'approvisionnement des contrats précédents, ce qui, selon les partisans de l'accord, est un effort pour éviter de procéder à l'achat.

Boeing explique de son côté qu'il pourrait prolonger la production jusqu'en 2027, en attendant de nouvelles commandes potentielles d'un client international, une indication que la société pourrait assembler les 20 avions supplémentaires pour l'US Navy. A condition qu’un contrat de l’USN soit émis pour ces avions !


Photo : Super Hornet Block III @ Boeing

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page