top of page

Saab Arexis équipera l'Eurofighter EK!

L'Eurofighter est désigné comme le successeur du Tornado ECR (Electronic Combat/Reconnaissance). Airbus attendait la commande officielle pour intégrer les solutions techniques sélectionnées dans l'Eurofighter EK. C’est chose faite, le bureau allemand des achats de défense a annoncé qu’il avait sélectionné la suite de capteurs Arexis de Saab pour l’Eurofighter EK de l’armée de l’air allemande. Cette commande marque le début de la première phase de livraison d’Arexis par Saab dans le cadre de ce programme.

Eurofighter allemand@ Airbus DS


Remplacement des Tornado ECR

Le remplacement des Tornado ECR est devenu une priorité à court terme pour la Luftwaffe. La version ECR de l’Eurofighter ou Eurofighter EK (Electronic Kombat) fait suite à l’annonce en 2019 du développement « Quadriga » pour l’Allemagne. La version « EK » développée par les entreprises Hensoldt, MBDA, MTU, Premium Aerotec, Rolls Royce, BDLI, BDSV et Airbus, cette dernière étant la société leader de ce programme.

« La guerre électronique et la reconnaissance sont une exigence importante de l'OTAN : les conflits actuels et la situation de sécurité actuelle montrent à quel point ces deux capacités sont importantes » a déclaré Michael Schöllhorn, PDG d'Airbus Defence and Space. « À cet égard, la décision du gouvernement allemand d'inclure une capacité aussi importante que la guerre électronique dans le portefeuille de capacités de l'Eurofighter est une mesure importante. EK ajoutera cette capacité importante au spectre opérationnel déjà large de l'Eurofighter tout en renforçant la souveraineté et l'autonomie européennes ».

Le programme de l'armée de l'air allemande est connu sous l'acronyme LUWES (Luftgestätze Wirkung im Elektromagnetischen Spektrum), qui désigne une action aéroportée dans le spectre électromagnétique et comprend trois éléments principaux, une plate-forme d'attaque Stand-Off Jamming, une plate-forme Escort Jamming et Stand-In, un système de brouillage sous la forme d’un leurre aéroporté sans pilote (ALD).

 

Commande effective

Saab a reçu la commande d'Airbus, qui équipera 15 des Eurofighters de l'armée de l'air allemande pour les missions de guerre électronique avec des solutions, dont l'Arexis de Saab à partir de 2030.

« Notre solide expérience dans le développement de systèmes de guerre électronique pour les plates-formes aéroportées et notre coopération de longue date avec Airbus seront cruciales pour soutenir la livraison de l'Eurofighter EK à l'armée de l'air allemande. Combinant un matériel avancé et des logiciels basés sur l'IA, notre suite de capteurs Arexis renforcera la défense allemande avec des capacités de guerre électronique à l'épreuve du temps pour les décennies à venir », déclare Micael Johansson, PDG et président de Saab.

Saab sera soutenu par son partenaire stratégique en IA Helsing et la suite Arexis comportera la plate-forme IA de Helsing. Arexis permet à l'utilisateur de détecter, localiser et identifier les émetteurs radar dans des environnements électromagnétiques complexes et encombrés.

 L'un des système de brouillage d'Arexis@ Saab

 

Principe de l’engagement de la guerre-électronique

Les systèmes de guerre électronique sont utilisés pour l'autoprotection en détectant passivement les systèmes radar et les missiles hostiles, en protégeant l'avion ou la plate-forme en utilisant des contre-mesures actives et passives. La guerre électronique offensive, également connue sous le nom d’attaque électronique, consiste à envoyer activement des signaux de brouillage pour perturber les capteurs des systèmes de défense aérienne de l’ennemi afin qu’ils ne constituent plus une menace.

 

Les systèmes de guerre électronique sont également utilisés pour l'autoprotection en détectant passivement les systèmes de radar et de missiles hostiles, en protégeant l'avion ou la plate-forme à l'aide de contre-mesures actives et passives. La guerre électronique offensive, également connue sous le nom d'attaque électronique, consiste à envoyer activement des signaux de brouillage pour perturber les capteurs des systèmes de défense aérienne ennemis afin qu'ils ne constituent plus une menace.

 

Grâce au système de localisation des émetteurs de Saab et au missile guidé anti-radiations (AARGM) de Northrop Grumman, l'Eurofighter EK sera capable de détecter, localiser et désactiver les radars anti-aériens. De plus, la solution Saab dispose de brouilleurs qui améliorent l'autoprotection de l'Eurofighter. L’Eurofighter EK embarquera également des technologies développées par des petites et moyennes entreprises et une start-up. Il s'agit notamment d'une solution d'IA qui permet d'analyser les données radar à bord et de déterminer rapidement des mesures d'autoprotection précises.

La gamme Arexis s'appuie sur les éléments technologiques déjà en développement pour la suite d'autoprotection Multi Functional System (MFS)-EW équipant le nouveau chasseur Saab JAS 39 Gripen E. Ces éléments de base comprennent des récepteurs numériques à bande ultra large et des dispositifs de mémoire radio numérique, des émetteurs AESA (à réseau actif à balayage électronique) à semi-conducteurs en nitrure de gallium (GaN), des systèmes de radiogoniométrie interférométrique et des architectures de traitement du signal numérique à grande vitesse.

 

Le module de brouillage d'escorte de l'EAJP est destiné à fournir des packages de frappe dotés d'une capacité d'attaque électronique aéroportée pour vaincre les radars d'alerte précoce. La conception de base intègre des antennes AESA basées sur GaN en bande L et en bande S dans les sections avant et arrière de la structure principale de la nacelle, avec de grandes antennes à ailettes à très haute fréquence (VHF) et ultra-haute fréquence (UHF) montées à l'extérieur. Pesant moins de 350 kg, cette version a été spécialement conçue pour être intégrée aux chasseurs monomoteurs tels que le Gripen E et maintenant l’Eurofighter.

 

Le vol inaugural à 30 ans !

Signalons au passage que le 27 mars 1994, l'Eurofighter Typhoon DA1 (Development Aircraft) décolla pour son vol inaugural à Manching, en Bavière. Le programme de l’avion européen Fête ainsi ses 30 ans.

L'Eurofighter Typhoon DA1 effectue donc son vol inaugural aux mains du pilote d'essai en chef de la société, Peter Weger. Ce premier  vol est effectué avec deux moteurs Rolls Royce Spey, plutôt que les moteurs EJ200 qui ont été adoptés plus tard dans le développement de l’avion.

 

Giancarlo Mezzanatto, PDG d'Eurofighter, a déclaré : "Aujourd'hui est un point de repère spécial et alors que nous célébrons les personnes qui ont consacré leur carrière à la création d'un avion incroyable, nous pouvons également nous réjouir de l'avenir. Parce que l'avion qu'ils ont aidé à développer continue d'aller de force en force. C'est leur héritage. Eurofighter Typhoon s'est imposé comme l'épine dorsale de la défense européenne et un atout fondamental pour nos forces aériennes. Dans le même temps, le programme Eurofighter a joué un rôle essentiel dans la promotion de l'industrie du chasseur au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Espagne et continuera à le faire pendant de nombreuses années à venir. La vision du produit est de maintenir l'efficacité opérationnelle de Typhoon pendant encore 30 à 40 ans. »

 

465 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page