top of page

Rafale, adoption du standard F4.1 !

Dernière mise à jour : 7 août 2023

Semaine importante pour l’avion de combat français Rafale qui a obtenu de l’AAE l’autorisation de l’adoption du standard F4. Retour en détails sur cette importante modification et ce qu’elle implique.

Rappel

Ce printemps, la Direction générale de l’armement (DGA) a prononcé la qualification du standard F4.1 de l’avion de combat Rafale permettant son entrée dans l’ère du combat aérien collaboratif. Ce nouveau standard apporte des évolutions capacitaires majeures dans le domaine du combat aérien : intégration du viseur de casque « Scorpion », améliorations de la conduite de tir pour l’utilisation du missile Meteor (missile géré par un aéronef autre que l’aéronef tireur), évolution des algorithmes de détection passive des menaces, ainsi que des capacités accrues d’échanges de données entre Rafale.

Le standard F4.1 permet également de bénéficier de l’intégration de l’armement AASM 1 000 kg à guidage GPS / laser, d’une plus grande protection face aux menaces cyber, de nouvelles fonctions pour les capteurs Talios, OSF et RBE2, et de premières évolutions dans le domaine de la connectivité.


Importante décision

Avec la décision cette semaine de l’AAE en vue de l’adoption du standard F4.1. Comprenez par-là, le 1er incrément capacitaire du standard F4, ce dernier permet des évolutions majeures techniques et tactiques notamment grâce au viseur de casque et à l'AASM 1000kg. Cela permet aux équipages de les intégrer en mission d'entraînement. L’adoption est un cadre réglementaire permettant aux forces de faire voler un nouveau standard pour l’avion, qui est antérieurement qualifié par la DGA.


Cette décision permet d’avancer dans la modernisation du Rafale qui se déroulera de la manière suivante : Soit un standard décomposé en trois phases F4.1, F4.2 et F4.3 dans le cadre de la loi de programmation militaire LPM2024-2030.


Le Rafale F4

Le standard F4 comprend des mises à niveau des capacités existantes, telles que le radar RBE » AESA de Thales et la nacelle de ciblage « Talios » qui offriront des améliorations dans le mode air-sol. Le nouveau standard offre également des nouveautés avec « enfin » l’arrivée d’un viseur de casque avec le système Thales Scorpion. Un nouveau système de Pronostic et d’Aide au Diagnostic introduisant des capacités de maintenance prédictive. D’autres optimisations de la maintenance sont également programmées, avec notamment des solutions basées sur le Big Data et l’intelligence artificielle.

Dans le but de permettre au Rafale de combattre au niveau collaboratif et en réseau, l’avion est doté d'une liaison de données améliorée et d'une radio numérique cryptée CONTACT, couplée au système de communication par satellite Syracuse IV.

En matière d’armement le F4 sera doté de la gamme de missiles air-air MICA NG (Next-Generation) de MBDA pour le mode air-air. En matière d’attaque au sol la bombe de 1’000 kilogrammes A2SM/ASSM (armement air-sol modulaire) « Hammer » de Safran est articulée autour d’un système de guidage GPS et inertiel.


Nouveaux écrans

C’est l’équipementier Thales s’est vu notifier une commande pour 400 écrans de Visualisations Têtes Latérales (VTL) numériques en vue de remplacer les Visualisations Têtes Latérales des Rafale en service. Ces écrans latéraux du cockpit permettent notamment d’afficher les informations sur l’état des systèmes de l’avion ainsi que les images issues des différents capteurs. Ce nouvel équipement offre une surface d’affichage étendue, un écran tactile amélioré et des capacités de calcul augmentées.


Viseur de casque

Autre nouveauté l’arrivée du viseur de caque Scorpion à écran intégré (HMD). Le viseur et l'affichage intégrés montés sur le casque Scorpion améliorent la connaissance de la situation tactique et permettent aux équipages de réagir plus rapidement et avec une plus grande agilité à un plus large éventail de menaces. Le Thales Scorpion fonctionne en projetant des informations de vol et une liaison de données sur un monocle monté sur l'œil droit du membre d'équipage. La symbologie HMD recueille des informations à partir de capteurs à bord de l'avion pour aider les pilotes à accomplir leurs missions même dans les situations les plus difficiles, créant un continuum entre le cockpit et le monde extérieur pour améliorer radicalement la conscience tactique. Avec le système d'armes, l'écran peut être utilisé pour désigner et suivre des cibles n'importe où dans le champ de vision du pilote, de jour comme de nuit.


Grosse déception

Le standard F4 est en soi une modernisation très importante pour l’avion de combat Rafale. Sans faire de « Bashing » l’annonce de cette semaine est pourtant une déception. Si le Rafale en tant qu’avion n’est pas à critiquer, certains équipements posent certaines questions. En effet, si la modernisation des écrans était nécessaire, l’option multi-écrans parait limitée en matière de redondance d’information comparer aux grands écrans intégrés au sein des aéronefs concurrents. Mais là où la déception est la plus grande concerne le viseur de casque monoculaire. Au début des années 1990, lorsque l’Israélien Elbits Systems débute les essais de viseurs de casque monoculaire, plusieurs critiques apparaissent très vite concernant le manque d’information disponible et la fatigue de l’œil impliqué. Rapidement, ce système laisse la place à un système grand angle. Soit projetées sur la visière du casque. Ce système en service depuis plus de 20 ans a fait ses preuves sur de nombreux appareils et les nouvelles versions offres des possibilités sans commune mesure à ce qui existe jusqu’ici. Le choix français d’un système monoculaire est non seulement limité, mais n’est pas à la hauteur de ce que devrait être le Rafale de demain. Ceci me fait penser aux remarques suites aux évaluations de notre pays et en Finlande, ou des pilotes signifiaient sans les nommer que certaines modernisations prévues chez certains concurrents n’étaient pas techniquement suffisantes.


Photos : 1 Rafale F4.1 @ Dassaut aviation 2 Intérieur modernisé 3 Le Casque monoculaire @ Thales




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page