top of page

Quelles perspectives pour le marché des jets d’affaires ?

Le marché de l’aviation d’affaires est le miroir de notre économie, en ces temps difficiles, quelles sont les perspectives de ce marché particulièrement réactif et ceci à quelques heures de l’ouverture du Salon EBACE (European Business Aviation Convention & Exhibition) à Genève.

Les chiffres

Les différents cabinets d’analyse du marché ont retrouvé le sourire ainsi que les avionneurs. En effet, les premiers chiffres disponibles sont positifs :

  • Le volume total des transactions d'avions d'affaires neufs et d'occasion augmentera à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 5,5 % entre 2020 et 2025.

  • La croissance des nouvelles livraisons sera tirée par un marché de plus en plus actif alors que les acheteurs et les vendeurs redémarrent leurs activités après les fermetures de COVID-19.

  • La croissance du segment de l'occasion continuera d'augmenter régulièrement à un taux de 4 % en 2021.

  • L'Amérique du Nord continuera d'être le plus grand marché pour les jets d'affaires neufs et d'occasion. L'Europe et l'Asie-Pacifique auront également de solides marchés pour les avions neufs, l'Amérique latine étant une région importante pour les transactions d'avions d'affaires et un marché solide pour les avions d'occasion.

Sur la base de ce modèle, la société Global Jet Capital explique qu’elle prévoit un volume total de transactions de 162,1 milliards de dollars de transactions pour des jets neufs et d’occasions entre 2021 et 2025, avec un taux de croissance annuel composé de 7,4 % pendant cette période.


La taille du marché mondial des avions d'affaires a atteint 18,4 milliards de dollars américains en 2022. Pour l'avenir, le groupe IMARC s'attend à ce que le marché atteigne 23,7 milliards de dollars américains d'ici 2028, affichant un taux de croissance (TCAC) de 4,3 % au cours de la période 2023-2028. La popularité croissante parmi les célébrités pour un usage personnel, la demande croissante d'avions d'affaires pratiques et sûrs et la disponibilité croissante d'avions d'affaires hybrides ou électriques représentent certains des facteurs clés qui animent le marché.


De son côté selon le Grand View Research, Inc. prévoit que les livraisons mondiales d'avions d'affaires devraient atteindre 919 unités d'ici 2025. Un nombre croissant de particuliers fortunés, en particulier dans les économies matures, a alimenté la croissance. De plus, l'accès accru à l'aviation privée a entraîné une forte augmentation de la demande de services d'affrètement, soutenant ainsi la génération de revenus.


Le COVID et technologie en accélérateurs

Les difficultés lors de la crise du COVID dans le monde de l’aviation commerciale, le risque de propagation du virus a eu comme effet, de relancer l’usage de l’avion d’affaires. De plus, les embouteillages à l’enregistrement qui s’accentue avec la reprise ont également un effet sur le marché

La sécurité des passagers est la priorité absolue dans l'industrie de l'aviation d'affaires. Les exploitants d'aéronefs demandent des approbations de sécurité via des systèmes d'audit indépendants. Les entreprises opérant sur le marché se concentrent sur l'adoption de technologies avancées pour la plus grande sécurité des clients. Ils intègrent diverses avancées technologiques, telles que le Wi-Fi au sol et par satellite, la vidéoconférence en vol et les systèmes de réservation d'affrètement. De fait ces progrès agissent comme une force motrice pour le marché des avions d'affaires au cours des prochaines périodes


Les équipementiers remplacent de plus en plus les systèmes de commandes de vol mécaniques par des systèmes de vol numériques légers. La réduction du poids d'un avion augmente sa capacité de charge utile, ainsi que sa capacité à parcourir de plus grandes distances avec la même charge utile. Les équipementiers mettent également en œuvre de nouvelles conceptions de moteurs axées sur l'amélioration de l'efficacité de la propulsion tout en réduisant les émissions et les niveaux de bruit. De telles innovations par les équipementiers d'avions d'affaires devraient induire un potentiel immense pour la taille du marché jusqu'en 2025.


Mais l’utilisateur potentiel d’avions d’affaires trouvent désormais d’autres motivations :


· La popularité croissante des avions long-courriers, qui offrent des performances et un confort optimaux, stimule le marché

· Les entreprises du marché des jets d'affaires se concentrent sur les programmes d'adhésion, y compris les comptes d'affrètement privilégiés et les plans de membre, qui offrent des options de flotte supplémentaires et des tarifs réduits aux clients.

· Le Moyen-Orient et l'Afrique connaissent une demande croissante de gros et moyens jets en raison des longues distances entre les villes et des transports terrestres difficiles, et devraient donc devenir la région à la croissance la plus rapide au cours de la période de prévision.

· Les gros avions d'affaires devraient afficher un TCAC d'environ 5 % de 2019 à 2025 en raison des nombreux avantages de ces avions, tels qu'un confort, une autonomie et une vitesse améliorés par rapport à leurs homologues.


Tendances du marché des avions d'affaires

À l'heure actuelle, la demande croissante d'avions d'affaires chez les particuliers car ils n'ont pas de longues escales intermédiaires représente l'un des facteurs clés renforçant la croissance du marché. En outre, la préférence croissante pour les jets long-courriers pour les activités de voyage et de tourisme, ainsi que le niveau de revenu gonflant des particuliers, influencent positivement le marché. De plus, il y a une augmentation de la demande pour un voyage sûr et pratique avec des caractéristiques individualisées parmi les masses du monde entier. Ceci, combiné à la demande croissante d'avions d'affaires, car ils sont confortables et offrent un accès facile à plusieurs destinations dans le monde, propulse la croissance du marché. En dehors de cela, l'introduction de la propulsion d'avions hybrides électriques pour augmenter les performances et la fiabilité des jets d'affaires offre des opportunités de croissance lucratives aux investisseurs de l'industrie. De plus, l'utilisation croissante des jets d'affaires pour les voyages d'affaires et l'utilisation personnelle par diverses célébrités à travers le monde influence positivement le marché. De plus, la demande croissante d'avions d'affaires, car ils offrent des postes de pilotage luxueux et avancés, ainsi que des salons et des terminaux privés, contribue à la croissance du marché. En outre, les principaux acteurs introduisent des jets d'affaires lourds et à longue portée avec une meilleure connectivité des systèmes Wi-Fi, des fenêtres électrochromatiques et des fonctions d'éclairage à diodes électroluminescentes (DEL), ce qui soutient la croissance du marché.


Le client plus regardant

L’acheteur d’un jet d’affaires est confronté à une forte concurrence que se livre les avionneurs en termes de qualité et de performances. Là, ou ce dernier se montre encore plus attentif concerne le marché de l’occasion. Ce dernier prête maintenant beaucoup plus attention à l'état des avions, à l'historique des dommages, aux dossiers, à l'inspection avant achat et aux conditions de livraison.


Biocarburant

Les jets privés ont la réputation d'être particulièrement nocifs pour l'environnement, mais il est désormais possible d’offrir aux utilisateurs la possibilité d'investir dans du « carburant d'aviation durable » (SAF) afin de réduire leur empreinte carbone. Le secteur tend même à « booster » la demande. Il peut parâtre hypocrite pour le grand public et les médias qui critiquent l'utilisation des jets privés, étant donné qu'ils ne produisent que 4% des émissions de l'aviation. Cependant, le ressentiment vient du fait que les personnes les plus riches du monde les 1% sont collectivement responsables de 50% des émissions de l'aviation et nombre d'entre elles seront des utilisateurs fréquents de jets privés. Leur empreinte carbone personnelle (un concept inventé par BP) sont bien supérieures à celles d'un individu moyen et, comparées à un avion de ligne régulier, les jets privés sont jusqu'à 20 fois plus polluants, par passager. Si le 1% peut neutraliser leur impact sur l'aviation, alors le monde sera à mi-chemin. De plus, l'organisme commercial IATA estime que le "carburant d'aviation durable" (SAF) pourrait être le principal contributeur pour aider l'industrie aéronautique à atteindre le zéro net d'ici 2050. Sur cette base, la demande explose dans le secteur des jets privés qui pourront bien dans avenir assez proche devenir les leaders du biocarburant ! Cet effet, devrait également permettre de faire baisser graduellement plus vite le prix des SAF et devenir plus abordable pour l’ensemble du trafic aérien.


A propos d’EBACE

EBACE (European Business Aviation Convention & Exhibition est un événement de premier plan et le lieu de rencontre annuel de la communauté européenne de l'aviation d'affaires. L'exposition rassemble des chefs d'entreprise, des représentants du gouvernement, des fabricants, du personnel du service de vol, des entreprises d'avionique, des fournisseurs de fractionnement, des sociétés d'affrètement/location et toutes sortes de personnes impliquées dans presque tous les aspects de l'aviation d'affaires.

EBACE 23 : 23 au 25 mai Aéroport de Genève Cointrin – Palexpo

Photos : Salon EBACE 22

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page