top of page

Patrouille Suisse, reprise des vols !

Suite à l’incident survenu à Baar (ZG) le 15 juin 202 dernier, la Patrouille Suisse reprend du service progressivement. L’occasion de revenir sur cet incident, dans l’attente du résultat de l’enquête.

Réactions très professionnelles

Lors d’un entraînement de la Patrouille Suisse, le 5 juin dernier à Baar (ZG) deux appareils de type Northrop F-5E « Tiger II » se sont touchés en plein vol. Un des appareil a perdu le cône de protection du radar qui est tombé à proximité d’une maison. Lors de l’impact, des vitres se sont brisées et une personne a été légèrement blessée par les éclats de verre. Depuis cette date la Patrouille Suisse à stopper ses entraînements.

Il faut noter que la réaction des pilotes dans les secondes qui ont suivi l’incident a été très professionnelles. Immédiatement, soit une fraction de seconde, la formation a été rompue en vue de sécurisé le vol et de faire le point et prendre les mesures de sécurités nécessaires au bon retour des pilotes et des machines. Tous ceci doit être exécuté dans un ordre précis, malgré le stress engendré. Dans ce genre d’incident, il n’est pas toujours aisé de s’assurer immédiatement que tous les appareils pourront rentrés, un « check » d’urgence doit être entrepris afin de prendre les bonnes décisions. C’est à cela, que l’on reconnait le professionnalisme et le sang-froid d’un pilote.


Reprise des vols

C’est avec un certain soulagement que nous apprenons ce matin, que l’autorisation de vol est à nouveau donnée. Un premier vol au départ de la base aérienne d’Emmen, est prévu ce vendredi après-midi 23 juin 2023. Les experts techniques responsables des F­5 Tiger de la Patrouille Suisse ont en effet donné leur aval pour la reprise des activités de vol. Quant aux deux appareils qui ont été endommagés lors de l’incident, ils resteront au sol. Ils sont mis à l’écart pour les enquêteurs d’une part, puis ils seront réparés.

Cette reprise progressive du service de vol a lieu après que le juge d'instruction ainsi que la Military Aviation Authority et le commandant des Forces aériennes, après consultation des experts techniques, ont autorisé les avions F-5 Tiger de la Patrouille Suisse à voler. À l’heure actuelle, nul ne sait quand les pilotes de la Patrouille Suisse pourront à nouveau voler lors de démonstrations aériennes.

Les investigations menées par la Justice militaire sont en cours. Toute question à ce sujet ou concernant les résultats obtenus doit être adressée à la Justice militaire, c’est-à-dire à l’Office de l’auditeur en chef.


Lien :

Article du journal 20minutes et de mon interview à chaud



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page