top of page

Norvège, des F-35 dans les cavernes

La situation actuelle en Europe avec le conflit en Ukraine est propice à la décentralisation des avions de combat. La semaine dernière l’exercice Alpha Uno qui a vu atterrir et décoller des F/A-18 sur l’autoroute A1 et les exercices sur la réadaptation d’anciennes bases aériennes dans notre pays ne sont pas uniques. 


F-35 à Bardufoss@ Martin Mallquist / Forsvaret


Norvège remise en service d’une caverne 

La Norvège travaille également à la décentralisation de sa Force aérienne. Cette semaine, cette dernière a développé son concept de décentralisation nationale pour augmenter la capacité de survie des avions de combat au sol. Un exercice a permis de tester avec des F-35 de revaloriser une ancienne caverne à Bardufoss après 40 ans de mise en veille. 

La base aérienne de Bardufoss dispose de bonnes mesures de protection pour les avions de combat. Le hangar de montagne a donc reçu un coup de pouce et a été équipé pour une utilisation opérationnelle. À long terme, cela pourrait conduire à une augmentation de l’activité des avions de combat nationaux et alliés dans la région. 

La base aérienne joue un rôle important dans le développement futur de la puissance aérienne norvégienne, nordique et alliée. La capacité de disperser et de déplacer rapidement les forces aériennes est une priorité au sein de l'OTAN grâce au développement du concept Agile Combat Employment (ACE). 


Bardufoss

La base de montagne aérienne de Bardufoss a été ouverte en 1938 et est la plus ancienne station aérienne en activité de Norvège. L'aérodrome de Bardufoss est bien placé pour jouer un rôle de premier plan dans le concept de distribution. L'idée même de la diffusion est de pouvoir utiliser tous les aéroports disponibles dans les pays nordiques, mais à Bardufoss, grâce à l'infrastructure existante, il est possible pour les Norvégiens de jouer un rôle plus important dans une première phase de mobilisation en cas de conflits. 


Situation internationale 

La détérioration de la situation en matière de politique de sécurité et la guerre en Ukraine obligent les Forces aériennes à devenir plus efficaces. De puissants chasseurs furtifs ne suffisent pas. En situation de guerre, les avions sont vulnérables au sol. Les infrastructures en tempd de paix sont connues par l’adversaire, il donc devenu nécessaire d’agir en mode de décentralisation à la fois temporaire (autoroutes) et à long à long terme avec des sites protégés comme les cavernes de montagnes et les aérodromes de guerre. 


F-35A novégiens à Bardufoss@ Martin Mallquist / Forsvaret


Dépoussiérer les cavernes et usage des autoroutes

C’est sur cette prise de conscience que la Royal Norwegian Air Force a récemment réhabilité un premier site de montagne. Par conséquent, les investissements dans des installations comme celles de Bardufoss ne concernent pas seulement les besoins opérationnels actuels, mais sont également un élément crucial de la planification stratégique à long terme. Ces mesures garantissent que les forces aériennes peuvent continuer à fonctionner efficacement même face aux menaces modernes, soulignant l'importance de la dispersion et des abris durcis dans la stratégie militaire contemporaine.

 

Tout comme la Suisse la Royal Norwegian Air Force a également commencé à se former aux opérations routières l'année dernière, afin d'accroître sa capacité à fonctionner à partir de pistes non améliorées à des endroits dispersés. Deux F-35A du RNoAF ont opéré à partir d'une bande de route en Finlande pour la première fois le 21 septembre 2023, dans le cadre de l'exercice d'opérations dispersées de Baana23 au cours duquel les deux F-35A ont atterri sur une route près de Tervo, dans la province de la Finlande orientale.



8 961 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page