top of page

Mise à jour des B-1B « Lancer » !

Durant le mois de septembre un bombardier B-1B « lancer » du 7 ème Bomb Wing a effectué un vol inaugural, doté de nombreuses améliorations technologiques du programme de mise à jour « BEAST » conçu pour moderniser la flotte de bombardiers vieillissante beaucoup plus rapidement que d'habitude.

Vol inaugural

Le 3 septembre dernier, de manière discrète un B-1B doté des mises à jour du programme « BEAST ». À bord du B-1B se trouvaient un système d'identification d'ami ou d'ennemi modernisé, une capacité de communication de données tactiques Link 16, des systèmes de communication sécurisés améliorés, un système avionique défensif mis à jour et un stockage de données de masse mis à jour pour gérer les grandes quantités d'informations circulant sur les champs de bataille modernes. Les mises à niveau font partie du programme B-1 Embracing Agile Scheduling Team (BEAST). Ce premier vol de vérification ainsi que les suivant vont permettre de valider l’ensemble des mises à jour afin de les appliquer sur l’ensemble de la flotte de B-1B en service.


Le programme BEAST

Le programme B-1 Embracing Agile Scheduling Team (BEAST) a été mis en œuvre pour préserver la disponibilité de l’avion et prolonger sa durée de vie opérationnelle jusqu’aux années 2040 en remettant à neuf les principaux systèmes d’avioniques et électroniques.

Les modifications visent à moderniser le système d’identification ami ou ennemi (IFF) de l’avion, à fournir la capacité de communication de données tactiques Link 16 et à mettre à niveau les systèmes de communication sécurisés. Le programme met également à jour le système avionique défensif de l’avion et met à jour son stockage de données de masse pour l’environnement numérique d’aujourd’hui. En parallèle à la durée de vie étendue, les améliorations vont permettre aux équipages de réduire la charge de travail et leur permettra de se concentrer sur l'utilisation au combat du système d'arme lui-même.


Cet été, des tests d’évaluation du développement sur le terrain (FDE) du bloc de maintien en puissance-18 (Block SB-18), une mise à niveau majeure du bloc logiciel offrant de nouvelles capacités et des améliorations à la suite avionique du B-1B ont été effectués avec succès. Il s’agissait d’une première phase en vue de la finalité du programme « BEAST ». Cette mise à niveau du bloc de maintien en puissance est la plus importante en termes de coût et de portée depuis la mise à niveau de la station de combat intégrée (IBS) survenue en 2014. La mise à niveau du SB-18 comprend des mises à jour du logiciel de vol avionique, du système de test intégré central, du système de multiplexage électrique et du contrôleur graphique, sous-système d'affichage tactique et autres exigences.

Le ciblage simplifié des capteurs du SB-18 permettra à un équipage de cibler plus rapidement les cibles émergentes, d'apporter les fonctionnalités du logiciel de vol existant à l'interface IBS et d'améliorer la capacité multi-cible organique du B-1. Il fournira également une capacité de stockage plus stable et fonctionnelle pour les données de mission et améliorera le traitement et l'intégration de la suite avionique défensive dans le cadre IBS.


En matière de mise en œuvre du programme de modernisation, les techniciens de la base aérienne de Dyess travaillent avec une équipe de terrain contractuelle embauchée spécifiquement pour effectuer la modification. Le programme implique également l'Air Force Global Strike Command et le 76th Aircraft Maintenance Group à la Tinker Air Force Base, en Oklahoma, où les B-1 reçoivent une maintenance au niveau du dépôt. L’objectif est une accélération de la mise en œuvre du programme.


En matière d’armement, les B-1B pourront ainsi à l’avenir servir comme plateforme de test pour les armes hypersoniques en développement et pourront les emporter ceci jusqu’à l’arrivée du futur B-21 « Raider ». L'AFLMC travaille également sur les mesures qui ont été prises pour rendre les points d'attache externes du B-1 inopérants en vertu du traité START, qui empêchait le B-1 de transporter des armes nucléaires comme le missile de croisière à lancement aérien AGM-86B à l'extérieur.


Raccourcir le temps de mise en œuvre

Avec le programme « BEAST », l’US Air Force compte ainsi réduire de deux ans le processus de mise à niveau. En temps normal, les mises à niveau prennent en moyenne 22 jours. Au cours des deux prochaines années, 22 B-1B seront modernisés un par un à Dyess. Cette méthode permet d'obtenir le temps d'exécution le plus court tout en donnant la flexibilité de planifier la modification des avions des besoins opérationnels de l’USAF.

Photos : B-1B doté du programme BEAST @ USAF




Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page