top of page

Le Pakistan sélectionne le FC-31 !

Le Pakistan a sélectionné l’avion furtif chinois FC-31 pour venir équiper sa Force aérienne. Ce choix montre une volonté de renforcement face à son voisin indien. Retour sur cette décision.

Annonce en début d’année

Ce n’était presque plus un secret, mais aucune confirmation n’avait été faite jusqu’au 2 janvier dernier. En effet. À cette date, le maréchal en chef de l'air Zaheer Ahmed Baber Sidhu annonçait lors d'une cérémonie d'intronisation pour un nouvel équipement concernant les avions de type J-10C « Firebird » d’origine chinoise que le FC-31 entrerait en service dans un proche avenir. Sans autre commentaire en ce qui concerne le calendrier et le nombre d’aéronefs concernés. Ce nouveau choix confirme un peu plus les relations intenses entre Islamabad et Pekin. Les deux pays collaborent avec le JF-17 « Thunder » construit en coopération (153 appareils commandés), suivi d’une commande de Chengdu J-10 dont l’entrée en service a débuté en mars 2022 (36 avions en commande). Le Pakistan devrait ainsi devenir le premier client pour le FC-31 chinois. La Chine n’a de son côté pas commandé cette version, mais s’intéresse à la version navalisée de l’avion nommé J-31.


Prendre l’avantage sur l’Inde

Si l’Inde prévoit de construire son propre avion de 5 ème génération le projet AMCA (avianews 10.12.23) et devenir totalement indépendante, le Pakistan montre ne pas vouloir attendre. En effet, il y a de forte chance que la Pakistan pisse être associé même de manière limitée sur le FC-31. Cela signifie l’acquisition d’expériences très précieuses. De plus, Islamabad devrait avec ce choix être doté d’un avion en partie furtif bien avant son voisin et bénéficier d’un avantage en termes de tactiques d’emplois. Les capacités peu observables de l'avion est doté d’un radar à balayage électronique actif avancé (AESA) et probablement un ensemble d'armes avancées, représenteraient une avancée majeure pour la Pakistan Air Force (PAF).


Le Shenyang FC-31 « Gyrfalcon »

Le Shenyang FC-31 est un chasseur de taille moyenne utilisant des moteurs russes RD-93 et à terme des moteurs chinois WS-13. L’avion reprend les entrées d’air du F-35 sans séparateur de couche, du moins en apparence. On notera que les tuyères sont classiques à la différence du F-22. 

L’avion a été conçu par l'Institut 601de Shenyang et fabriqué par l'usine 112. Selon les premières communications de la China Aviation Industry l’appareil dispose d’une faible signature radar et une forte capacité en matière de contre-mesures électroniques. Il a une capacité multirôle. Les systèmes de bords permettent la fusion des données. De plus l’avion dispose d'une capacité en logistique intégrée et un haut ratio qualité/prix. Il peut décoller sur 400 mètres et atterrir sur 600 mètres. Sa durée de vie est estimée entre 6 et 8’000 heures de vol ou 30 ans de service.


Selon le porte-parole de Shenyang Aircraft Corporation, l’avion peut emporter six missiles air-air en interne et six en externe sous les ailes ou quatre missiles air-sol supersoniques en internes et quatre sous les ailes. L’avion peut également emmener quatre bombes à pénétration profonde de 500 kg en interne et quatre sous les ailes. Toujours selon l’avionneur chinois, le J-31 peut également emporter jusqu’à 18 petites bombes sur les différents pylônes. 


L’appareil est doté d’un système de ciblage électro-optique (EOTS) et utilise un radar AESA KLJ-7A produit par Nanjing Electronics (NRIET).

AVIC a également fourni de nouvelles spécifications en ce qui concerne la longueur FC-31 qui est passée de 16,8 m à 17,3 m, tandis que son poids maximal au décollage est passé de 25 tonnes à 28 tonnes. L’avion dispose de commandes latérales, d'un grand écran multifonction reconfigurable (MFD), d'un grand écran tête haute (HUD) et d'un viseur de casque.

Photos : FC-31 @ AVIC

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page