top of page

Demande d’offre pour le futur système sol-air de moyenne portée !

Armasuisse a déposé une demande d’offre pour de nouveaux systèmes de défense sol-air de moyenne portée (DSA MP) à trois entreprises fabricantes. Armasuisse attend les offres d’ici la mi-juillet 2024.


Le système moyenne-portée sera multicibles


Système Sol-Air de moyenne portée

Le projet « DSA MP » est un projet d’acquisition visant à renouveler d’importants systèmes de défense antiaérienne de l’armée suisse. Ce renouvellement est censé combler une lacune existante en matière de sécurité et de capacités. Les systèmes actuellement en service auront bientôt atteint la fin de leur durée d’utilisation.


Armasuisse a identifié trois fournisseurs potentiels pour le nouveau système de défense sol-air de moyenne portée. Les futurs systèmes devront répondre à des exigences militaires, techniques et logistiques. Ce 30 avril 2024, armasuisse a déposé une demande d’offre pour le nouveau DSA MP aux fabricants suivants : 


•    Diehl Defence, Allemagne pour le IRIS-SLM

•    Kongsberg, Norvège / Raytheon, États-Unis pour le NASAMS NG

•    MBDA, France pour le CAMM-ER


Ces fabricants sont maintenant invités à proposer un système adapté sur la base du dossier d’appel d’offres. Il doit s’agir de systèmes qui sont déjà utilisés avec succès. Le choix des fabricants s’appuie d’une part sur une observation actuelle du marché. D’autre part, des critères supérieurs ont également été pris en compte pour la sélection en fonction du pays du fabricant. Cela concerne notamment le potentiel de coopération dans différents domaines tels que l’instruction, l’entraînement et la maintenance.


L'implication de l'industrie suisse revêt une importance particulière.Les offres doivent contenir entre autres les éléments suivants:

•    informations sur la livraison de systèmes de défense sol-air de moyenne portée, y compris la description de la logistique et de l’armement 

•    projets d’affaires compensatoires envisagés et déjà commencés

•    prix indicatifs comme point de départ contraignant pour les négociations détaillées en vue de l’acquisition ainsi qu’informations pour la détermination des coûts du cycle de vie 


A noter qu'il faudra également sélectionner le radar AESA qui équipera le système, le choix devrait être fait entre le suédois Saab, le français Thales, l'Allemand Hensoldt ou l'américain Raytheon.


Iris-SLM @ Diehl BGT


Choix du système au troisième trimestre 2024

Armasuisse attend la réception des offres des fabricants d’ici la mi-juillet 2024. Les conclusions de l’évaluation des offres seront intégrées dans le rapport d’évaluation. Le choix du système est prévu pour le troisième trimestre 2024. 


Déroulement rapide du projet

La planification actuelle est axée sur une intégration de l’acquisition dans le message sur l’armée 2025. Il s’agit donc d’un projet qui, comme le recommande le rapport Deloitte du 20 mai 2020, doit être mené à bien rapidement. Actuellement, le Parlement discute d’une proposition de la commission de la politique de sécurité du Conseil des États visant à traiter l’acquisition dès le message sur l’armée 2024.


NASAMS @ Kongsberg


La participation à l’European Sky Shield Initiative ne préjuge pas du choix du système

Outre les exigences militaires et techniques qu’un futur système doit remplir, son potentiel pour la coopération internationale est également pris en compte. En participant à l’European Sky Shield Initiative (ESSI), la Suisse augmente les possibilités de coopération internationale : l’ESSI permet une meilleure coordination des projets d’acquisition, de l’instruction et des aspects logistiques dans le domaine de la défense sol-air. La participation à cette initiative ne préjuge toutefois pas du choix du système, d’autant plus qu’elle n’affecte pas les compétences nationales en matière d’acquisition. Le système sera choisi sur la base de l’évaluation de différents systèmes DSA de moyenne portée.


CAMM-ER @ MBDA


Évaluation facilitée

Pour une fois les choses vont aller vite dans le cadre d’une acquisition d’un nouveau système. Trois raisons expliquent cette accélération :

 

1.     Les trois systèmes sont déjà connus, L’Iris-SLM avait été évalué précédemment en 2017 ainsi que le CAMM-ER et le NASAMS. Ces trois systèmes devaient encore mûrir et se développer, le projet avait été stoppé à cet effet. 

2.   La guerre en Ukraine montre le besoin de renforcer la défense sol-air en couche, il faut compléter le système longue portée (DSA-LP) PATRIOT qui entrera en service à partir de 2026. 

3.   En plus des évaluations précédentes, notre pays bénéficie des retours des autres utilisateurs grâce à son partenariat dans le programme Sky Shield. Il faut y ajouter une certaine réorganisation d’armasuisse avec son nouveau Directeur Urs Loher, qui plaide pour une simplification des évaluations, lorsque cela est rendu possible.

 

De DCA à DSA

Vous l’aurez remarqué, on ne parle plus de Défense Contre Avions (DCA), mais bien de Défense Sol Air (DSA). Ce changement est significatif de l’évolution de la menace aérienne qui est constituée de plusieurs vecteurs. On entend par-là des grands classiques tels que les avions, hélicoptères et autres bombardiers. Aujourd’hui, avec l’avènement des drones, des missiles balistiques et l'artillerie, la défense aérienne se doit d’être multi cibles et multidirectionnelle. Les systèmes actuels qui composent le système « Trio » (Rapier retiré du service, des canons de 35mm avec conduite radarisée Skyguard pour le moyenne portée) et le système de missiles Stinger pour la courte portée, sont devenus obsolètes. La refonte de la protection aérienne dans le cadre du projet AIR 2030 doit permettre à terme de moderniser complètement la protection de l’espace aérien.


D’autres phases sont encore à mettre en place avec le remplacement des radars tactique à basse altitude Westinghouse TAFLIR et le futur système courte portée (DSA CP) à l’aube de 2030. N’oublions pas le développement en cours de systèmes détecteurs de drones pour infrastructures et le terrain, ainsi que les futurs systèmes neutralisateurs de drones.

1 097 vues

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page