top of page

60ème anniversaire du vol inaugural du Mystère 20 !


Le 4 mai dernier a marqué le 60ème anniversaire du vol inaugural du Mystère 20, le premier jet d'affaires de Dassault Aviation et premier membre de ce qui allait devenir la famille des « Falcon ». Depuis cette date, la famille « Falcon » n’a cessé de s’agrandir, offrant à chaque fois un nouvel opus toujours plus performant et beau. A ce jour plus de 2’700 Falcon ont été livrés dans le monde.

Un précurseur

Le Falcon 20 a séduit les leaders de l’aviation de l’époque, notamment Charles Lindbergh, Juan Trippe, directeur général de Pan Am, et Fred Smith, fondateur de FedEx. Le premier Falcon a donné naissance à 25 modèles différents qui ont trouvé des acheteurs enthousiastes, non seulement parmi les entrepreneurs, mais aussi parmi les agences gouvernementales et les forces armées de plusieurs pays. Ses caractéristiques de sécurité, pionnières notamment par l’utilisation de structures et de systèmes robustes issus de l’aviation de combat, ont établi la norme pour d’innombrables améliorations futures en matière de sécurité, de l’affichage tête haute dans le cockpit aux commandes de vol numériques, technologie qui s’est ensuite généralisée dans l’ensemble de l’industrie.

Un peu après 17 heures, le 4 mai 1963, les pilotes d’essai René Bigand et Jean Dilliare « mettent les gaz », comme le rappelle un récit historique, et emmènent le Falcon 20 pour un vol inaugural d’une heure. Le vol a eu lieu en fin de journée en raison de la visite de Charles Lindbergh, venu inspecter le nouvel avion d’affaires pour le compte de Pan Am. Ce n’est qu’après son départ de l’usine d’assemblage final de Dassault à Mérignac, près de Bordeaux, que l’équipe de pilotage a préparé l’avion pour le vol.

Lindbergh aurait envoyé un message au PDG de Pan Am, Juan Trippe : « J’ai trouvé notre oiseau ». La compagnie aérienne a rapidement commandé 40 appareils avec une option pour 120 autres et a créé Pan Am Business Jets pour gérer ses opérations d’aviation d’affaires. La nouvelle entité a ensuite évolué pour devenir Dassault Falcon Jet (DFJ), détenue à 100 % par Dassault Aviation. Basée à Teterboro, dans le New Jersey, DFJ est chargée de la représentation et du support des Falcon aux États-Unis et dans l’hémisphère occidental.


Une famille

Dans les années qui ont suivi, la société a produit une série de modèles d’avions considérés par les pilotes comme faisant partie des meilleurs avions d’affaires. Actuellement, plus de 2’130 Falcon sont exploités dans plus de 90 pays. Le modèle le plus vendu est le Falcon 2000, un bimoteur très économique et extrêmement efficace qui a été constamment mis à jour à travers plusieurs variantes. Près de 700 exemplaires ont été livrés. Le deuxième modèle le plus vendu est la série Falcon 900, également constamment mise à jour, avec 553 appareils livrés, dont deux ont été récemment livrés à la Royal Air Force pour le transport de personnalités.

Environ 400 Falcon 7X/8X à commandes de vol électriques ont été livrés, ce qui témoigne de la popularité de ces modèles ultra-efficaces, polyvalents et à long rayon d’action.

On se réjouit déjà de retrouver la famille Falcon lors du traditionnel Salon de l’aviation d’affaires EBACE à Genève du 23 au 25 mai prochain.


Photo : Mystère 20 @ Dassault Aviation

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page