top of page

Reprise des vol des Hawk finlandais !

Suite à un accident survenu au printemps dernier, la flotte d’avion école BAe Hawk Mk51 avait été immobilisée. Cette semaine un vol d’essais a été effectué avec succès, permettant ainsi aux appareils de reprendre du service.

La version Hawk Mh66 doté d’un réacteur plus moderne avait repris les vol en juin déjà.

Les moteurs inspectés

En mai dernier un Hawk Mk51avait eu un accident. Dans le cadre de l'enquête sur l'accident, la cause a été en grande partie identifiée, cependant tous les facteurs n’ayant pas été complètement reconnus, l'enquête se poursuit en Finlande, mais également chez le constructeur Rolls-Royce. Pour l’instant les enquêteurs fourniront pas plus d’information sur les causes. Tous les appareils subissent un contrôle complet et nécessitent ensuite un test en vol, avant de pouvoir reprendre du service.

Lors des vols d'essai des groupes motopropulseurs du Hawk, le moteur n'est pas délibérément éteint, mais pour garantir un bon fonctionnement, l'avion est délibérément piloté jusqu'aux limites extrêmes des performances et de la portée de vol. Le risque accru du vol d'essai est géré, par exemple, par des limites météorologiques plus strictes que les opérations aériennes normales, ce qui est particulièrement souligné lors du premier vol d'essai de mise en service. Les limites météorologiques assurent le retour de l'avion sur le terrain en cas d'éventuelle panne moteur.

Les conditions météorologiques typiques de l'automne et de l'hiver de ces dernières semaines en Finlande, n'ont pas été favorables au début des vols d'essai des moteurs, ce qui a retardé considérablement l'introduction du premier avion Mk51/51A.

Le Hawk en Finlande

L'armée de l'air finlandaise est devenue le premier client à l'exportation pour le Hawk lorsqu'elle a placé une commande de cinquante Hawk 51 en 1977. Le Hawk est entré en service finlandais en 1980 et

a remplacé l'entraîneur avancé à réaction Fouga Magister et l'entraîneur principal MiG-15UTI. Quatre appareils ont été livré depuis l’Angleterre, tandis que 46 exemplaires ont été assemblés par Valmet en Finlande.

En 1993, l'Air Force a commandé un lot supplémentaire de sept Hawk 51A, qui contenait des différences mineures dans la structure et l'avionique par rapport au Hawk 51. Le

les Hawks qui volaient durement ont été soumis à un vaste programme de renforcement structurel qui a été achevé en Finlande à la fin des années 1990.

La Finlande a augmenté sa flotte Hawk en 2007 en achetant 18 Hawk 66 auprès de la Suisse. Ces dernier ont conservé les couleurs rouge et blanc. Ils sont entrés en service après des travaux de modification et de mise à niveau entre 2011

et 2013. Les Hawks devraient rester en service jusqu'en 2035. À partir de 2020, l’Air Force dispose d’une flotte de 32 Hawk avec des cockpits améliorés. La flotte comprend 16 Mk 66, sept Mk 51A et neuf Mk 51.

Le programme de mise à niveau du cockpit comprenait le remplacement de l'analogique instruments de cockpit dotés d'affichages modernes, ce qui réduit l'écart entre les disposition des instruments du Hawk et du Hornet.

En 2018, les avions Hawk Mk 66 ont été améliorés avec le système Hawk Link conçu par Patria Aviation sur la base des exigences de l'armée de l'air finlandaise. Le système permet

le transfert de données de localisation entre les avions Mk 66 via un réseau de données radio aéroporté. Les informations peuvent être affichées sur l'affichage multifonction Hawk et la tête haute.

Le but de la mise à niveau est de simuler l'image de la connaissance de la situation assuré par les capteurs d'un chasseur multi-rôle de pointe offrant ainsi aux élèves pilotes une vision réaliste de l’environnement de combat aérien moderne.

Les jets formateurs BAe Hawks de l'armée de l'air finlandaise portent la désignation militaire HW et sont exploités par le

Fighter Squadron 41 de l'Air Force Academy, principalement pour la formation avancée. Dans le Hawk, un cadet poursuivant une carrière de pilote de chasse fait son premier aperçu du jet

après avoir acquis les compétences de base en vol aux commandes d'un avion à moteur à pistons. La première phase (avancée) d'entraînement Hawk, désignée HW 1, commence au cours de la deuxième

année d'études des cadets à l'Université de la Défense nationale avec les qualifications pour la navigation ,le vol aux instruments, la voltige aérienne, le vol en formation et vol de nuit.

La phase suivante (d'introduction), connue sous le nom de HW 2, se concentre sur l'entraînement tactique et consiste en un travail de base air-air et air-sol avant que les élèves ne progressent vers le niveau plus

exigeant en vue de la transition sur le Boeing F/A-18 C/D « Hornet ».

Le Hawk est également piloté par l'équipe de présentation officielle de l'Air Force, les « Midnight Hawks ». Lles quatre avions de l'équipe sont équipés de générateurs de fumée pour une meilleure

effet visuel. Les pilotes d'équipe sont des instructeurs de vol. Au cours de la sixième saison d'exposition 2017, les avions utilisés par l'équipe ont reçu une livrée spéciale bleue et blanche pour célébrer la 100e anniversaire de l’indépendance de la Finlande.

Photos : 1 Hawk Mk51 2 Hawk Mk66 ex-suisse @ Suomen ilmavoimat

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page