top of page

Pleine production pour le F-35 !


Le Pentagone a approuvé la pleine production pour le Lockheed Martin F-35 Joint Strike Fighter. Une annonce importante et qui pourtant ne change pas grand-chose. 

F-35A@ LM


La décision

Le chef de l'acquisition du ministère de la Défense, Bill LaPlante, a signé la décision dite "milestone C" plus tôt aujourd'hui, un moment crucial qui signifie la confiance du département dans la performance de l'avion et la maturité du système de production de Lockheed Martin bien que l'avion soit déjà en service aux États-Unis et avec des pays étrangers amis depuis des années.


"C'est une réalisation majeure pour le programme F-35", a déclaré LaPlante, selon un communiqué de presse du Pentagone. « Cette décision - soutenue par mes collègues du département - souligne aux clients des services, des partenaires du programme coopératif F-35 et des ventes militaires étrangères que le F-35 est stable et agile, et que toutes les exigences légales et réglementaires ont été traitées de manière appropriée. »


La décision de Milestone C a fait suite à une réunion du 7 mars avec le Defense Acquisition Board, qui a examiné les conclusions du F-35 Combined Initial Operational Test and Evaluation and Live Fire Test and Evaluation Report préparés par le testeur d'armes indépendant du Pentagone, a déclaré le département. A ce jour plus de 990 F-35 ont déjà été livrés, le programme a techniquement été bloqué dans sa phase initiale de test opérationnel -et sa production initiale à faible taux pendant des années en raison de retards dans la mise en place de l'environnement de simulation conjointe, un environnement numérique qui émule les menaces avancées qui ne peuvent pas être reproduites dans les tests en vol en direct. Les tests dans le JSE étaient une condition préalable pour que le F-35 complète l'IOT&E.

 

On notera qu’il est maintenant possible d’analyser et d’évaluer complètement le fonctionnement du F-35 dans un environnement simulé avec l'ensemble de ses capacités. Ceci ouvre également la voie à ce type d’évaluation pour le futur NGAD. Les Etats-Unis sont ainsi les premiers à disposer d’un tel outil. 

Un moment clé est arrivé en septembre 2023, lorsque le F-35 a terminé 64 essais de combat dans le JSE connus sous le nom de "runs-for-score".

 

A noter que le système de simulation en environnement numérique va devoir être adapté régulièrement, notamment avec les nouvelles capacités du standard F4 qui offre de nombreuses améliorations. 


Pas de changement

Cette décision ne changera rien à la production du F-35 qui est déjà capable de fournir 158 appareils par an en temps normal. 

De plus, les années de retards pour disposer d’un outil susceptible d’analyse les données d’un avion de 5ème génération n'ont guère eu d'impact sur les ventes et la production de F-35, car Lockheed produit plus de 100 F-35 par an depuis 2019, l'année où le F-35 était initialement prévu pour atteindre la pleine production. Les États-Unis fabriquent le F-35 avec sept partenaires internationaux et ont conclu des accords pour vendre les avions à neuf autres. 

1 206 vues

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page