top of page

L’avionique Honeywell Anthem testée sur le PC-12 !

Dernière mise à jour : 18 juin 2023

L’équipementier Honeywell a effectué avec succès le premier vol de son nouveau poste de pilotage intégré Honeywell Anthem à l'aide d’un avion Pilatus PC-12 d’essais. Retour sur ce vol et l’évolution des systèmes d’avioniques.

Le premier vol

Un Pilatus PC-12 a été piloté à l'aide du nouveau poste de pilotage entièrement intégré de Honeywell Anthem, qui comprend le système d'affichage et la plate-forme de traitement. Le vol d'une heure au-dessus de la région de Phoenix a été effectué par Ed Manning, commandant de bord, et Bill Lee, copilote, et soutenu par Paul Carter, ingénieur de vol en chef, et Will Quinn, ingénieur de vol.

Le système architectural de base d'Honeywell Anthem offre une réduction de 50 % de la taille, du poids et de la puissance et une plus grande flexibilité d'installation par rapport au système avionique intégré Primus Epic d'Honeywell, qui est déjà l'un des cockpits d'avion les plus avancés au monde.

"Il s'agit d'une étape historique car Honeywell Anthem est sur le point de changer la façon dont les avions sont pilotés", a déclaré Jim Currier, président, Electronic Solutions, Honeywell Aerospace. Tout au long du vol, le pilote et l'équipage ont testé divers aspects du système modulaire et personnalisable, et il a fonctionné exactement comme prévu. Honeywell Anthem est simple, intelligent et intuitif, et il faut peu de temps pour se sentir à l'aise avec. À l'avenir, les essais en vol sur l'avion PC-12 se concentreront sur l'exercice du système dans des scénarios opérationnels réels qui fourniront des commentaires critiques pour des conceptions finales.

Ce qui change

Cette nouvelle avionique d’honeywell innove dans la conception de l'interface pilote-machine, dans le but de rendre le travail des pilotes plus facile et plus sûr et de permettre essentiellement aux pilotes de configurer leur propre cockpit en fonction de la mission et de la phase de vol.

Cette nouvelle plateforme Anthem d'Honeywell fonctionne avec des capacités connectées au cloud. Anthem ne permet pas seulement aux pilotes de partager des données via Internet, mais exécute également un navigateur sur les écrans du poste de pilotage afin que les pilotes puissent accéder à certains de leurs logiciels préférés lorsqu'ils sont en l'air et connectés à Internet.


Qu’en est-il de la sécurité me direz-vous ?

Pour Honeywell, seuls les acteurs de confiance peuvent accéder à ce qui a été enregistré au sein du système. Honeywell utilise plusieurs couches de chiffrement pour accéder au serveur embarqué sécurisé. Et tandis que Honeywell décrit Anthem comme "connecté au cloud", "cela ne signifie pas que la gestion de l'avionique est effectuée à partir du cloud". Il se réfère simplement à la possibilité pour les utilisateurs de confiance d'accéder aux informations du serveur de bord sécurisé et pour le serveur d'accéder aux données lorsque l'avion est connecté à Internet, que ce soit dans les airs ou au sol.

Le fonctionnement

Avant de mettre l'avion sous tension, les pilotes peuvent planifier le vol et configurer le poste de pilotage hors ligne avec Honeywell Forge sur leur appareil intelligent depuis n'importe où, y compris à la maison, dans une chambre d'hôtel ou au FBO. Une passerelle embarquée ou un serveur embarqué sécurisé sur l'avion stocke des informations telles que la pression des pneus et d'autres informations sur les systèmes et des photos provenant des caméras de l'avion. Le pilote peut visualiser ces informations à distance, par exemple, pour organiser un gonflage des pneus avant de se rendre à l'aéroport, ou regarder les images de la caméra pour s'assurer qu'il n'y a pas eu d'infraction à la sécurité.

La passerelle est également utilisée pour la base de données avionique et les mises à jour logicielles, mais les pilotes peuvent également reconfigurer les écrans du poste de pilotage à distance via Honeywell Forge afin que l'avionique soit dans la configuration préférée, ce qui permet de gagner du temps lors de la configuration des écrans dans l'avion. L'avantage ici est que les pilotes peuvent accéder à ces applications chaque fois que l'avion est connecté à Internet, directement sur leur tableau de bord, sans avoir à sortir une tablette et à la connecter à Internet. Les pilotes peuvent préconfigurer quelles applications sont rapidement disponibles dans les onglets de la fenêtre SCB à l'aide de l'application Forge. Pour passer à une autre application Web, il suffit de toucher l'un des onglets.

Honeywell a intégré le guidage de taxi complet dans Taxi Assist d'Anthem, avec les vues 3D et 2D actuellement disponibles dans certains jets d'affaires équipés de Honeywell, ainsi qu'un routage étape par étape. À l'aide de l'écran tactile du TDU central, le pilote sélectionne la destination sur l'aéroport, puis une fois que le contrôle au sol émet une autorisation de roulage, le pilote peut ajouter ces instructions à l'itinéraire de roulage et voir ce guidage sur le système de vision synthétique (SVS) affiché sur le FPD. Les pistes qui se croisent sont clairement indiquées avec un symbole de ligne d'attente à l'écart virtuel qui ressemble à une porte 3D, et lorsque le pilote entre une autorisation d'attente à l'écart, une ligne magenta bloque également l'entrée de la piste. Pendant le roulage, seule la vitesse au sol est affichée, remplaçant le ruban anémométrique, qui n'est pas nécessaire pour les opérations au sol.

Une fois aligné pour le décollage, le PFD affiche initialement la vitesse au sol ainsi que les vitesses V1 et V2, toujours en vue exocentrique du mode taxi (de dessus) sur le SVS, et cela s'estompe et devient la bande de vitesse anémométrique une fois que l'avion accélère. La vue passe également à l'égocentrisme (depuis le poste de pilotage) en même temps.

Une fois en l'air, Anthem dispose d'un vecteur de tendance de position qui indique où l'avion finira, par exemple, en tournant et en tenant compte du vent. Le trafic est affiché à la fois sur la carte mobile sur le TDU central et également sur le PFD, mais une nouvelle fonctionnalité avec Anthem est que la représentation PFD est conforme.

Anthem comprend des fonctionnalités de protection d'enveloppe telles que l'engagement automatique des automanettes, si l'avion devient trop lent et que le pilote ne parvient pas à augmenter la puissance, un indicateur visuel apparait, lorsque l'inclinaison est trop prononcée, ainsi qu'un retour tactile pour guider le pilote vers un angle d'inclinaison inférieur et dans des assiettes extrêmes, le SVS revient au bleu sur marron pour simplifier l'affichage, avec des flèches pour montrer au pilote où se trouve l'horizon.


Concurrencer Garmin

Avec son système Anthem, Honeywell veut se positionner en alternative aux systèmes développés par Garmin, leader sur le marché. Dans les deux cas, on retrouve des similitudes dans un concept d’avionique qui doit permettre au pilote de continuer à progresser et évolueront tout au long de leur carrière en fonction d’un univers de pilotage en constante évolution.

Photos : 1 & 4 Le PC-12 d’essais 2 & 3 Anthem @ Honeywell

Comments


bottom of page