top of page

Des FTC-2000G pour le Myanmar !

L'armée de l'air du Myanmar (MAF) a pris livraison d'un premier lot d'avions d'entraînement et d'attaque légers multirôles chinois FTC-2000G, qui doivent venir moderniser et renforcer les capacités de la Force aérienne du pays (MAF).


Plusieurs appareils

Des sources de renseignement régionales ont confirmé qu'au moins 6 appareils avaient été livrés. Les FTC-2000G seraient basés à Namsang, dans la partie sud du nord-est de l'État de Shan, et remplaceront progressivement les avions d'entraînement et d'attaque légers K-8 "Karakorum" produits par la Chine et le Pakistan. Dans l'inventaire de la MAF, depuis la fin des années 1990, les K-8 vieillissants ont continué à effectuer des missions de combat cette année, notamment dans la zone d'opérations de l'État de Kayah, au sud du Shan et au nord, qui a connu des hostilités intenses et répétées entre l'armée du Myanmar et les forces d'opposition.

Il n'est pas précisé à quelle date la Mynamar a passé commande de ces appareils. Il semble que ceux-ci ont été commandés en 2020 et qu'en juin 2022, au moins huit pilotes birmans, huit techniciens et deux officiers se sont rendus en Chine pour préparer la réception des premiers appareils.

L'armée de l'air du Myanmar exploite actuellement une large gamme d'avions de chasse chinois et russes, y compris les anciens Nanchang Q-5 et Chengdu J-7 et MiG-29 et les plus récents JF-17 et Sukhoi Su-30.


FTC-2000 Shanying (Mountain Eagle)

Le FTC-2000 connu également sous la désignation chinoise JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un MiG-21 chinois. Cet avion d’entrainement biplaces en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC) vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC (AVIC) a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issu des MiG-21 biplaces qui ont servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

L'avion est équipé d'une avionique en partie étrangère, tels que le radar italien Selex Galileo S-7 « Grifo ». Les autres équipements de l’avionique comprennent un système d’échange de données de type 1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute. L’avion dispose d’un affichage multifonctions (MFD).

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur WP-13F de conception chinoise qui est alimenté par un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe. Aujourd’hui le JL-9/FTC-2000 a commencé à remplacer le J-7 dans l’école de pilotage des Forces aériennes chinoises (PLAAF).


Photos : 1 Prototype FTC-2000G 2 En service au sein de la PLAAF @ PLAAF

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page