top of page

La Navy commande ses derniers Super Hornet !

L’US Navy a annoncé cette semaine une modification de contrat de 1,1 milliard de dollars à Boeing pour les 17 derniers F/A-18E/F « Super Hornet » et l'ensemble des données techniques. On notera que trois appareils ont été biffés de l’ultime commande. 

Super Hornet Block III @ Boeing


L’ultime commande

Cette commande ramenée à 17 aéronefs permet d'acquérir 10 avions F/A-18F Lot 46, ainsi que deux F/A-18F et cinq F/A-18E Lot 47".  Cette modification prévoit également la mise en application de la première phase de l'ensemble de données techniques des F/A-18E/F et EA-18G, y compris les données d'exploitation, de maintenance, d'installation et de formation à l'appui des efforts de maintien en puissance des F/A-18 et EA-18G pour le Marine. Ces appareils commenceront à être livrés à la Navy à fin 2026 et devraient se terminer d'ici le printemps 2027, selon un communiqué de presse du Naval Air Systems Command.

 

Longues négociations

L'attribution du contrat intervient après que les négociations entre Boeing et la Navy sur le contrat final du Super Hornet ont été bloquées l'année dernière en raison de la hausse des prix de la cellule. En décembre, Boeing et la Navy avaient progressé dans la négociation des droits sur l'ensemble des données techniques, mais étaient bloqués par le coût élevé. L’augmentation des coûts prévus étaient principalement dû à la décision de la Navy d’abandonner le programme. L’avionneur devant ainsi prendre à sa charge la réorganisation du site d’assemblage. 

 

Au cours des exercices précédents, les législateurs ont affecté et autorisé environ 1,15 milliard de dollars pour les « Super Hornet » ce qui signifie que la Navy pouvait acheter 20 avions, soit 12 achetés au cours de l’exercice 2022 et huit au cours de l’exercice 2023 selon l’estimation du coût par avion de la Marine de 55,7 millions de dollars. Ces avions, que le Congrès a ajoutés après que la Marine a tenté de mettre fin à la chaîne de production avec un achat final au cours de l'exercice 2021, devaient initialement être livrés en 2025.

Super Hornet Block III@ Boeing


Situation rocambolesque

L'US Navy n'ayant pas demandé ces 20 « Super Hornet » en cause. Le Congrès, comme cela arrive souvent dans le processus législatif, a indépendamment ajouté le financement de ces jets dans le budget final. Cela se fait parfois parce que les législateurs ne sont pas d'accord avec une priorité stratégique ou comme un moyen d'augmenter les dépenses fédérales dans les districts où le matériel militaire est produit. Alors que le Département de la Défense (DoD) a une autorité limitée pour « reprogrammer » les fonds alloués à un objectif spécifique, le Pentagone est généralement tenu d'utiliser son budget tel qu'adopté par le Congrès. 

 

F-35 & F/A-XX

Il faut rappeler que l'US Navy ne veut plus investir dans cet avion, mais concentre ses efforts sur le F-35 et le futur F/A-XX à l’avenir

 

 Boeing F/A-18 E/F Super Hornet Block III

Cockpit Super Hornet @ Boeing


L’avion dispose d’une amélioration en ce qui concerne de la furtivité des revêtements et de la signature radar de l’avion. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar. Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA) permet une optimisation des différents capteurs et senseurs. L’avionique comprend un écran géant couleur d’Elbit Systems. L’avion est doté d’un capteur IRST. En matière de motorisation, l’appareil est doté de deux General Electric F414-440 qui augmentent la puissance de 20%.  


1 348 vues

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page